chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
182 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Demolizer - Upgrade

Chronique

Demolizer Upgrade (EP)
A peine plus d’un an après la sortie de l’agréable « Thrashmageddon » revoici déjà le quatuor de retour avec un court-format où nouveauté et vieilleries sont de sortie, et qui va servir de parfait bouche-trou en attendant mieux. Car sous ses airs de disque récent le groupe a en fait profité de l’absence de concerts et de tournées pour réenregistrer trois compositions tirées de leur premier Ep « Ghoul » sorti en 2018, tout en changeant son nom mais en reprenant la même pochette (qui voit simplement la couleur du fond passer du violet au vert flashy et l’ajout de quelques éléments au zombie). A part ça l’affaire est dans le sac, ni vu ni connu je t’embrouille et voilà comment faire du neuf avec du vieux, même si les gars ont quand même sorti du chapeau une reprise inédite de « King Of The Kill » d’ANNIHILATOR (sorti originellement en 1994 sur l’album du même nom). Si cette version ne va rien amener de plus par rapport à celle de Jeff Waters tant elle est fidèle et presque jouée à la note près, il faut quand même reconnaître que ça fait le boulot avec efficacité et professionnalisme.

Pour le reste c’est l’occasion de (re)découvrir les débuts des Danois où l’on sentait déjà poindre une vraie qualité et accroche au sein d’une musique certes très classique sur le fond et la forme, mais énergique et particulièrement fluide. C’est le cas du morceau-titre qui mise de façon quasi constante sur la vitesse pure et le mid-tempo propice au headbanging, qui jouent sur l’alternance une bonne partie du temps. Le reste de celui-ci voyant l’apparition de quelques moments plus lourds et lents qui densifient l’ensemble pour éviter toute redondance, et ainsi offrir un excellent rendu 100% Thrash bourré d’énergie et sans excès techniques inutiles. Prouvant définitivement que c’est dans cette veine qu’ils sont le plus à l’aise les scandinaves confirment cela avec le martial et légèrement Hardcore « Get Out Of My Way » où là-encore le rythme est mené sur les chapeaux de roue, tout en voyant une régulière alternance et quelques légers ralentissements nécessaires afin de ne pas être linéaire. Restant dans une missive frontale et sans concessions cette plage passe facilement sans que les mecs ne cherchent à en faire des tonnes, et ce même quand ils alourdissent leur propos comme sur l’écrasant « Torture Insanity ». Particulièrement noire et obscure (et aidée par une ambiance putride et rampante) cette plage totalement différente du reste et assez convaincante va néanmoins s’embourber dans une répétition inutile du fait d’une longueur excessive qui casse la bonne dynamique entendue jusqu’à présent, et ce malgré l’accélération sur la partie centrale délicieuse et propice à taper du pied.

Néanmoins avec l’expérience accumulée depuis son écriture initiale cette erreur de jeunesse ne serait sans doute plus présente aujourd’hui, et il est probable que désormais le rendu serait plus addictif et court prouvant que l’entité a de la ressource et qu’elle sait apprendre de ses loupés relatifs. Car bien que reprenant les mêmes bases musicales que celles entendues plus tard sur son long-format ce premier jet réactualisé montrait déjà les bonnes dispositions d’une formation qui s’affirmait déjà comme faisant partie du renouveau du Thrash dans son pays. S’il ne changera pas la donne et que l’on attendra avec impatience un successeur au temps d’écoute supérieur il sera de bon ton de poser une oreille dessus tant ce format court défoule et fait le job, tout en permettant de découvrir l’œuvre de ces jeunots de Copenhague pour ceux qui ne les connaisse pas encore. A l’instar de leurs compatriotes de KILLING ils prouvent en tout cas que le Danemark retrouve des couleurs dans un genre où il était franchement à la traîne depuis pas mal d’années, et où ARTILLERY se sentait vraiment bien seul tout en n’attirant plus franchement les foules.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Demolizer
Thrash Metal
2021 - Mighty Music
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4.25/5

plus d'infos sur
Demolizer
Demolizer
Thrash Metal - 2018 - Danemark
  

tracklist
01.   Ghoul
02.   Torture Insanity
03.   Get Out Of My Way
04.   King Of The Kill (ANNIHILATOR cover)

Durée : 17 minutes

parution
1 Octobre 2021

voir aussi
Demolizer
Demolizer
Thrashmageddon

2020 - Mighty Music
  

Essayez aussi
Necronomicon
Necronomicon
The Final Chapter

2021 - El Puerto Records
  
Overkill
Overkill
The Killing Kind

1996 - Edel Music
  
Critical Defiance
Critical Defiance
Misconception

2019 - Unspeakable Axe Records
  
Injury
Injury
Unleash The Violence

2011 - Punishment 18 Records
  
Death Angel
Death Angel
Killing Season

2008 - Nuclear Blast Records
  

Symbyosis
Crisis
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Mortal Vision
Mind Manipulation
Lire la chronique
No Return
Fearless Walk To Rise
Lire la chronique
BLACK METAL : Les 100 groupes les plus influents des origines à nos jours !?
Lire le podcast
Destinity
In Continuum
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Criminal
Sacrificio
Lire la chronique
Aborted
Maniacult
Lire la chronique
Malevolent Creation
Dead Man's Path
Lire la chronique
Sacrifixion
Shower Me In Death (EP)
Lire la chronique
French Black Metal : Les nouveaux sont-ils à la HAUTEUR ?
Lire le podcast
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique