chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
73 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Vehemence - God Was Created

Chronique

Vehemence God Was Created
Découvert il y a quatre ans (2004) lors de la sortie de leur très bon deuxième album Helping The World To See, Vehemence fait partie de ces groupes rafraîchissants qui me tiennent vraiment à cœur. « Rafraîchissant » par leur style plutôt original, lorgnant entre le pur (brutal) death metal ricain (ni basique ni à la mode de l'ultra technique stérilisant) et le death metal mélodique et progressif à tendance légèrement Scandinave (Opeth de l'Arizona). « Me tenant à cœur » car la bande prometteuse de Phoenix se veut relativement jeune et qu'elle joue la carte de la discrétion malgré un label imposant (Metal Blade) ainsi que des chroniques fortement élogieuses pour ses deux opus. Formé en 1997, les Américains sortiront une démo puis un album autoproduit avant de dévoiler en 2002 leur époustouflant God Was Created.

Préparez bien vos comprimés de Bétaïne chers lecteurs, car la digestion de God Was Created ne se fera pas sans douleur… Non pas que ça joue en quintuples croches avec blasts à 320 bpm, non bien au contraire ici ! Ne me faites pas dire non plus que Vehemence joue du Funeral Doom mais le groupe américain privilégie pendant une heure, un mid-tempo très dominant (malgré quelques accélérations pour améliorer le transit) associé à des structures de compositions méchamment complexes. Vous savez ce genre de titres bourré à craqué de riffs différents (que je découvre encore en rédigeant la chronique !) et de breaks à n'en plus compter ! La production très obscure n'aidera pas franchement la chose … Vehemence n'a clairement pas choisi la voie de la facilité pour conquérir son auditoire et les premières écoutes seront certainement sceptiques. Puis vient le moment où l'on commence à appréhender et à décortiquer certains passages avec plaisir. Des moments forts se feront ainsi sentir, bercer par les balades acoustiques d'introduction d'un « Made For Her Jesus », les mélodies d'un « Fantasy From Pain » ou la conclusion haineuse et jouissive d'un « Christ I Fucking Hate You » !

Vous remarquerez d'ailleurs l'amour que Vehemence porte au petit Jésus (paroles et artwork), ce dernier en prenant pour son grade sur God Was Created ! Plutôt que de se limiter à des paroles très clichées dans le style, Vehemence va proposer un concept plutôt intéressant autour de son album. Chaque titre se suit et raconte l'histoire d'un psychopathe amoureux d'une fille obnubilée par Jésus Christ, demoiselle qui finira enterrée (nécrophilie au rendez-vous) et le tueur suicidé (avant de cracher encore un petit peu sur Dieu). Difficile en écoutant les grognements ultra gutturaux ponctué de cris schizophréniques poignants de Nathan (épaulé des guitaristes) associés au travail bluffant de composition des guitaristes, de ne pas frissonner face à cette folie et à cette tristesse dégagée (« She Never Noticed Me » à inscrire dans les annales). Encerclé de passages plus directs (la redoutable « God Was Created »), l'enchaînement est quasi-parfait et permet de remonter les baisses de régimes éventuelles. Les mélodies bien présentes, une des artères de ce God Was Created tout en restant timides, sont difficilement classables (ni trop joyeuses ni trop dépressives) même si la Scandinavie a dû faire son petit effet au bonheur des adeptes.

Conclu par « The Lord's Work », faisant un résumé de l'histoire comptée, God Was Created se terminera comme il avait débuté, de façon magistrale. On regrettera peut-être cet « essoufflement » en fin d'album ainsi que ce son médiocre, défauts qui seront très vite compensés par le sublime travail de Vehemence. Il ne pouvait y avoir meilleure définition pour le brutal death metal mélodique US, God Was Created devrait incontestablement réunir les deux camps pour peu qu'ils apprécient les critères des deux genres. Le deuxième opus (suivi d'un split puis d'une reformation) Helping The World To See se verra malheureusement être plus convenu mais à l'écoute fortement conseillée.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vehemence
Brutal Death mélodique progressif
2002 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (5)  7.7/10
Webzines : (10)  7.39/10

plus d'infos sur
Vehemence
Vehemence
Death Metal - 1997 † 2016 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Made for Her Jesus
02.   She Never Noticed Me
03.   Fantasy from Pain
04.   Christ I Fucking Hate You!
05.   Lusting for Affection
06.   The Last Fantasy of Christ
07.   I Didn't Kill Her
08.   God Was Created
09.   I Must Not Live
10.   The Lord's Work

line up
voir aussi
Vehemence
Vehemence
Helping The World To See

2004 - Metal Blade Records
  
Vehemence
Vehemence
Forward Without Motion

2015 - Battleground Records
  

Essayez aussi
Vital Remains
Vital Remains
Dawn Of The Apocalypse

2000 - Osmose Productions
  
Fleshgod Apocalypse
Fleshgod Apocalypse
Oracles

2009 - Candlelight Records
  
Virvum
Virvum
Illuminance

2016 - Autoproduction
  
Dying Humanity
Dying Humanity
Fallen Paradise

2007 - Restrain Records
  
Vörnagar
Vörnagar
The Bleeding Holocaust

2005 - Autoproduction
  

Horrorscope
The Crushing Design
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Sacred Reich
Surf Nicaragua (EP)
Lire la chronique
Le retour des torturés (Ont-ils bien fait ?)
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal
Lire le podcast
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique