chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
62 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Foreseen - Grave Danger

Chronique

Foreseen Grave Danger
Sorti en avril dernier sur 20 Buck Spin et Svart Records, Grave Danger est le deuxième album des Finlandais de Foreseen. Après le redoutable Helsinki Savagery sorti en 2014, autant vous dire que celui-ci était attendu de pied ferme par votre humble serviteur. Après une mise en bouche réjouissante mais évidemment beaucoup trop courte proposée sous la forme d’un EP deux titres, le groupe revient donc nous asséner son Thrash/Crossover avec cette énergie et cette hargne qu’on lui connait si bien.

Toujours signé de la main de leur compatriote Chad Keith, l’artwork de ce nouvel album fait preuve de davantage de sobriété comparé à celui de son prédécesseur complètement absurde dans ses superpositions. Une croix, un crâne, un peu de terre, de la fumée et des barbelés. Il n’en faut pas plus à l’artiste pour poser l’ambiance et signifier à quiconque voudrait poser ses oreilles sur ce nouvel album de Foreseen que les cinq Finlandais ne sont pas là pour enfiler des perles et vous conter fleurette.

Car avec deux titres et huit minutes de moins qu’Helsinki Savagery, Grave Danger tire tout de suite les choses au clair : ça va trancher. Un postulat de base rapidement confirmé par le chaotique « Violent Discipline », un titre absolument radical et dénué de toute idée de compromission. Pour tout vous dire, j’ai longtemps jugé ce morceau beaucoup trop foutraque pour avoir envie d’y revenir. Une première mauvaise impression qui m’a d’ailleurs quelque peu gâché le reste de l’album puisqu’il m’a quand même fallu plusieurs mois avant de m’en débarrasser complètement. Libéré de cet étrange blocage, c’est comme si j’avais redécouvert Grave Danger. Et cette fois-ci les choses se sont évidemment bien mieux déroulées que la première fois. Encore une preuve que certains albums méritent une seconde chance.

Marchant ainsi dans les pas d’Helsinki Savagery, ce deuxième album est presque en tout point identique à son prédécesseur. Il n’y a bien qu’en matière de production que le groupe s’est autorisé à aller voir ailleurs. Toujours enregistré en Finlande, Grave Danger a cette fois-ci été masterisé au Audiosiege Studio par Brad Boatright (From Ashes Rise, Tragedy, Converge, Integrity, Twitching Tongues...). La qualité du son s’en retrouve effectivement un peu améliorée avec notamment un gain de puissance et de rondeur non négligeable.
Pour le reste, pas de surprise, on retrouve ce même Thrash/Crossover survolté et abrasif fait d’accélérations à perdre haleine ("Violent Discipline" à 0:09, "Chemical Heritage" à 1:58, "Fearmonger", "Downward Spiral" à 0:13, "Grave Danger" à 0:21, "Government Cuts" à 2:12, "Suicide Bomber"), de breaks à se rompre les cervicales ("Violent Discipline" à 1:52, "Fearmonger" à 1:51, "Bloodline" à 1:06, "Downward Spiral" à 1:34, "Grave Danger" à 3:01...) et de soli déglingués. Rien de neuf sous le soleil d’Helsinki mais heureusement toujours cette même intensité exacerbée qui donne à la musique de Foreseen un caractère particulièrement bien trempé. Même formule, même punition ! Nous voilà ainsi face à huit nouveaux morceaux, prêt une fois de plus à en prendre plein la tronche le temps d’une petite demi-heure expédiée à coup de brûlots acides et ultra vindicatifs. Car chaque titre est ici marqué par un sens aigu de la critique sociale ("Violent Discipline", "Chemical Heritage", "Governments Cuts", "Suicide Bomber"...). Une critique acerbe d’ailleurs soulignée par le chant âpre et résolument Hardcore de Mirko Nummelin. Des sujets d’actualité parfois illustrés par des samples à la résonnance toute particulière comme l’illustrent les dernières secondes de "Government Cuts" où l’on peut entendre un journaliste français évoquer des tirs de mitraillette au Bataclan.

A punition identique, traitement identique ? Pas tout à fait puisque Grave Danger perd tout de même un demi-point dans la bataille. La raison de cette note à la baisse ? Et bien tout simplement parce que le premier album des Finlandais est un poil meilleur à mon sens et que l’effet de surprise est évidemment passé aujourd’hui. De même, en matière d’albums Thrash/Crossover sortis cette année, le deuxième album de Power Trip vient le surclasser d’une demi-tête. Quoi qu’il en soit, Grave Danger n’en reste pas moins du pain béni pour tous les amateurs du genre qui n’ont pas forcément pléthore de groupes à se mettre sous la dents.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
29/11/2017 13:39
note: 7.5/10
Pas aussi jouissif que le précédent album, et moins spontané également, il n'en reste pas moins que les Finlandais continuent à être toujours aussi inspirés et déchaînés. Un très bon disque qui fait du bien par où ça passe !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Foreseen
Thrash / Crossover
2017 - 20 Buck Spin Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  7.5/10
Webzines : (6)  6.96/10

plus d'infos sur
Foreseen
Foreseen
Thrash / Crossover - 2010 - Finlande
  

tracklist
01.   Violent Discipline  (03:09)
02.   Chemical Heritage  (03:53)
03.   Fearmonger  (03:25)
04.   Bloodline  (04:02)
05.   Downward Spiral  (03:17)
06.   Grave Danger  (04:11)
07.   Government Cuts  (04:59)
08.   Suicide Bomber  (01:31)

Durée : 28:27

line up
parution
21 Avril 2017

voir aussi
Foreseen
Foreseen
Helsinki Savagery

2014 - 20 Buck Spin Records
  

Essayez aussi
Suicidal Tendencies
Suicidal Tendencies
Join The Army

1987 - Caroline Records
  
Suicidal Tendencies
Suicidal Tendencies
The Art Of Rebellion

1992 - Epic Records
  
Power Trip
Power Trip
Nightmare Logic

2017 - Southern Lord Recordings
  
Power Trip
Power Trip
Manifest Decimation

2013 - Southern Lord Recordings
  
Verbal Razors
Verbal Razors
Verbal Razors

2014 - Autoproduction
  

The Haunted
Unseen
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Sacred Reich
Surf Nicaragua (EP)
Lire la chronique
Le retour des torturés (Ont-ils bien fait ?)
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal
Lire le podcast
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Cop Skeletons
Cop Skeletons (EP)
Lire la chronique
Zöldïer Noïz / Bestial Nihilism
What Life... What Work ? (S...
Lire la chronique
Netherlands Deathfest III
Lire le dossier
The Crown
Cobra Speed Venom
Lire la chronique
Black Metal : Les pochettes qui rendent aveugle !
Lire le podcast