chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
46 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Evile - Enter the Grave

Chronique

Evile Enter the Grave
Franchement, j'y avais cru. C'est vrai qu'elle semblait un peu trop « hype » pour être complètement honnête cette soudaine et abondante vague du revival thrash, mais bon le « Hazardous Mutation » de Municipal Waste - franc, direct, fun, jouissif - m'avait bien convaincu … Bref, on n'était pas à l'abris d'une bonne surprise, et je m'étais mis à espérer que le très acclamé rat Evile, serait également un redoutable rat méchant (allez hop, ça c'est fait …)!

Ouais, mais peut-être aussi ne m'étais-je pas assez abreuvé les ouïes à la fontaine crossover/thrashcore de la grande époque, préservant ainsi mon oreille de l'impression de déjà entendu, et ne retenant du 1er opus Municipal Wastien qu'une énergique spontanéité dorée du vernis nostalgique propre au vieux thrasheur qui se remémore son premier patch … Alors que le thrash Bay Area, là j'en avais bouffé plus que ma ration … Ce qui fait que ce « Enter the Grave », premier album des anglais de Evile sorti en grande pompe par un Earache qui ne voulait sûrement pas louper le train de la dernière mode métallique, bah il m'en chatouille mollement une sans pour autant faire bouger l'autre. Enfin non, il serait inexact de dire qu'il me laisse froid: en fait il aurait plutôt tendance à m'énerver. C'est vrai quoi, s'inscrire dans l'esprit du Bay Area Thrash des débuts, OK: le risque est grand d'avancer à reculons, mais bon va savoir, si ça se trouve tout ça peut accoucher d'un bon petit morceau qui déboîte, voire de deux, voire d'un album entier qui arriverait à faire du neuf avec du vieux, qui sait!? Mais alors repomper avec aussi peu de vergogne les grandes figures du genre, ça mériterait 48h non stop à écouter l'intégrale de André Verchuren sous perfusion de verveine menthe!

Prenez « Enter The Grave » par exemple, le tout premier morceau: l'un des riffs principaux est intégralement copié-collé du « Jump in the Fire » de Metallica (à 0:47), impression qui se voit rapidement renforcé par un vieux chant à la James Hetfield! Et paf, le passage à 2:03 s'inspire largement du rythme et de la diction du « C.O.T.L.O.D. » de Testament. Allez, prenez « Thrasher » maintenant, le 2e morceau: démarrant sur un riff sorti tout droit d'un morceau de « Rust in Peace », le morceau se Metallica-ise doucement avant de virer dans le Slayer pur et dur (ces lignes de chant inimitables!). Et si j'avais envie de perdre du temps, je pourrais vous faire le même topo morceau après morceau. Et quand on n'arrive pas à trouver directement les noms des morceaux dont Evile nous propose une resucée, on passe à l'autre jeu qui consiste à énumérer les poncifs que nous ressert invariablement le groupe. Et vas-y les refrains composés uniquement du titre du morceau repris à l'envie par un chœur « viril ». Et pan les accélérations arrivant grosses comme une maison après un plan mid convenu servant uniquement à créer l'attente. Et ces soli sur rythmique galopante… Une collection de plans éculés cet album!

Alors certes, vu que tout ce qui est repris ici vient des meilleurs morceaux du very best of du thrash d'antan, forcément on remue la tête, évidemment on tape du pied, inconsciemment on adhère. Et puis on est aidé en cela par un chouette de gros son qui sait par ailleurs garder l'esprit de l'époque (Flemming Rasmussen oblige). D'ailleurs un morceau comme « Armoured Assault », qui propose une approche guerrière, du riff « war-copter of death » dévastateur (0:32), et ce si sympathique effet « ricochet » qui met du Zébulon dans le moteur thrash du morceau (à 0:52) est bien sympa, même s'il emprunte beaucoup au couple Sodom (un peu)/ Slayer (beaucoup). Je pourrais aussi citer le véloce et entraînant « Killer From The Deep », « Thrasher » ou encore « First Blood » au rang des titres qui remuent bien la couenne. Mais les morceaux sont trop longs (pas loin de 4 titres qui font 6 minutes ou plus!), et certains s'enlisent dans un bourbier thrash sombre slow/mid tempo soporifique (« We Who Are About to Die », ainsi que « Bathe In Blood » qui heureusement possède un milieu plus intéressant). Et puis au final rien ne reste de cet album, sinon l'envie impérieuse d'aller ré-écouter ces vieux albums auxquels le groupe fait d'aussi flagrantes références.

Allez hop: un élève retro-thrash tâcheron mais sincère aurait pu s'en sortir avec les encouragements du jury, mais rendre une copie en apparence très bonne mais en fait totalement repompée sur le voisin mérite une sanction! On laisse la moyenne pour le pied qui tape au plancher et le plaisir objectif à écouter ces cavalcades échevelées – et puis finalement, si on juge le groupe sur le travail d'imitation: chapeau l'artiste! -, mais pas plus, ça serait trop cher payé le CTRL C/CTRL V! Allez messieurs, sur le prochain album, on révise un peu, on arrête les anti-sèches et le regard par-dessus l'épaules des anciens, et on sort du matos personnel SVP!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Reload citer
Reload
03/12/2009 22:43
Le début de Thrasher fait beaucoup penser a She Wolf de Sharkira, heu non Megadeth! Cela dit j'aime beaucoup
cglaume citer
cglaume
30/06/2009 13:40
note: 5/10
Niktareum a écrit : By the way, c'est "Jump IN the fire" et pas "into"... alors déjà quand on se trompe sur le titre... Moqueur

Embarassé
Corrigé ! Merci bien de la remarque ...
Je sais pas ce que j'ai avec les INTO, déjà que Keyser m'avait repris en MP pour m'indiquer que j'avais appelé l'album "Into the Grave" (enfin là c'est mon attachement à Grave qui remontait à la surface ...). Tiens pour la peine je vais aller m'écouter un peu de Into Eternity. En voilà un groupe original là au moins ... Sourire
Niktareum citer
Niktareum
30/06/2009 13:29
note: 7.5/10
Nan garde le ton Audica!! Moqueur

By the way, c'est "Jump IN the fire" et pas "into"... alors déjà quand on se trompe sur le titre... Moqueur
cglaume citer
cglaume
30/06/2009 12:38
note: 5/10
Niktareum a écrit : Comment voudrais-tu qu'il en soit autrement, ces jeunes gaillards c'est ça qu'ils veulent faire, du thrash old school!

Dans tous les genres, de temps à autres, on voit sortir de superbes nouveaux albums qui ne sont pas de simples resucées de vieux albums. Je suis persuadé qu'on peut encore proposer des morceaux de thrash old school qui soient autre chose qu'un patchwork de plans empruntés ici et là ... Je dis pas que ce soit facile à faire hein, mais c'est ce que je souhaite entendre. Là c'est vraiment trop flagrant le copie coller ...

Niktareum a écrit : edit: pour le riff pompé sur "Jump in the fire" je trouve que t'abuses un peu, perso même en le réécoutant ça m'y fait pas penser du tout... (si c'était le cas j'aurais tout de suite tiqué! Moqueur ).
A la limite le "COTLOD" je te l'accorde pour la diction...


Ah bah merde alors: autant "COTLOD" je me suis dit "c'est peut-être moi ...", autant le riff de "JUmp into the Fire", je le trouve franchement évident et repris de façon éhonté pourtant ... Faut que je te prête mon sonotone peut-être aussi ... Sourire
crocoscar citer
crocoscar
30/06/2009 12:36
note: 8/10
Ca ne réinvente rien, mais qu'est ce que c'est bon !
Niktareum citer
Niktareum
30/06/2009 11:56
note: 7.5/10
Keyser a écrit : Pas vraiment d'accord. Enfin si, les influences sont flagrantes mais ça reste une copie super efficace et très plaisante.
D'ac avec Keyser, moi j'aime beaucoup!
Evidemment les influences sont plus qu'ultra palpables mais c'est le jeu mon pauvre cyril! Comment voudrais-tu qu'il en soit autrement, ces jeunes gaillards c'est ça qu'ils veulent faire, du thrash old school! Et en la matière t'as beau avoir la meilleure volonté du monde, difficile de proposer un truc qui puisse sonner "nouveau"...

edit: pour le riff pompé sur "Jump in the fire" je trouve que t'abuses un peu, perso même en le réécoutant ça m'y fait pas penser du tout... (si c'était le cas j'aurais tout de suite tiqué! Moqueur ).
A la limite le "COTLOD" je te l'accorde pour la diction...
Onizoku citer
Onizoku
30/06/2009 10:33
note: 6/10
Assez d'accord pour ma part, j'ai été plus convaincu par Hexen et Fueled by Fire... mais bon ça reste le revival quoi, tous excellents en live (les points négatifs tu les remarques pas en plein circle pit...) mais sur album c'est une autre histoire.
Keyser citer
Keyser
30/06/2009 08:35
note: 8/10
Pas vraiment d'accord. Enfin si, les influences sont flagrantes mais ça reste une copie super efficace et très plaisante.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Evile
Thrash metal
2007 - Earache Records
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (8)  6.88/10
Webzines : (18)  6.73/10

plus d'infos sur
Evile
Evile
Thrash metal - 2004 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Enter the Grave
02.   Thrasher
03.   First Blood
04.   Man Against Machine
05.   Burned Alive
06.   Killer from the Deep
07.   We Who Are About to Die
08.   Schizophrenia
09.   Bathe in Blood
10.   Armoured Assault

Durée : 52:55

line up
parution
27 Août 2007

Essayez plutôt
Ultra-Violence
Ultra-Violence
Deflect The Flow

2015 - Candlelight Records
  
Annihilator
Annihilator
Annihilator

2010 - Earache Records
  
Deathhammer
Deathhammer
Phantom Knights

2010 - Witches Brew
  
Slayer
Slayer
South Of Heaven

1988 - DefJam Recordings
  
Razor
Razor
Shotgun Justice

1990 - Fringe Product
  

Pantera
Cowboys From Hell
Lire la chronique
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Sacred Reich
Surf Nicaragua (EP)
Lire la chronique
Le retour des torturés (Ont-ils bien fait ?)
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal
Lire le podcast
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast