chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
198 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Holy Moses - Strenght, Power, Will, Passion

Chronique

Holy Moses Strenght, Power, Will, Passion
Bouh ! Que cette pochette est moche ! Ils seraient pas Allemands des fois ces gens pour avoir aussi mauvais goût ? Ha tiens gagné. Et ce nom de groupe que je ne peux m’empêcher de traduire involontairement par « les Taupes sacrées », n’empêche ça aurait de la gueule… Bref Holy Moses est un groupe établi depuis 1986 dans la catégorie « thrash en provenance d’Allemagne » et ayant choisi l’option « chanteuse qui beugle ». Et oui c’est bien une madame, pas trop mal au demeurant, qui éructe chez ce « German thrash metal band ». La bio insiste d’ailleurs beaucoup sur sa présence, et on saisit clairement l’allusion à Arch Enemy, genre eux ont plus de succès avec leur blondasse mais nous on est là depuis 86 (par contre j’ai très franchement la flemme d’aller vérifier si la Sabina de Holy Moses était déjà dans le groupe à cette époque).

Holy Moses fait donc du teuton thrash metal, à destination des teutons thrash metalleurs. Les deux premiers sont sympathiques, bien rythmés et « End of Time » possède un solo agréable. Mais dès le 3ème titre le groupe s’embourbe dans un alignement de titres plus ou moins médiocres, et malgré quelques tentatives de sonner différent (« Space Clearing » et son arpège en continu) la sauce ne prend pas. Les riffs sont rarement originaux, les rythmiques sont pratiquement toujours les mêmes, et le chant de Sabina fait illusion pendant un titre ou deux puis on n’y fait plus très attention. La production n’est pas mauvaise mais la caisse claire est trop mise en avant et on n’entend pratiquement qu’elle. Attention l’album n’est pas mauvais, simplement il ne se démarque en aucune manière de ce qui se fait (en mieux) dans le même genre depuis des années… Holy Moses ne possède ni l’efficacité et l’agressivité d’un Dew-Scented (pour rester dans le gros thrash Allemand) ni la qualité de composition et les mélodies d’un Arch Enemy (pour rester dans le genre « métal avec une nana qui beugle »). C’est donc un avis un peu mitigé que je garderais sur cet album, qui n’aura de toute pas besoin de moi pour faire un carton au pays de la Mercedes, vu le statut culte du groupe chez nos voisins et leur énième apparition cet été au Wacken (Holy Moses faisant partie de ces groupes qu’on se tape forcément une année sur deux là-bas).

Je ne résiste pas pour conclure au plaisir de vous faire partager une phrase de la bio au sujet de Sabina : « No tricks, no bullshit, just « BADGIRL MOTHERFUCKIN’ OVARY BALLS » !!!! ». Toute la finesse du pays de la bière résumée en une phrase :p

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

alkemist citer
alkemist
28/04/2021 16:17
note: 8/10
un peu triste pour ce groupe culte avec en effet une chanteuse tout aussi culte (et depuis le début), à écouter d'urgence au moins les 4 1ers et au-delà!
enfin, qu'on me trouve un bon groupe de thrash français et on en reparle Clin d'oeil
Alexis citer
Alexis
15/05/2005 13:42
Belle voix d'homme la Miss...
Jester citer
Jester
14/05/2005 17:43
libre a toi de préférer les hommes, on ne juge pas la sexualité des gens sur thrasho Gros sourire
Gothenburg citer
Gothenburg
14/05/2005 17:19
jaime pas les chanteuses
Chri$ citer
Chri$
14/05/2005 11:16
note: 5.5/10
et cette pochette sublimera les rayons de votre disquaire préféré à partir du 23 mai
Ander citer
Ander
13/05/2005 22:05
C' est classique, certes, mais la chanteuse a du coffre. @__@

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Holy Moses
Thrash avec une chanteuse
2005 - Armageddon Music
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (1)  4/10

plus d'infos sur
Holy Moses
Holy Moses
Thrash avec une chanteuse - 1980 - Allemagne
  

vidéos
End Of Time
End Of Time
Holy Moses

Extrait de "Strenght, Power, Will, Passion"
  

tracklist
01.   Angel Cry
02.   End Of Time
03.   Symbol Of Spirit
04.   Examination
05.   I will
06.   Space Clearing
07.   Sacred Crystals
08.   Lost Inside
09.   Death Bells II
10.   Rebirthing
11.   Seasons In The Twilight
12.   Say Goodbye

line up
Loudblast
Burial Ground
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Nekromantheon
Visions Of Trismegistos
Lire la chronique
Spellforger
Upholders Of Evil (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast