chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
167 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Commentaires / Tous

COMMENTAIRES

Tous
MasseGrav citer
MasseGrav
04/06/2022 15:33
En vérité je trouve vraiment l'album sympa, je l'apprécie beaucoup dans sa globalité on a vraiment droit à de bonnes compos et un le résultat est cohérent, en plus il y a de quoi bien bouger, surtout en concert.

Peut-être qu'avec le temps je finirai par le considérer comme un vrai très bon album du groupe.

Je pense que je reste juste frustré de la promo de l'album que j'ai trouvée poussive (abysmal eye n'est pas incroyable et broken cog met trop longtemps à démarrer), et pour laquelle trop de monde semble s'être emballé.
Asmoddym citer
Asmoddym
21/05/2022 21:28
note: 8.5/10
Ah, de mon côté je me suis vraiment amusé en l'écoutant, je lui ai même trouvé un certain vent de fraîcheur. Ils ont eu tendance à faire la même chose avec Koloss et Violent Sleep, mais je trouve que sur cet album-là on a un laisser-aller très agréable, à la limite de l'osef, ce que je trouve très intéressant pour un groupe comme ça.

Il y a effectivement quelques longueurs (Black Cathedral et Past Tense notamment), mais d'une manière générale je le trouve plus jouissif qu'un Violent Sleep.

J'adore son esprit sans compromis et sans fioritures, dans lesquelles j'avais tendance à me perdre dans leurs 2 derniers albums. J'aime bien le fait que les ambiances soient plus directes, avec max 1 ou 2 guitares lead, sans rien d'autre.

J'aurais effectivement bien aimé plus d'originalité, pas mal de tracks semblent être les mêmes, mais au vu de le communication, je savais de base qu'il ne fallait pas s'attendre à ça, et je suis donc parti du principe que je ne devais pas m'attendre à avoir des ovnis dans les oreilles.

Bref pour moi c'est un très bon album, qui m'a donné cette impression de "plus rien à battre", comme leur comm', avec des expériences et des passages un peu chelou, parfois effectivement mal placés (Black Cathedral, pourquoi ? La track de 9min, pourquoi ?), mais avec un fond que je trouve très agréable et pas trop prise de tête.
MasseGrav citer
MasseGrav
20/05/2022 14:14
Merci pour cette chronique, je suis content de lire enfin un retour plus nuancé sur cet album.

Lors de la sortie des différents singles sur youtube j'avais été déçu et absolument sidéré par les commentaires complètement dithyrambiques pour des morceaux à des années lumières de ce dont le groupe est capable, et ce même sur The Violent Sleep of Reason que j'avais adoré, grâce à des structures complexes et une lourdeur parfaitement gérés à mon sens.
Holmy citer
Holmy
11/05/2022 11:52
note: 7.5/10
Jean-Clint a écrit : Je vous trouve bien sévères, effectivement c'est totalement en roue-libre et ça donne la sensation de se répéter mais le résultat est assez cohérent dans l'ensemble et surtout plus inspiré que les deux précédents opus. Rien de nouveau mais ça le fait toujours, même si effectivement on aimerait un peu plus de folie de la part des suédois

Tout pareil. Chronique un poil sévère, bien que nuancée et argumentée.

Un bon 7,5/10 également, qui lorgne même vers un 8/10 au regard des deux précédents.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
11/05/2022 11:36
note: 7.5/10
Je vous trouve bien sévères, effectivement c'est totalement en roue-libre et ça donne la sensation de se répéter mais le résultat est assez cohérent dans l'ensemble et surtout plus inspiré que les deux précédents opus. Rien de nouveau mais ça le fait toujours, même si effectivement on aimerait un peu plus de folie de la part des suédois

Meshuggah
Meshuggah
Immutable

2022 - Atomic Fire Records
  
lkea citer
lkea
02/05/2022 08:19
Et un grand merci à Sagamore pour les illustrations !

Mitch citer
Mitch
28/04/2022 14:54
donvar a écrit : La note est faiblarde par rapport aux 3 sympathiques extraits. Ce sont clairement les mieux de l'album ?

Tout à fait ! Même si le refrain de "Desecrate, Dominate, Eradicate " me casse les oreilles. Le reste est plutôt "emmerdifiant".
donvar citer
donvar
28/04/2022 10:52
La note est faiblarde par rapport aux 3 sympathiques extraits.
Ce sont clairement les mieux de l'album ?
Content de revoir ce vieux copain Älvestam de retour en tout cas !
Mera citer
Mera
28/04/2022 10:00
La pochette me fait furieusement penser à un album des Chroniques de la Lune Noire.
(oui, c'est tout ce que j'avais à contribuer de constructif à cette chronique Mr Green )

Miseration
Miseration
Black Miracles and Dark Wonders

2022 - Massacre Records
  
Mera citer
Mera
12/04/2022 21:09
Ces catacombes de l'enfer (un peu moins de copier-coller la prochaine fois Mr. Miyazaki), ça m'évoque un peu du Glaciation (Sur les falaises de marbre, Kaputt) :

Les oiseaux alcyoniens, Que les fusils oublient
S'éloignent au lointain, Des fils de Nephtali
Ne reste que les chevaux, Retournés sur la glace
Les rois dans les caveaux, Les rats dans les palaces
X-Death citer
X-Death
12/04/2022 19:20
Bon en fait j'ai tout lu...
X-Death citer
X-Death
12/04/2022 19:09
Ha ha cool le dossier, j'ai pas tout lu car les groupes cités me parles pas, mais il est vrai que les donjons/caves/catacombes du jeu déploies des ambiances qu'on retrouve dans le Black ou le Death.

J'ai moi même fait un parallèle entre Elden Ring et un album tout aussi gigantesque : le dernier First Fragment. Les deux sont tellement généreux et travaillés qu'ils en sont intimidant. Je pense que si on avait toute la carte d'Elden RIng dévoilée dès le début, beaucoup de gens abandonneraient devant l'ampleur de la tâche, comme Gloire Eternelle et ses riffs compliqués et ses 70 solos minutes qui perdent l'auditeur non réceptif. (ouai une analyse profonde je sais...)

Sinon, 200h de jeu et des brouettes, platine en poche, build Grande Rapière de Glace jusqu'à la fin puis la débauche avec double Katana sanglant overkill pour le fun... Un très grand jeu, à l'OST incroyable.

Malénia je te hais, Mélina je t'aime !
Krokodil citer
Krokodil
12/04/2022 11:59
Excellent ce parallélisme jeu/musique !
Elden Ring est un enfer intégral, 130 heures de jeu, toujours pas fini. Source de nombreuses crises de couple et d'insomnies récurrentes.
Actuellement dans les sous-sols de la capitale.
A certains moments où j'ai du farmer des runes j'avoue avoir fait passer le temps avec du deathcore bien bas du front haha. Mais ouais l'univers monumental cosmico-intestinal c'est totalement les groupes cités.
Høsty citer
Høsty
12/04/2022 10:05
Excellent concept, aussi pertinent qu'il est agréable à lire, bravo à vous deux !

Je n’ai pour ma part pas pu profiter du jeu comme il se doit pour l'instant, mon PC crachant ses tripes pour tirer quelques miettes de ce qu'il est réellement. Il ne m'a d'ailleurs pas laissé le finir...

Néanmoins, ce sont principalement les scènes Doom et Sludge qui se sont animées de mon côté, ces longues chevauchés solitaires dans des contrés en lente agonie se montrant propice à ce genre de musique. De la pourriture de Lord Mantis prenant vie dans Caelid aux combats montés épiques qui se voient bien rythmés par Crypt Sermon, en passant par de sinistres ballades que Nortt n'aurait pas renié de mettre en musique, c'est vraiment ce qui m'est venu en tête.

Pour les passages plus calmes et atmosphériques, collant au folklore religieusement glauque qui se trame derrière l’univers du jeu, des groupes comme Funeral Mist (Maranatha) ou DsO (Fas), voire Lustmord (The World as Power), font aussi des bons candidats de BO.

Très bien vu Ulcerate, je n'y avais pas pensé mais effectivement ça colle très bien !

Hâte de lire les prochaines synesthésies Sourire
Mera citer
Mera
11/04/2022 21:19
Merci pour ce dossier hyper cool !
Pourtant grand fan des soulsbornekiro (j’ai 100% tous les jeux de la “série”, y compris le petit dernier \o/), j’avoue n’avoir jamais trop fait le lien avec le Metal Sourire
Du coup, ça m’intéresse grandement, je vais prendre le temps de lire et écouter ça en détails Sourire
(c’est top en tout cas, ça change ce type d’article !)
MédisanteMédusa citer
MédisanteMédusa
11/04/2022 17:01
Excellent dossier ! Merci à vous deux.

Pissgrave comme BO pour le palais de Moghwyn : ce traumatisme ! Je ne m'y aventurerais plus avec le même état d'esprit.
MédisanteMédusa citer
MédisanteMédusa
11/04/2022 17:01
Excellent dossier ! Merci à vous deux.

Pissgrave comme BO pour le palais de Moghwyn : ce traumatisme ! Je ne m'y aventurerais plus avec le même état d'esprit.
Høsty citer
Høsty
11/04/2022 15:02
Excellent concept, aussi pertinent qu'il est agréable à lire, bravo à vous deux !

Je n’ai pour ma part pas pu profiter du jeu comme il se doit pour l'instant, mon PC crachant ses tripes pour tirer quelques miettes de ce qu'il est réellement. Il ne m'a d'ailleurs pas laissé le finir...

Néanmoins, ce sont principalement les scènes Doom et Sludge qui se sont animées de mon côté, ces longues chevauchés solitaires dans des contrés en lente agonie se montrant propice à ce genre de musique. De la pourriture de Lord Mantis prenant vie dans Caelid aux combats montés épiques qui se voient bien rythmés par Crypt Sermon, en passant par de sinistres ballades que Nortt n'aurait pas renié de mettre en musique, c'est vraiment ce qui m'ai venu en tête.
Pour les passages plus calmes et atmosphériques, collant au folklore religieusement glauque qui se trame derrière l’univers du jeu, des groupes comme Funeral Mist (Maranatha) ou DsO (Fas), voire Lustmord (The World as Power), font aussi des bons candidats de BO.
Très bien vu Ulcerate, je n'y avais pas pensé mais effectivement ça colle très bien !

Hâte de lire les prochaines synesthésie Sourire
Høsty citer
Høsty
11/04/2022 14:55
Excellent concept, aussi pertinent qu'il est agréable à lire, bravo à vous deux !

Je n’ai pour ma part pas pu profiter du jeu comme il se doit pour l'instant, mon PC crachant ses tripes pour tirer quelques miettes de ce qu'il est réellement. Il ne m'a d'ailleurs pas laissé le finir...

Néanmoins, ce sont principalement les scènes Doom et Sludge qui se sont animées de mon côté, ces longues chevauchés solitaires dans des contrés en lente agonie se montrant propice à ce genre de musique. De la pourriture de Lord Mantis prenant vie dans Caelid aux combats montés épiques qui se voient bien rythmés par Crypt Sermon, en passant par de sinistres ballades que Nortt n'aurait pas renié de mettre en musique, c'est vraiment ce qui m'ai venu en tête.
Pour les passages plus calmes et atmosphériques, collant au folklore religieusement glauque qui se trame derrière l’univers du jeu, des groupes comme Funeral Mist (Maranatha) ou DsO (Fas), voire Lustmord (The World as Power), font aussi des bons candidats de BO.
Très bien vu Ulcerate, je n'y avais pas pensé mais effectivement ça colle très bien !

Hâte de lire les prochaines synesthésie Sourire
Holmy citer
Holmy
10/04/2022 16:33
A titre personnel ce n'est pas Elden Ring qui me vient à l'esprit.

J'ai longtemps joué à Dawn Of War, en réseau, en Teamspeak avec des potes, en 3vs3, et mes compagnons de guerre Eldar ou Space Marine. Je jouais souvent avec la Garde Impériale, et il était inévitable que je ne mette pas en fond sonore du Bolt Thrower. Forcément. Là ce n'était plus la force évocatrice de leur musique, c'était leur thème de prédilection, le groupe pratiquant W40K. Quand la musique et le jeu se rejoignent de façon si étroite, c'est assez jouissif.

Quand je sortais les Basilisks et le Baneblade, avec "Anti-tank (Dead Armour)" en bande son inutile de vous décrire la sensation que ça faisait. C'était épique. Les mecs avec qui je jouais étaient contents de me voir débarquer avec cet immense bordel. Sans compter le rayon d'action des Basilisks qui faisait très mal, sans oublier leur frappe Trembleterre qui pouvait dévaster tout une zone, et libérer le passage pour les copains. Le tout avec Those Once Loyal et "When Cannons Fade" en fond. J'en garde encore d'excellents souvenirs.

Caïn Marchenoir citer
Caïn Marchenoir
26/03/2022 10:08
Vaste sujet que Baudelaire et le black metal, mais c'est cool de faire le lien entre black metal et littérature.
Pour Les Litanies de Satan, j'aurais mis la version du premier album de Necromantia, mais c'est cool de faire référence à ce groupe particulier.

Dans les autres poèmes, il y a Tristesses de la lune, dont Celtic Frost avait fait deux versions sur Into the Pandemonium, et surtout sa version en anglais, Sorrows of the Moon, qui a été pas mal reprise par la suite.

langoustator citer
langoustator
26/03/2022 00:23
Pas mal Human Serpent,

J'ai trouvé ça, dans le thème, mais pas exceptionnel (sans doute plus à même de servir d'inspiration à des groupes de death).
https://youtu.be/xx5rMBDSg00?t=1073
Dommage qu'ils zappent les couplets les plus fun du poème (AMHA)
langoustator citer
langoustator
26/03/2022 00:22
Pas mal Human Serpent.
J'ai trouvé ça, pas exceptionnel mais dans le thème. Dommage qu'ils zappent les strophes les plus fun pour moi
https://youtu.be/xx5rMBDSg00?t=1073

Jean-Clint citer
Jean-Clint
14/03/2022 11:08
Content du retour de la voûte, j'écoute ça ce soir ! Sourire

Cujo citer
Cujo
17/02/2022 13:49
note: 7/10
Malgré un changement de style évident, ce disque s'écoute tranquillement, sans passion mais sans ennuie. Dommage que tout le disque ne soit pas du niveau de son titre d'ouverture, "Set The World On Fire", un putain de bon morceau. Et j'avoue que la ballade "Sounds Good To Me", malgré ses paroles très culcul, me fout les poils a chaque fois !

Annihilator
Annihilator
Set The World On Fire

1993 - Roadrunner Records
  
Jean-Clint citer
Jean-Clint
31/01/2022 09:29
note: 7/10
Plus concis et intéressant que le trop long et poussif "Blood In, Blood Out", sans pour autant renouer avec le talent des débuts. Le groupe retrouve ici une certaine inspiration sur certains titres imparables, tout en restant un peu trop en roue-libre... néanmoins c'est sans doute leur meilleur disque depuis "Tempo Of The Damned"

Exodus
Exodus
Persona Non Grata

2021 - Nuclear Blast Records
  
Keyser citer
Keyser
26/01/2022 13:29
Y'a aussi un Deranged chilien ! Je connais pas ce Deranged mais ça donne envie.

Deranged
Deranged
Place Of Torment (Démo)

1989 - Autoproduction
  
Sagamore citer
Sagamore
17/01/2022 20:40
Caverne et Antediluvian en tête, tiens !
Fabulon citer
Fabulon
17/01/2022 14:34
Je partage également le sentiment exprimé par Ikea dans son édito.
Belle année en ce qui me concerne, je retrouve dans vos tops les albums qui m'ont marqué.

Pour apporter ma petite contribution, au rang des découvertes, j'ajouterais le EP de Sirpinmurtaja, qui m'a régalé avec son black naif et féérique, et en album longue durée le dernier MALEFICE.
Sulphur citer
Sulphur
17/01/2022 11:59
Bravo Ikea pour cet édito. Cela fait quelques années que j'ai cette impression de course frénétique, ou, au final, la pression lorsqu'il s'agit de découvrir toutes les nouveautés d'une année s'apparente presque au stress qu'on pourrait subir au boulot. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai arrêté de chroniquer il y a quelques années.
Enfin, une jolie année tout de même (juste surpris de ne pas retrouver Ustalost).

Bilan 2021
Bilan 2021
Janvier 2022
  
Destruction
Sentence Of Death (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
XX
Lire la chronique
Centinex
The Pestilence (EP)
Lire la chronique
Crisix
Full Hd
Lire la chronique
Meshuggah
Immutable
Lire la chronique
Misery Index
Complete Control
Lire la chronique
Synesthésie #2 - Je vois blanc
Lire le dossier
Miseration
Black Miracles and Dark Won...
Lire la chronique
Suppression
The Sorrow Of Soul Through ...
Lire la chronique
Chemicide
Common Sense
Lire la chronique
Synesthésie #1 - Elden Ring
Lire le dossier
Blackened
Voices From The Void
Lire la chronique
Le black metal rend-il FOU ? Ou juste zinzin ?
Lire le podcast
BAUDELAIRE dans le Black Metal
Lire le podcast
La Voûte #10 - Imperator
Lire le podcast
Mortuary
Blackened Images
Lire la chronique
Sakrifiss dans "Le Secret des Dieux".
Lire le podcast
Plague Years
Circle Of Darkness
Lire la chronique
Exodus
Persona Non Grata
Lire la chronique
Primal Rage
Awakening The Masses
Lire la chronique
Deranged
Place Of Torment (Démo)
Lire la chronique
Le best of BLACK METAL 2021
Lire le podcast
Bilan 2021
Lire le bilan
Estertor
Tales From The Ancient Grave
Lire la chronique
La Voûte #9 - Hvis Lyset Tar Oss
Lire le podcast
Les sorties de 2021
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Mortal Vision
Mind Manipulation
Lire la chronique
No Return
Fearless Walk To Rise
Lire la chronique