chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Altered Aeon - Dispiritism

Chronique

Altered Aeon Dispiritism
Altered Aeon est un tout jeune groupe d'expérience (oui, c'est contradictoire) formé en 2001 par Henrik Ohlsson (Theory In Practice, Mutant, Scar Symmetry) et Kjell Andersson (Azotic Reign). Et à cause des projets respectifs des différents membres, il aura fallu un peu de temps au groupe pour façonner et sortir ce premier album intitulé "Dispiritism". Et lorsque l'on voit le tableau de chasse des auteurs de cette boucherie, on peut être sûr que l'on n'aura pas à faire à du metal progressif atmosphérique.

Si je parlais de "groupe d'expérience" en introduction malgré leur récente formation, ça n'est pas pour rien. Il serait vraiment grossier de considérer "Dispiritism" comme un simple premier album sans considérer le vécu de chaque individu. Car il n'y a pas d'autres mots : cet album déchiiiiiiiiirrre !!! C'est extrême et mélodique, ultra technique (enfin quand on connaît Theory In Practice, c'est pas vraiment étonnant) avec plein de contre-temps et de rythmes cassés, ça blaste dans tous les coins avec toutefois des breaks plus lents et des solos mélodiques à se dégoûter de la guitare à vie. Le nec plus ultra concerne l'ambiance dégagée par l'album, mécanique, glaciale et malsaine, comme on l'aime. Tous les titres sont aussi efficaces que ravageurs, le groupe faisant preuve d'une constance impressionnante tout au long de l'album. Côté production, c'est des studios Black Lounge que sort ce premier album, produit par un certain Jonas Kjellgren de Carnal Forge et Centinex. Moralité, c'est brut de décoffrage, gras et puissant, et ça colle parfaitement à la musique, comme on l'aime quoi.

Mais attention. Pour pénétrer cet album, il vous faudra affronter une épreuve et pas des moindres : le chant. C'est ce qui fait son originalité, mais aussi ce qui laissera un bon nombre de thrash/death metalleux sur le carreau. En effet, la voix de Kjell Andersson se situe entre heavy et thrash (suivant les modulations qu'il prend) : alors certes, elle ne monte pas aussi haut que Fabio Lione et/ou Bruce Dickinson, mais ses intonations sont vraiment typées heavy. C'est un parti pris assez dangereux commercialement, mais lorsque l'on voit le résultat, ça se respecte.

Défi technique voir humain, "Dispiritism" est un savant mélange de brutalité et de finesse, bien que ça soit plutôt le premier aspect qui prime. A condition d'apprécier le style et la voix, l'album ne vous décevra pas, délivrant 50 minutes (et c'est presque trop) d'une musique extrême à la fois riche et fouillée. On s'en prend plein la gueule et on en redemande : si c'est pas du masochisme ça :)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 18:33
note: 8/10
Très bon 1er album pour ce groupe ! Un power Death/Thrash mélodique et technique savament dosé, quelle baffe pour un 1er jet !

A quand le prochain ?
Dead citer
Dead
22/01/2005
note: 8/10
Sortie prévue courant janvier.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Altered Aeon
Power thrash/death metal
2004 - Black Lotus Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  7.67/10
Webzines : (14)  7.42/10

plus d'infos sur
Altered Aeon
Altered Aeon
Power thrash/death metal - 2003 - Suède
  

tracklist
01.   Dispirited Chambers
02.   The Resonance Of Form In Transition
03.   Desensitizer
04.   Behind The Lodge Door
05.   Patriots Of Sin (aeturnum essential)
06.   Carpe Noctem
07.   Dreamscape Domain
08.   Oath To Endure
09.   Light Creates Shadows
10.   Transcendence Duology
11.   Cellular Disorganization (bonus track)
12.   Welcome Home (bonus track)

Durée totale : 50:02

line up
Essayez aussi
Exmortus
Exmortus
Slave To The Sword

2014 - Prosthetic Records
  
Exmortus
Exmortus
Ride Forth

2016 - Prosthetic Records
  
Kaizen
Kaizen
Clear The Path

2003 - XIII Bis Records
  
Exmortus
Exmortus
The Sound Of Steel

2018 - Prosthetic Records
  

Vader
The Art Of War (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique