chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
68 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Byzantine - Oblivion Beckons

Chronique

Byzantine Oblivion Beckons
Amis thrashers, vous désespérez de la fadeur de la scène US depuis de longues semaines/mois/années ? voici avec BYZANTINE, groupe de power thrash mélodique, une bonne raison de redonner sa chance au continent américain. Mais avant tout, les présentations s'imposent : au départ une simple récréation, BYZANTINE a tapé dans l'oreille du batteur Chris Adler qui leur a offert d'ouvrir pour son groupe (LAMB OF GOD) lors d'un show en Virginie, ce qui a favorisé leur signature chez Prosthetic Records. "Oblivion Beckons" est le troisième album du combo de West Virginia après "The Fundamental Component" (2004) et "And They Shall Take up Serpents" (2005). Techniquement très costaud, le thrash de BYZANTINE convoque le meilleur de l'école nordique tout en laissant de côté les pires aspects mélo (à un titre près) de leurs compatriotes.

Là où BYZANTINE impressionne, c'est que ses talentueux musiciens ne se contentent pas d'une greffe hasardeuse entre deux groupes porteurs, ce qui est généralement le plus gros défauts des newcomers. Chris Ojeda et Tony Rorhbough ont de la bouteille et multiplient les changement de directions musicales pour rendre passionnants les 13 titres qui composent "Oblivion Beckons". Pas vraiment porté sur les rythmiques rapides, BYZANTINE attaque son ambitieux programme par "Absolute Horizon", un fast track qu'on a tôt fait d'assimiler à une rencontre heureuse entre DARKANE (pour le chant clair au bord de la rupture) et NEVERMORE (pour les leads), sans oublier PANTERA pour la lourdeur des riffs. Mais alors qu'on s'attend à voir dupliquée la dîte formule, on se retrouve quelques morceaux plus tard, sur "Pattern Recognition", avec l'alliance improbable de MESHUGGAH (pour la rythmique heurtée) et ... FORBIDDEN ! une variété de style doublée d'une richesse peu commune au niveau du chant, OJ et Skip ayant tous deux plusieurs cordes (vocales) à leur arc. Pas de cloisonnement raw vocals/chant clair chez BYZANTINE, les deux chaméléons invoquant tour à tour Jonas Kjellgren (ex CARNAL FORGE), Russ Anderson (FORBIDDEN), Warrel Dane (NEVERMORE) ou Andreas Sydow (DARKANE). On trouve même du chant black sur "Centurion", ce qui ajoute encore à la schizophrénie ambiante.

Musicalement parlant, BYZANTINE privilégie les trajectoires soignées aux dérapages thrash incontrôlés, ce que regretteront sans doute les amateurs de sensations fortes. On perd en adrénaline pure, mais on élargit le champ de bataille rythmique de TESTAMENT à DREAM THEATER en passant par GRIP INC. pour ce même désir d'un thrash aventureux sortant des sentiers battus. Les solis sont légions, parfaitement exécutés et donnent à l'ensemble une touche old school appréciable pour qui apprécie le heavy thrash des late 80's. Seule fausse note, le chant clair absolument immonde sur un title track bizarrement très en dessous du niveau général de l'album. A cette réserve près, "Oblivion Beckons" a suffisamment d'atouts dans sa manche (les excellents "Nadir", "Pattern Recognition", "All Hail the End Times") pour faire des ravages chez les amateurs de power thrash et de death mélo scandinave.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/01/2011 19:17
note: 8.5/10
Check leur myspace, y a pas mal d'infos intéressantes. Ils se sont reformé au printemps dernier et répètent en ce moment même pour des shows à venir. Byzantine's not dead!
donvar citer
donvar
24/01/2011 18:45
note: 8/10
[quote="Thomas Johansson"J'écoute actuellement l'album précédent, "And They Shall Take Up Serpents", nettement moins bon. Par contre j'avais lu une news quelque part comme quoi ils avaient repris du service.[/quote]
Pas écouté le précédent, mais si ils sont re-actifs, tu m'intéresses... dis-m'en plus Mr Green
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/01/2011 06:39
note: 8.5/10
donvar a écrit : Pas mal du tout cet album que je découvre maintenant seulement! Les solos sont tout bonnement excellents, et seuls quelques petits défauts viennent entacher un bon bilan: Quelques refrains moyens, album un poil long, et la chanson Catalyst est nulle Mr Green Dommage qu'ils aient splitté...

J'écoute actuellement l'album précédent, "And They Shall Take Up Serpents", nettement moins bon. Par contre j'avais lu une news quelque part comme quoi ils avaient repris du service.
donvar citer
donvar
23/01/2011 21:24
note: 8/10
Pas mal du tout cet album que je découvre maintenant seulement!
Les solos sont tout bonnement excellents, et seuls quelques petits défauts viennent entacher un bon bilan:
Quelques refrains moyens, album un poil long, et la chanson Catalyst est nulle Mr Green
Dommage qu'ils aient splitté...
citer
AUSTiNMAN
03/02/2008 13:31
Thomas Johansson a écrit : AUSTiNMAN a écrit : Thomas Johansson a écrit : AUSTiNMAN a écrit : Quelqu'un connait la raison du split ?

"As of today, BYZANTINE is no longer a functioning band. Due to various circumstances the band will not be touring or performing together."

Voilà pour le communiqué officiel, suivi des habituels remerciements à ceux qui les ont soutenus. Pas de détails pour l'instant donc.


Merci de l'info mais j'etais dejà passé sur leur myspace. Moqueur


Oui, n'ayant pas le net at home j'ai un peu tardé à te répondre !


Pas de soucis. Sourire
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
01/02/2008 16:27
note: 8.5/10
AUSTiNMAN a écrit : Thomas Johansson a écrit : AUSTiNMAN a écrit : Quelqu'un connait la raison du split ?

"As of today, BYZANTINE is no longer a functioning band. Due to various circumstances the band will not be touring or performing together."

Voilà pour le communiqué officiel, suivi des habituels remerciements à ceux qui les ont soutenus. Pas de détails pour l'instant donc.


Merci de l'info mais j'etais dejà passé sur leur myspace. Moqueur


Oui, n'ayant pas le net at home j'ai un peu tardé à te répondre !
citer
AUSTiNMAN
31/01/2008 19:07
Thomas Johansson a écrit : AUSTiNMAN a écrit : Quelqu'un connait la raison du split ?

"As of today, BYZANTINE is no longer a functioning band. Due to various circumstances the band will not be touring or performing together."

Voilà pour le communiqué officiel, suivi des habituels remerciements à ceux qui les ont soutenus. Pas de détails pour l'instant donc.


Merci de l'info mais j'etais dejà passé sur leur myspace. Moqueur
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
29/01/2008 16:20
note: 8.5/10
AUSTiNMAN a écrit : Quelqu'un connait la raison du split ?

"As of today, BYZANTINE is no longer a functioning band. Due to various circumstances the band will not be touring or performing together."

Voilà pour le communiqué officiel, suivi des habituels remerciements à ceux qui les ont soutenus. Pas de détails pour l'instant donc.
citer
AUSTiNMAN
28/01/2008 20:36
Quelqu'un connait la raison du split ?
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
27/01/2008 11:10
note: 8.5/10
Arf ! on pourra pas vérifier ce que ça donne en live alors. Vraiment dommage ...
Mitch citer
Mitch
26/01/2008 20:31
Le groupe vient de splitter... What the fuck?! Neutre
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
19/01/2008 14:47
note: 8.5/10
Corrigé ! effectivement, très bonne surprise ce groupe, j'ai accroché tout de suite.
Mitch citer
Mitch
19/01/2008 14:45
Ca avait l'air effectivement bien bon quand je l'ai écouté! Devil

Par contre t'as oublié la note.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Byzantine
Power thrash mélodique
2008 - Prosthetic Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (5)  7.2/10
Webzines : (17)  7.89/10

plus d'infos sur
Byzantine
Byzantine
Power thrash mélodique - 2000 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Absolute Horizon
02.  Nadir
03.  Oblivion Beckons
04.  The Gift of Discernment
05.  Expansion and Collapse
06.  Catalyst
07.  Pattern Recognition
08.  Renovatio
09.  Centurion
10.  Receiving End of Murder
11.  All Hail the End Times
12.  Deep End of Nothing
13.  A Residual Haunting

Durée : 54:11

line up
parution
22 Janvier 2008

Essayez aussi
God Forbid
God Forbid
Earthsblood

2009 - Century Media Records
  
Kiuas
Kiuas
Reformation

2006 - Spinefarm Records
  
Stonegard
Stonegard
From Dusk Till Doom

2008 - Indie Recordings
  
Nevermore
Nevermore
The Obsidian Conspiracy

2010 - Century Media Records
  
Exmortus
Exmortus
Ride Forth

2016 - Prosthetic Records
  

Soulfly
Prophecy
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique