chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
148 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kiuas

Groupe

Kiuas Heavy/Power

A propos de Kiuas

Source : Article Kiuas de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.
La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.

Kiuas est un groupe de power metal finlandais, originaire d'Espoo. Le style musical du groupe reprend des éléments de power metal, folk metal et différents styles de metal extrême. Formé en 2000, le groupe annonce sa séparation officielle, après quatre albums, en 2013.

Biographie

Avant la formation de Kiuas, trois musiciens (Markku Näreneva, Teemu Tuominen et Ilja Jalkanen) jouent dans un groupe appelé Iconofear, axé dark metal. Iconofear s'est formé sur les cendres du groupe de blackened death metal Agonia. Ils publient ensemble un single EP, avant que les trois musiciens ne décident cd former leur propre groupe, Kiuas. Kiuas est formé en 2000 lorsque les quatre premiers membres (Mikko Salovaara, Markku Näreneva, Teemu Tuominen et Atte Tanskanen) font la rencontre de Ilja Jalkanen (chant).

En 2002, ils produisent leur première démo, The Discipline of Steel, qui comprend quatre chansons. En 2003, ils publient Born Under the Northern Lights, puis attirent l'intérêt des labels. Avec les fans à leurs côtés, ils signent un contrat avec le label Rage of Achilles. En 2004, le premier album de Kiuas dans un label est achevé. Winter in June (EP) est publié en Finlande. Plus tard dans l'année, Rage of Achilles annonce sa fermeture définitive, ne pouvant financer les nombreux contrats récemment signés. Pour cette raison, Kiuas, et leurs collaborateurs et associés ; Amoral, Elenium, Omnium Gatherum, Manitou se retrouvent sans label, et, pour certains, sans album. Ils signent plus tard au label Spinefarm Records.

En 2005, ils enregistrent leur premier album, The Spirit of Ukko, qui se consacre aux dieux pagans, en particulier Ukko, d'où le titre. En mai 2006, leur deuxième album Reformation est publié. L'album atteint la 2e place des classements finlandais. Leur troisième album, The New Dark Age, est publié le 12 mars 2008 en Finlande, et atteint aussi la deuxième place des classements finlandais. Leur nouveau single Of Sacrifice, Loss and Reward, est publié le 20 février 2008. Le single homonyme atteint la première place des classements finlandais. Kiuas joue en soutien à Children of Bodom à leur tournée londonienne avec le groupe de folk metal Moonsorrow. Ils joueront aussi avec Serenity Dies et Nothnegal le 5 septembre 2008 au Alimas Carnival, à Malé, aux Maldives. La suite de The New Dark Age est annoncée en été 2009, et le groupe est annoncé en studio en octobre 2009. Cette suite est publiée le 31 mars 2010 sous le titre Lustdriven.

En octobre 2010, Ilja Jalkanen quitte le groupe expliquant que « le cœur n'y est plus [dans le heavy metal]. » Le 16 janvier 2011, à Nosturi, Helsinki, Asim Searah devient le nouveau chanteur de Kiuas. Le 11 septembre 2012, Kiuas annonce le renvoi d'Asim Searah. Le 29 août 2013, Kiuas annonce sa séparation officielle après un concert à Helsinki le 18 octobre la même année.

Discographie
  • 2005 : The Spirit of Ukko
  • 2006 : Reformation
  • 2008 : The New Dark Age
  • 2010 : Lustdriven
Notes et références
  1. ↑ a et b (en) « Kiuas », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 26 mars 2017).
  2. ↑ a b et c (fi) finnishcharts.com: Kiuas in der finnischen Hitparade
  3. (fi) Spinefarm Records.
  4. (en) « Kiuas - To Enter Studio Next Month », sur Metal Storm (consulté le 26 mars 2017).
  5. (en) « Kiuas - Singer Leaves Band », sur Metal Storm (consulté le 26 mars 2017).
  6. (en) « Kiuas - New Line-Up Announced », sur Metal Storm (consulté le 26 mars 2017).
  7. (en) « After Four Albums....Kiuas Calls It Quits », sur metalunderground.com, 29 novembre 2013 (consulté le 26 mars 2017).


chroniques

Kiuas
The New Dark Age
2008 - Spinefarm Records

  • Chroniqué par Kleim Antyne : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 5.17/10
  • Avis des webzines : 7.46/10

  
Kiuas
Reformation
2006 - Spinefarm Records

  • Chroniqué par Kleim Antyne : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 6.75/10
  • Avis des webzines : 7.13/10

  

reports

Firewind + Heavenly + Kiuas
Firewind + Heavenly + Kiuas
Le 10 Novembre 2008 à Paris, France (Elysée Montmartre)
  

Kiuas
origine
Finlande Finlande

statut
Splitté

Année de formation
2000

Année de séparation
2013

Line up 2008
Metal Church
The Dark
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Night In Gales
Dawnlight Garden
Lire la chronique
Obszön Geschöpf
Lire le biographie
Amorphia
Merciless Strike
Lire la chronique
Scène Franc-Comtoise
Lire le dossier
Dawnbreath
Creatures Of The Damned
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique