chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
142 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Terravore - Spiral of Downfall

Chronique

Terravore Spiral of Downfall
Après deux albums plutôt bien reçus par la critique (« Unforeseen Consequences » en 2017 ; « Vortex of Perishment » en 2020), il est l’heure pour les Bulgares de TERRAVORE de confirmer tous les espoirs placés en eux via ce troisième longue durée : « Spiral of Downfall ».

Du côté de l’illustration, le quatuor reste fidèle à son imagerie un peu gore qui fera peut-être penser à un croisement entre le « Severed Funeral » d’AUTOPSY et la torture par les chaînes si chère à Pinhead, elle reste globalement assez moche, bien plus que les précédentes tout du moins. Mais comme nous ne sommes pas des êtres superficiels, c’est bien sur la musique que nous allons focaliser notre attention, et il va falloir qu’elle soit très bonne car cinquante-cinq minutes pour un album de thrash, cela peut parfois sembler bien long.

Premier constat, évident, les dix compositions sont plutôt étoffées (entre quatre et sept minutes), sans que l’on soit pour autant dans un registre très technique, voire progressif. Je dirais même que l’on frôle parfois le death mélodique et que c’est dans ces moments-là que le groupe s’avère être le moins convaincant. Idem sitôt que le tempo ralentit (« Black Tantra »), nous rentrons alors dans une forme de classicisme teuton qui ne m’emballe que peu en dépit de solos toujours parfaitement troussés, l’un des points forts du LP.

Heureusement, le propos s’avère être majoritairement speed, lorgnant alors allègrement du côté d’un KREATOR (« Propagandacide »), ce qui constitue clairement l’intérêt majeur d’une production sinon quelque peu insipide à mon goût. Il faut dire que des sorties de ce tonneau, il y en a quand même à foison et qu’à moins de posséder un petit élément différenciant (la rapidité, la crasse, la technique, le visuel, etc.), on a vite fait de se retrouver dans le ventre mou du championnat. Il est cependant loin d’être désagréable ce « Spiral of Downfall » mais l’inspiration n’est pas toujours présente (l’introduction ultra banale de « P.O.L » avec sa guitare qui accroche un peu aux entournures) et le tout aurait certainement gagné à se voir retrancher un ou deux titres, voire à en raccourcir d’autres. Car comme je le craignais, près d’une heure, c’est beaucoup trop pour une formation qui reste ancrée dans les poncifs d’un genre et ce en dépit de la qualité de jeu des musiciens, globalement irréprochable. C’est juste convenu, bien que TERRAVORE ne détonne pas vraiment dans le catalogue de Punishment 18 Records, un label besogneux dont les poulains jouent quasiment chaque année la relégation.

In fine, peu de choses subsistent après les multiples écoutes de ce troisième LP. Rien ne dérange, rien ne marque (à part peut-être encore une fois le talent du soliste) et les compositions défilent sans heurts, parfois desservies par une accentuation des éléments mélodiques là où elles gagneraient à voir renforcer leurs aspects froids et mécaniques ce qui, à mon sens, donnerait un visage bien plus attrayant à l’ensemble.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
17/04/2024 13:43
Sosthène a écrit : On est même en-dessous de la 2D là, pour moi la deuxième c'est plutôt du niveau d'un CRITICAL DEFIANCE que tu vas faire... C'est nettement meilleur !

Taratata: CRITICAL DEFIANCE c’est du champion de première division !!
Sosthène citer
Sosthène
17/04/2024 13:06
note: 6.5/10
On est même en-dessous de la 2D là, pour moi la deuxième c'est plutôt du niveau d'un CRITICAL DEFIANCE que tu vas faire... C'est nettement meilleur !
Jean-Clint citer
Jean-Clint
17/04/2024 13:01
note: 7/10
Bon petit album de deuxième division qui fait le boulot sans pour autant être mémorable, à cause justement des défauts que tu as cité. Tout à fait le genre de sortie du label qui sans être mauvaises sont noyées dans la masse et dont les groupes ne peuvent espérer mieux qu'une première partie de tête d'affiche.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Terravore
Thrash Metal
2024 - Punishment 18 Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (1)  7.5/10

plus d'infos sur
Terravore
Terravore
Thrash Metal - 2015 - Bulgarie
  

formats
vidéos
Blue Brutality
Blue Brutality
Terravore

Extrait de "Spiral of Downfall"
  

tracklist
01.   Spiral of Downfall  (05:33)
02.   Poisoned Skies  (06:24)
03.   Blue Brutality  (03:19)
04.   Black Tantra  (06:49)
05.   Propagandacide  (04:37)
06.   P.O.L  (06:34)
07.   Sleeping Caldera  (04:10)
08.   Blunt Force Trauma  (04:21)
09.   Shattered  (06:20)
10.   Nostromo  (07:13)

Durée : 55:20

line up
parution
29 Mars 2024

Essayez plutôt
Tabahi
Tabahi
Thrash For Justice

2023 - CDN Records
  
Witchburner
Witchburner
Demons

2010 - Evil Spell Records
  
Tankard
Tankard
The Morning After

1988 - Noise Records
  
Atrophy
Atrophy
Violent By Nature

1990 - Roadrunner Records
  
Nuestros Derechos
Nuestros Derechos
Struggling With The Dark

2007 - Autoproduction
  

Coroner
Mental Vortex
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
Assylum
Far Beyond Madness
Lire la chronique
Karabiner
Unbeaten (EP)
Lire la chronique
Aborted
Vault Of Horrors
Lire la chronique
Atrophy
Asylum
Lire la chronique
Battlecreek
Maze of the Mind
Lire la chronique
Le DSBM, c'est RASOIR ou tu as ça dans les VEINES ?
Lire le podcast
Suicidal Angels
Profane Prayer
Lire la chronique
Fatal Collapse
Fatal Collapse
Lire la chronique
Reavers
Violator (EP)
Lire la chronique
Forbidden
Twisted Into Form
Lire la chronique
European Assault 2024
Diocletian + Hexekration Ri...
Lire le live report
Darkest Hour
Perpetual | Terminal
Lire la chronique
Terravore
Spiral of Downfall
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Forbidden
Forbidden Evil
Lire la chronique
Brodequin
Harbinger Of Woe
Lire la chronique
Invocator
Excursion Demise
Lire la chronique
Necromanteum EU/UK Tour 2024
Aborted + Carnifex + Revoca...
Lire le live report
Headless Hunter
The Undertaker
Lire la chronique
Exa
Left in Shards
Lire la chronique
Master
Saints Dispelled
Lire la chronique
Cryptosis + Cynic + Obscura
Lire le live report
Deliver the Suffering
Unleash the Chaos (EP)
Lire la chronique
Dissimulator
Lower Form Resistance
Lire la chronique
The Focus of a Valediction European Tour 2024
Cryptosis + Cynic + Obscura
Lire le live report
No Mercy
Widespread Bloodshed... Lov...
Lire la chronique
Nuclear Eric 50th anniversary show
Blackened + Funeral Desekra...
Lire le live report