chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
44 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Black Circle - The Distant Wind...

Chronique

Black Circle The Distant Wind...
Les classiques de Sakrifiss : Partie 9/12

Enfin, ça y est, j’ai l’occasion de parler d’un de mes albums de black préféré. Enfin, je peux présenter ce coup de cœur permanent depuis maintenant 12 ans qu’est BLACK CIRCLE. Ce deuxième et dernier album date effectivement de 2005. Il est signé de la main d’un seul homme, le Suédois Strijd qui a également sorti deux, trois choses dans ses autres one man’s bands que sont PAGAN WINDS, STRIJD et SVARTR STRIJD. Moins ultimes à mes oreilles mais tout de même conseillés.

Seulement deux albums sont sortis, et je ne remercierai jamais assez leur label. Celui que je suivais le plus à l’époque et qui reste pour moi l’un des meilleurs des années 2000 : Total Holocaust Records. Il m’a fait découvrir WOODS OF INFINITY, INFINITY, MOONTOWER, IMPIOUS HAVOC, ANGANTYR et tant d’autres ! Je prenais tout ce qu’il sortait, sûr de m’y retrouver. Maintenant il est discret, et peut-être même fermé, mais la reconnaissance est toujours là.

Et je mets donc un 10/10 à The Distant Wind... Oui, je suis le seul à le penser. C’est bien pour cela que j’en parle dans ma sélection mensuelle des « classiques de Sakrifiss ». Et j’ai bien conscience que certains trouveront les compositions pauvres et répétitives, que d’autres diront que notre bonhomme n’a rien inventé et doit même beaucoup à un certain JUDAS ISCARIOT. Je sais. Je sais... Ce n’est pas faux, mais voilà, BLACK CIRCLE mérite la note maximale toute comme certaines des sorties de l’Américain que je viens de citer. C’est ultime parce que les 6 pistes de cet album de 42 minutes contiennent tout ce qui m’a fait et me fait encore adorer le black metal. Il me correspond.

Chaque piste est fidèle au black metal des années 90, avec une agressivité pure et directe qui cache subtilement une forme de fragilité, de mélancolie et d’amertume. C’est exactement ça. Comme DARKTHRONE l’avait si bien fait sur « Transilvanian Hunger », on sent un vent glacé nous parcourir le dos et l'on a la chair de poule tout du long.

Les vocaux inexpressifs créent un mal-être pesant. Les breaks sont bien amenés et achève nos oreilles. Les riffs sont des attaques percutantes et à répétition. Les trémolos sont des modèles. Et surtout il y a une véritable ambiance tout du long qui nous agrippe. Cet album me parle. Il me crie même. Je le connais par cœur et j’ai toujours et encore envie de le repasser. Même la dernière piste est terrifiante alors qu’elle est ambiante. Un clavier sort quelques notes sur un bruit de vent lointain, et le chanteur sort des gémissements marquants. Une fin magique.

BLACK CIRCLE a par la suite disparu, non sans proposer un split en 2008 en compagnie de XASTHUR. Split sans grand intérêt puisqu’il n’a qu’une piste du Suédois et deux de l’Américain. BLACK CIRCLE est encoreprésenté comme actif, mais je commence à perdre espoir après toutes ces années...

DOSSIERS LIES

Les classiques de Sakrifiss / Le Bilan !
Les classiques de Sakrifiss / Le Bilan !
Décembre 2017
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Black Circle
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Black Circle
Black Circle
Black Metal - 2001 - Suède
  

tracklist
01.   Bless the Heavens with War, My Lord
02.   I Beheld the Vast Eternity
03.   ...and Only the Wind Wept Its Mournful Cry
04.   In the Mist of the Night He Arose
05.   A Last Call of a Dying God
06.   The Night, Under a Cold Eternal Sky...

Durée : 41:41

line up
parution
27 Janvier 2005

Essayez aussi
Wampyrinacht
Wampyrinacht
We Will Be Watching
(Les cultes de Satan et les mystères de la mort)

2017 - Zazen Sounds
  
Mayhem
Mayhem
Ordo Ad Chao

2007 - Season Of Mist
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Mass Grave Aesthetics (EP)

2008 - Norma Evangelium Diaboli
  
Katharsis
Katharsis
666

2004 - Norma Evangelium Diaboli
  
Ende
Ende
Emën Etan

2017 - Obscure Abhorrence Productions
  

Gorod
Neurotripsicks
Lire la chronique
Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Deserter
Coils of the Lesser Serpent
Lire la chronique
Les classiques de Sakrifiss / Le Bilan !
Lire le dossier
H2SO4
British Bangla Testament (EP)
Lire la chronique
Hellish
Grimoire
Lire la chronique
Sakrif'or 2017 / Black Metal Awards
Lire le podcast
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
Urn
The Burning
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
Demolition Hammer
Tortured Existence
Lire la chronique
Les concepts dans le BM ! Pffffffffff.
Lire le podcast
Foreseen
Grave Danger
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Les reprises BLACK METAL (Björk / Radiohead / Foufoune...) POURQUOI ?
Lire le podcast
Les sorties de 2017
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Revenant
Prophecies Of A Dying World
Lire la chronique
Pig Destroyer
Terrifyer
Lire la chronique
Gwar
The Blood of Gods
Lire la chronique
Bloody Alchemy
Kingdom Of Hatred
Lire la chronique
Through The Eyes Of The Dead
Disomus
Lire la chronique