chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
171 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkane - Rusted Angel

Chronique

Darkane Rusted Angel
Issu des cendres d’Agretator (un projet Thrash technique de Peter Wildoer et Christofer Malmström).. naquit Darkane…. et par suite logique des choses un premier album, ce « Rusted Angel ». Autant mettre les choses au point tout de suite, « Rusted Angel » est à la fois le plus conventionnel mais aussi mon album préféré des Suédois, officiant dans un Death / Thrash aussi technique qu’agressif, soutenu par une production monstrueuse (on remercie Daniel Bergstand qui était aux manettes).

Conventionnel, car là ou le Darkane actuel a démontré une filiation indéniable avec Strapping Young Lad, « Rusted Angel » s’inscrit à l’époque dans une lignée plus basique, du pur Death / Thrash qui tabasse sereinement, avec pourtant déjà une propension à offrir quelques refrains qui feraient penser à du Fear Factory en plus couillu (« Convicted », « Wisdom Breeds »). Cependant, que les amateurs de finesse se rassurent, les origines Suédoises du groupe se traduisent malgré toute leur motivation à nous éclater les tympans par quelques passages très mélodiques et subtilement accrocheurs.

S’ouvrant sur une introduction mi-classique mi-métal (dont s’inspirera « Calamitas » qui ouvre « Insanity »), l’album s’enclenche vraiment avec la monstrueuse « Convicted », ou l’un des tous meilleurs titres du groupe. Deux claquements de cymbales et la danse thrashisante démarre en trombe, sur fond de riffs virevoltants et de martèlements de caisse claire. Lawrence Mackory fait ici son unique apparition dans la discographie du groupe, avec un chant proprement hystérique et très varié, alignant hurlements blacks, chant clair et quelques growls pour faire bonne mesure. Qu’aurait pu devenir Darkane s’il était resté dans le groupe, j’en rêve tous les soirs (ou presque…)

Christofer Malmström, compositeur et tête pensante du groupe, revendique pleinement ses influences classiques, les mettant en œuvre aussi bien sur l’intro précédemment évoquée que dans celle du titre éponyme et de la conclusion de l’album ; l’ensemble met un peu de tendresse dans une déferlante bien aggressive le reste du temps. Ses nombreux solos sont également émaillés de sonorités classiques, et démontrent outre une virtuosité indéniable, un talent réel pour les mélodies accrocheuses. Pour ce qui est des riffs, le groupe n’a là non plus rien à prouver, relevant avec brio le challenge d’être à la fois technique (les tabs du groupe sont toutes dispos sur le site de Malmström, allez y jeter un coup d’œil…), agressif et percutant. Le simple riff d’intro de « July 1999 » me met toujours mis sur le cul, de même qu’une bonne partie de ceux de « Wisdom Breeds » et de « Frenetic Visions ».

Enfin, une chronique d’un tel album ne serait pas complète sans un paragraphe élogieux sur le jeu de batterie de Peter Wildoer, dit « le batteur poulpe » (et oui encore un…). Subtile, riche et monstrueusement précis, le sieur est une vraie machine, et ceux qui connaissent les albums suivants de Darkane (notamment « Insanity » ou il effectue pour moi sa meilleure prestation) savent de quoi je parle…

« Rusted Angel » est une vraie réussite, compilant à la fois mélodies et solos accrocheurs dans un pur style Suédois, et la brutalité et l’agressivité d’un Death / Thrash soutenu par un chanteur hystérique. Dès son second album et un (malheureux !) changement de chanteur, Darkane évoluera dans une sphère un peu différente, que très personnellement j’apprécie sans pour autant égaler ce premier album si particulier…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

krakrariass citer
krakrariass
27/09/2007 17:47
note: 6/10
cglaume a écrit : Je vous jure que c'est pas pour faire mon intéressant, mais c'est le seul Darkane dont je ne sois pas hyper fan ...

pareil !
cglaume citer
cglaume
26/09/2007 21:28
Je vous jure que c'est pas pour faire mon intéressant, mais c'est le seul Darkane dont je ne sois pas hyper fan ... Enfin 'attendrai de le ré-écouter avant de le noter !
Tim citer
Tim
26/09/2007 19:11
note: 10/10
Le seul Darkane que j'ecoute et que je recoute et que je ré ré ecoute et que je réréréecoute...
Enome, ce riff d'intro et la partie suivante avec une lourdeur ecrasante sur convicted.
Moi aussi je pleure tous les soirs en pensant ce qu'aurai put devenir Darkane avec Lawrence Mackrory, il enterre tout le monde meme Bjorn Strid, il est capable de tout faire growl surhumain, aigus strident qui te rabattent les tympans...
J'espere qu'il va revenir pousser la chansonnete sur le nouvel album...
Et que dire de Maelstrom et Wildoer deux dieux vivants un guitariste de genie qui à inventer les riffs les plus teigneux qui restent graver dans la tete (pareils que toi avec le riff d'intro de July 1999,brrr un frisson me parcours l'echine quand je parle de cette chanson)
En bref un must, un album hors norme la quintescence du Death Melodique qui enterre pour moi tout les albums de Soilwork et d'In Flames...
Mitch citer
Mitch
05/01/2006 18:37
note: 8.5/10
Le seul Darkane que j'apprécie vraiment (la faute à Mackory?)!
Du death/thrash mélodique de haut niveau.
Chri$ citer
Chri$
04/01/2006 22:17
note: 8.5/10
disco complète m/

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkane
Death / Thrash technique
1998 - War Music
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (5)  8.3/10
Webzines : (9)  8.97/10

plus d'infos sur
Darkane
Darkane
Thrash/Death Mélodique - 1998 - Suède
  

tracklist
01.   Intro
02.   Convicted
03.   Bound
04.   Rape of Mankind
05.   Rusted Angel
06.   A Wisdoms Breed
07.   Chase for Existence
08.   The Arcane Darkness
09.   July 1999
10.   Frenetic Visions

line up
voir aussi
Darkane
Darkane
Layers Of Lies

2005 - Nuclear Blast Records
  
Darkane
Darkane
Demonic Art

2008 - Massacre Records
  
Darkane
Darkane
The Sinister Supremacy

2013 - Massacre Records
  
Darkane
Darkane
Insanity

2001 - Nuclear Blast Records
  
Darkane
Darkane
Expanding Senses

2003 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Cryptic Shift
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus

2020 - Blood Harvest Records
  
Symbyosis
Symbyosis
On the Wings of Phoenix

2005 - Hidden Association
  
Endless Chaos
Endless Chaos
Paths To Contentment

2017 - Autoproduction
  
Crusadist
Crusadist
The Unholy Grail

2019 - Autoproduction
  
Expulsion
Expulsion
Wasteworld

2009 - Deepsend Records
  

Slayer
Hell Awaits
Lire la chronique
Heathen
Empire Of The Blind
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Night In Gales
Dawnlight Garden
Lire la chronique
Obszön Geschöpf
Lire le biographie
Amorphia
Merciless Strike
Lire la chronique
Scène Franc-Comtoise
Lire le dossier
Dawnbreath
Creatures Of The Damned
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique