chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Amoral - Decrowning

Chronique

Amoral Decrowning
Encore des Finlandais, encore de la mélodie, encore des musiciens pas manchots, ça devient ennuyant là… Faisons vite, faisons bien : Amoral, jeune groupe dont le premier album venait à peine sorti en 2004, s'est mis en tête de rempiler de suite en 2005 avec ce « Decrowning », perpétuant le mythe éculé du Finlandais qui sait jouer, qui sait composer, au point que ça en devient énervant franchement…

J'aimerais pouvoir dire du mal de ce Cd, vraiment… bon la pochette est moche, et le derrière est pire (le chanteur et un gratteux dessiné avec les pieds). Voilà c'est fait. En dehors de ça, Amoral m'oblige une fois de plus à passer pour un sale vendu à la solde des odieux labels du méchant monde du métal, becoz cet album est vraiment très bon (d'où le 8, tu l'aura compris ami lecteur).

Amoral ne fait pas du Death mélo à proprement parler, mais plutôt un Death / Thrash très varié au niveau des ambiances, le tout évidemment accompagné d'un certain nombre de mélodies pas désagréables il faut l'avouer. Quand je parle de variété au niveau des ambiances, cela signifie que le groupe peut dans le même titre se révéler très agressif (blasts et compagnie, gros beuglement) que suprêmement mélodique et accrocheur. Ajoutez y des structures de titres pas franchement linéaires, des zicos excellents (ça devient une habitude remarquez), une pochette toute pas belle (j'y tiens), et vous obtenez un très bon album, assez difficile à classifier au final. Le groupe ne semble à aucun moment se soucier des schémas classiques du Death mélo, et ici arpèges, blasts, envolées mélodiques et solis aériens (celui de « Bleeder » est excellent) se côtoient sans que l'on ne distingue une seule transition malvenue ou un passage passablement moins inspiré. Et pour ceux qui s'inquiéteraient du manque de « couillitude » de la musique, sachez qu'ici le grogneur de service est particulièrement enragé, et que cet album est certifié 100% gros beuglements, avec logiquement 0% de chant clair (une mauvaise habitude que prennent certains groupes du genre).

Amoral donc, une énigme à part entière, quelque part entre l'agressivité du Death / Thrash (sans trop exagérer non plus) et les mélodies entêtantes du genre mélodique. Brassant un peu tout cela, « Decrowning » se révèle intéressant aussi bien à la première qu'à la dixième écoute, et ça ce n'est pas donné à tous les albums qui sortent en ce moment…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

cglaume citer
cglaume
09/09/2007 09:50
note: 9/10
Réécouté récemment: "Showdown", "Tiebreaker" ou encore "Control Cancer" ... 3 bombes aussi groses sur un seul album, c'est presque trop ! Sourire
cglaume citer
cglaume
10/03/2007 00:58
note: 9/10
Un album déjà "classique" et culte pour moi ...
Biskui citer
Biskui
22/01/2007 15:24
note: 7/10
Personellement je l'ai trouvé assez inégal, certains passages sont très accrocheurs, mais certains passages, contrairement à ce que tu dis m'ont vraiment l'air de faire du remplissage. Même si dans l'ensemble ça reste un bon album prometteur. Et puis ce groupe m'a permis de me faire d'excellents potes en Finlande... =)
Mitch citer
Mitch
04/02/2006 19:19
Chris a écrit : Bertrand a écrit : Excellent album, excellente chronique ! J'ajouterai que certains passages m'ont fait penser à du CORONER. En tous cas ce jeune groupe est loin de pas mal de clichés et putain, s'ils se démerdent bien, je suis vraiment plein d'espoir quant à leur carrière.
Je suis définitivement fan.


pour l'avoir réécouté pas plus tard que hier, je suis on ne peut plus d'accord avec toi (et ma kro Moqueur)! vraiment une excellente surprise, à confirmer sur scène en mars avec Dark Funeral et Naglfar! Mitch tu devrais écouter, je pense qu'il te plaira ce groupe...


Ouaip ouaip je connais, du bon death/thrash mélo mais pas non plus transcendant. Sourire
Chris citer
Chris
03/02/2006 21:57
note: 8/10
Bertrand a écrit : Excellent album, excellente chronique ! J'ajouterai que certains passages m'ont fait penser à du CORONER. En tous cas ce jeune groupe est loin de pas mal de clichés et putain, s'ils se démerdent bien, je suis vraiment plein d'espoir quant à leur carrière.
Je suis définitivement fan.


pour l'avoir réécouté pas plus tard que hier, je suis on ne peut plus d'accord avec toi (et ma kro Moqueur)! vraiment une excellente surprise, à confirmer sur scène en mars avec Dark Funeral et Naglfar! Mitch tu devrais écouter, je pense qu'il te plaira ce groupe...
citer
Bertrand (invité)
03/02/2006 21:27
Excellent album, excellente chronique ! J'ajouterai que certains passages m'ont fait penser à du CORONER. En tous cas ce jeune groupe est loin de pas mal de clichés et putain, s'ils se démerdent bien, je suis vraiment plein d'espoir quant à leur carrière.
Je suis définitivement fan.
Chris citer
Chris
02/11/2005 20:55
note: 8/10
ça a rien à voir... si tu me poses la meme question concernant The Wake, je te répondrais non en tt cas...
Gothenburg citer
Gothenburg
30/10/2005 14:56
pas mal les extrait mais est ce que ca arrive a la cheville de The Unborn de mors principium est par exemple ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Amoral
Death / Thrash mélodique
2005 - Spikefarm Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  8.56/10
Webzines : (20)  7.15/10

plus d'infos sur
Amoral
Amoral
Hard rock boosté au metal finlandais - 1997 † 2017 - Finlande
  

écoutez
tracklist
01.   Showdown
02.   Lacrimal Gland
03.   Decrowning
04.   Tiebreaker
05.   Drug of Choice
06.   Denial 101
07.   Control Cancer
08.   Raptus
09.   Warp
10.   Bleeder

line up
voir aussi
Amoral
Amoral
Reptile Ride

2007 - Spikefarm Records
  
Amoral
Amoral
Show Your Colors

2009 - Spinefarm Records
  

Essayez aussi
Centinex
Centinex
Decadence
(Prophecies Of Cosmic Chaos)

2004 - Candlelight Records
  
Night In Gales
Night In Gales
The Last Sunsets

2018 - Apostasy Records
  
Lyzanxia
Lyzanxia
Unsu

2006 - Listenable Records
  
Revocation
Revocation
Teratogenesis (EP)

2012 - Scion Audio Visual
  
The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Nightbringers

2017 - Metal Blade Records
  

Soulfly
Omen
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique