chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
68 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Annihilator - Refresh The Demon

Chronique

Annihilator Refresh The Demon
Deux ans après un "King Of The Kill" qui portait bien mal son nom, Jeff Waters nous revient avec son ANNIHILATOR toujours en mode one man band. A nouveau secondé par le batteur Randy Black (actuel PRIMAL FEAR) et par son fidèle second Dave Davis, le Dave Mustaine canadien continue de se faire plaisir en livrant des compositions tantôt mélodiques, tantôt martiales, mais toujours rock n' roll. Et comme sur l'album précédent (certains remonteront même jusqu'à "Set The World On Fire"), les amateurs de thrash technique et hargneux peuvent aller voir chez OVERKILL si l'herbe est plus verte. Oh, on y croit bien dix secondes, le temps d'un riff inspiré et véloce ouvrant le morceau titre, "Refresh The Demon". Las ! Le schéma de composition, par trop simpliste, ôte rapidement tout intérêt à cet essai thrash direct et basique.

Et tout l'album souffre du même caractère répétitif, sans parler des carences qui plombaient déjà pas mal le bien fade "King Of The Kill". Chanteur poussif, Waters ne fait pas illusion une seconde derrière le micro et seul l'appui régulier de quelques backing vocals fait passer la pilule. S'il n'a pas perdu son sens du riff catchy, aucun morceau ne décolle vraiment, faute de variations ou de breaks un tant soit peu recherchés. Qu'ils soient mid tempo ("The Pastor Of Disaster"), semi rapides ("Ultraparanoia") ou à consonnance rock ("City Of Ice"), rien n'y fait, on décroche très vite. Une ou deux écoutes suffisent à faire le tour d'un skeud sur lequel ANNIHILATOR, méconnaissable, reste à des années lumières de son immense potentiel. Sauvons tout de même trois titres du marasme en soulignant l'efficacité du rouleau compresseur "Syn. Kill 1", emmené par une section rythmique monolithique au possible ; dans une veine heavy rock sous patronnage direct des idoles AC/DC, "Voices And Victims" a pour elle une poignée de riffs accrocheurs et de très beaux solos de guitare. "A Man Called Nothing", enfin, est la plus intéressante du lot, la seule à conjuguer habilement mélodies, puissance et parties plus joueuses (à 2:44, avant une reprise sèche à 3:10). Pour le reste, on ne va pas s'étendre dix ans, cet album est sans doute le plus faible d'une discographie riche de quelques sommets mais peu avare en gammelles. On évitera de s'étendre sur la niaiserie de service "Innocent Eyes" et sur l'affligeante pochette pour se dire que passé deux daubes, on pourra enfin parler musique avec l'excellent "Carnival Diablos". Allez, on tient le bon bout.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
12/08/2008 20:07
note: 5/10
cglaume a écrit : Ouawh, 5/10 !!?? Je ne me rappelais pas d'un bon album, mais aussi mauvais ? Il faut que je le ré-écoute ...

En même temps regarde les notes des lecteurs, ils ont pas mis plus que moi. Et puis y a tellement d'albums d'Annihilator qu'il faut bien faire le tri.
Keyser citer
Keyser
11/08/2008 14:36
cglaume a écrit : Keyser a écrit : En même tps c'est la moyenne hein c'est pas une note si mauvais que ça...


Les trucs rassurant que te disait ta maman pour te consoler en voyant ton bulletin scolaire ne s'appliquent pas avec le même enthousiasme dans le domaine de la notation musicale Keyser ! Mr Green


Mr Green

J'avais jamais moins de 17 moi de toute façon Cool
cglaume citer
cglaume
11/08/2008 14:34
Keyser a écrit : En même tps c'est la moyenne hein c'est pas une note si mauvais que ça...


Les trucs rassurant que te disait ta maman pour te consoler en voyant ton bulletin scolaire ne s'appliquent pas avec le même enthousiasme dans le domaine de la notation musicale Keyser ! Mr Green
Keyser citer
Keyser
11/08/2008 14:01
cglaume a écrit : Ouawh, 5/10 !!?? Je ne me rappelais pas d'un bon album, mais aussi mauvais ? Il faut que je le ré-écoute ...

En même tps c'est la moyenne hein c'est pas une note si mauvais que ça...
cglaume citer
cglaume
11/08/2008 13:27
Ouawh, 5/10 !!?? Je ne me rappelais pas d'un bon album, mais aussi mauvais ? Il faut que je le ré-écoute ...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
01/08/2008 08:25
note: 5/10
En fait quand je parlais de deux daubes, je pensais effectivement à "Remains" mais aussi au suivant, "Criteria For A Black Widow" qui malgré le retour du line-up de "Alice" ne tenait pas non plus ses promesses. Donc en fait ça fait quatre purges d'affilée !
citer
(ancien membre)
31/07/2008 21:16
note: 5/10
Deux daubes ? Heu, non, y'a aussi Remains qui est bien naze. Etonnant après trois très bons disques (si si, j'adore Set The World...) comme le groupe a plongé. Sur celui ci, quelques titres relativement chouettes ("The Pastor...", "City Of Ice", "Anything For Money"Clin d'oeil et beaucoup de merdouilles...
C'est vrai que Carnival Diablos est une bombe.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Annihilator
Thrash n' roll
1996 - Music For Nations
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (6)  5.33/10
Webzines : (9)  6.9/10

plus d'infos sur
Annihilator
Annihilator
Thrash metal - 1984 - Canada
  

tracklist
01.  Refresh The Demon
02.  Syn. Kill 1
03.  Awaken
04.  The Pastor Of Disaster
05.  A Man Called Nothing
06.  Ultraparanoia
07.  City Of Ice
08.  Anything For Money
09.  Hunger
10.  Voices And Victims
11.  Innocent Eyes

Durée : 52:23

line up
voir aussi
Annihilator
Annihilator
All For You

2004 - AFM Records
  
Annihilator
Annihilator
Schizo Deluxe

2005 - AFM Records
  
Annihilator
Annihilator
Remains

1997 - Music For Nations
  
Annihilator
Annihilator
Waking The Fury

2002 - SPV
  
Annihilator
Annihilator
King Of The Kill

1994 - Music For Nations
  

Essayez plutôt
General Chaos
General Chaos
Calamity Circus

2010 - Cyclone Empire Records
  
Ghoulunatics
Ghoulunatics
Cryogénie

2006 - Galy Records
  
The Kandidate
The Kandidate
Facing The Imminent Prospect Of Death

2012 - Napalm Records
  
Addicted
Addicted
Recipe For The Sick

2008 - Season Of Mist
  
The Crown
The Crown
Deathrace King

2000 - Metal Blade Records
  

Cliché Boys
Overstated (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Sacred Reich
Surf Nicaragua (EP)
Lire la chronique
Le retour des torturés (Ont-ils bien fait ?)
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal
Lire le podcast
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique