chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
60 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Affront - Angry Voices

Chronique

Affront Angry Voices
Chrono-chronique : pour se faire une idée en deux paragraphes !

Polymorphe Records, disquaire de ma région mais également label, s'occupe de l'édition et de la promotion de cette formation brésilienne récente, encore méconnue par chez nous.
On rentre dans le vif du sujet avec un Thrash plutôt orienté Death metal, c'est à dire que ça balance, sans fioriture et on ne sera pas surpris de lire qu'ils sont inspirés de KREATOR, DESTRUCTION, SODOM et, bien sûr, SEPULTURA.

Globalement, on a affaire à un album qui gueule bien, sous une prod agressive sans trop en faire. On peut y apprécier des articulations bien huilées, comme sur « Affront ». J'ai ma préférence pour « Angry Voices », avec ses parties vénères blastées qui font plaiz' ! Et le solo annoncé par une arrivée martiale, et termine vers un riff plus groove, ça fonctionne ! J'apprécie également la durée des morceaux : chacun est conduit sans traîner en longueur ni couper court. Parfois, une petite touche de Thrash direct, ça fait du bien par où ça passe, et les idées et changements introduits ne semblent ni jetés au pif, ni appuyées lourdement. Et même quand un morceau me convainc moins, il y a quand même quelques touches qui viennent me récupérer, comme dans « Religions Cancer » où la partie abrasive conduit au solo et retombe sur ses pattes. En live, ça va déboîter !
Et ce qui surprend également c'est que, dans l'ensemble, on n'est pas sur une musique débridée qui veut aller le plus vite possible ni étaler sa technique. Autrement dit, on sent un album à l'ancienne, qui fait du metal coup de poing pour frapper fort, sans non plus poser en mode « regarde, on fait du revival, t'aimes ça la musique des années 80, alors manges-en ! ». On entend cette authenticité notamment dans « Mestre Do Barro », avec les idées proposées en terme d'ambiance sud-américaine, et ça leur réussit !

Et je trouve que c'est finalement ceci qui fait la force d'une telle production : elle est sincère, et dans un genre où la rage doit être réelle et palpable, ça fait du bien d'entendre cette hargne sans filtre ni artifice. Le mix est d'ailleurs impeccable et rend d'une excellente manière ces riffs mordants (« Scum of this World »), cette basse grondante (« Conflicts »), cette batterie qui martèle fort tout en variant son jeu (« Under Siege » ! Et « Sowed by Lies » également avec son intro) et cet aboiement en guise de chant (« Violence »). Le tout met en relief des sons leads discrets d'abord mais qui marquent quand ils sont présents (« Carved in Stone »). Une très bonne pioche pour les amateurs de Thrash-Death brésilien, ainsi qu'un disque bien sympa pour sa session sport ou cuisine – et pour les autres, laissez-vous tenter, vous pourriez être surpris !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Affront
Thrash / Death dou Brasil
2018 - Polymorphe Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Affront
Affront
Thrash / Death dou Brasil - 2016 - Brésil
  

vidéos
Under Siege
Under Siege
Affront

Extrait de "Angry Voices"
  

tracklist
01.   Scum of the World  (03:03)
02.   Angry Voices  (03:35)
03.   Affront  (03:18)
04.   Conflicts  (03:01)
05.   Terra sem Males (Guerra Guaranítica)  (02:10)
06.   Mestre do Barro  (03:50)
07.   Religions Cancer  (03:19)
08.   Under Siege  (02:50)
09.   Carved in Stone  (03:30)
10.   Wartime Conspiracy  (03:06)
11.   Echoes of the Insanity  (01:44)
12.   Under Siege (chant par M;Pompeu du groupe "KORZUS")  (02:48)
13.   Sowed by Lies (Bonus track)  (03:43)
14.   Violence (Bonus Track)  (03:20)

Durée : 43:21

line up
parution
15 Décembre 2016

Soulfly
Omen
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Sacred Reich
Surf Nicaragua (EP)
Lire la chronique
Le retour des torturés (Ont-ils bien fait ?)
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal
Lire le podcast
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique