chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
139 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Chimaira - Pass Out Of Existence

Chronique

Chimaira Pass Out Of Existence
Après un 1er EP, This Present Darkness (1999), qui a permis au groupe de Cleveland de signer sur Roadrunner Records, Chimaira sort en 2001 son premier album Pass Out Of Existence, première partie d'une aventure qui les conduira très haut.

Et cette première partie est quelque peu différente des suivantes, normal me direz-vous, le groupe a évolué. Place ici à un univers froid et synthétique, très typé indus/cyber métal. Chimaira n'a jamais fait dans le festif mais c'est sur cet opus qu'on ressent le plus cette ambiance futuriste. Deux aspects contribuent à celle-ci: la production lourde, puissante et mécanique de Murdrock (unique fois où Ben Schigel n'a pas travaillé avec Chimaira) et les très nombreux samples électroniques divers et variés de Chris Spicuzza, qui n'ont jamais été aussi présents que sur ce Pass Out Of Existence.

Tout ceci, ajouté au jeu de double pédale monstrueux du batteur Andols Herrick qui suit la dynamique saccadée des riffs, renvoie à Fear Factory, l'une des plus grosses influences de cet opus (si vous doutez de mes paroles, écoutez notamment "Severed" ou "Sphere" dont un des riffs est pompé sur l'excellent "Freedom Or Fire"). Les gros riffs plombés assez simples mais efficaces comme il se doit, rappellent eux que Chimaira reste à l'époque proche de la vague métalcore, comme les quelques chants clairs disséminés ça et là ("Options", "Sp lit", "Lumps", "Taste My.."). Mais si les Américains sont alors affilliés à cette scène, précisons qu'ils font partie de la frange radicale, Pass Out Of Existence restant relativement brutal et sans chant clair à tous les refrains, même si certains passages sonnent un peu trop néo métal. J'en veux pour preuve le chant par moment murmuré/rapé/dérangé de Mark Hunter, qui rappelle un certain Corey Taylor de Slipknot, avec bien moins de talent toutefois. C'est flagrant sur "Painting The White To Grey" (qui figurait déjà sur This Present Darkness) où Hunter mime sans vergogne le flow du Masqué sur la géniale "Purity". La plupart du temps heureusement, ses vocaux sont plus personnels, arrachés, d'où ne transpirent que rage et colère. On notera quand même que Hunter améliorera considérablement sa puissance vocale sur les opus suivants.

Il ne sera d'ailleurs pas le seul à prendre du galon et c'est pour cette raison que Pass Out Of Existence, bien que très bon pour un 1er album, reste en dessous de The Impossibility Of Reason (2003) et Chimaira (2005) (ce qui semble après tout bien naturel!). Si Pass Out Of Existence renferme quelques grosses tueries qui peuvent encore rivaliser avec les plus belles réalisations du combo de l'Ohio ("Dead Inside" et son énooooorme passage à la double, la brutale "Severed", la torturée "Painting The White To Grey" ou encore "Sp lit" et "Lumps"), beaucoup d'autres morceaux ont bien du mal à retenir notre attention. On voit d'ailleurs une grosse différence entre une première moitié d'album bien couillue et inspirée et une seconde partie plus insignifiante qui finit par impatienter l'auditeur. Exemple, le riff de "Rizzo" répété trop longtemps sur la fin, ou "Jade" où Chimaira se la joue outro à rallonge à la "Iowa". Voilà un gros reproche que je ferai à ce Pass Out Of Existence: sa longueur excessive (14 morceaux pour près d'une heure) et son hétérogénéité au niveau de la qualité.

Premier album réussi mais encore handicapé par quelques défauts, Pass Out Of Existence aura permis à Chimaira de se faire connaître du grand public (le groupe se payant même le luxe d'inviter Stephen Carpenter de Deftones sur "Rizzo"). On reste malgré tout loin de l'efficacité jouissive de The Impossibility Of Reason, l'album qui a vraiment amené Chimaira sur la voie royale.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

16 COMMENTAIRE(S)

citer
Lmkt (invité)
25/01/2006 20:47
lourd pardon, en plus j'peux même pas éditer vu que j'étais pas loggé. Désolé
citer
Lmkt (invité)
25/01/2006 20:47
Tiens ! Voila un bon album bien chiant et loud comme je les aime. -_-"
Keyser citer
Keyser
23/01/2006 10:23
note: 6.5/10
Rho l'autre laisse moi rire! Iowa enterre profondément cet album sur tous les aspects...et je rappelle que 6.5/10 reste une bonne note :roll eyes:
Martin citer
Martin
23/01/2006 1:50
Rappelle moi combien tu as mis à IOWA ?
Ah oui, c'est vrai 9 je crois...

Bon, ça va, de la part de qq un qui met une telle note à cet album, je ne suis pas offusqué par un 6.5 pour cet album !
Keyser citer
Keyser
20/01/2006 10:44
note: 6.5/10
pj666 a écrit : "rappellent eux que Chimaira reste à l'époque proche de la vague métalcore"

Euh à cette époque y avait pas vraiment de vague Metalcore.


Bah c'est sûr qu'en 2001 c'était moins surchargé comme scène que maintenant mais ça existait, KsE avait déjà sorti son 1er album 2 ans avant et d'autres groupes avait déjà depuis plusieurs années pris ce style. M'enfin ce n'est pas très important...
deathride citer
deathride
19/01/2006 22:48
Ah vraiment j'écoute encore ce CD. Il reste pour moi du grand Chimaira. Un album bien heavy sans trop en faire. La musique mélange bien du death, hardcore, électro et voir un peu néo créant une musique écoutable. Donc pour moi Pass Out Of Existence est exellent album à posséder
pj666 citer
pj666
19/01/2006 21:06
"rappellent eux que Chimaira reste à l'époque proche de la vague métalcore"

Euh à cette époque y avait pas vraiment de vague Metalcore.

Sinon album sympa et quelques bons morceaux !
Mitch citer
Mitch
18/01/2006 16:01
note: 8/10
Je vais me faire huer mais je préfère largement cet album aux suivants.
De très bons souvenirs d'écoutes en tout cas : "Dead Inside!" m/
Keyser citer
Keyser
18/01/2006 15:13
note: 6.5/10
Bah du métal comme tout le monde c'était déjà le cas ici. Y'a pas vraiment de touche personnelle dans cet album, Fear Factory n'est jamais très loin notamment...
_Taranis_ citer
_Taranis_
18/01/2006 15:00
note: 7/10
Je l'avais écouté à sa sortie celui la, j'avais vraiment trouvé ça bien (le titre Rizzo était bien "méchant"Clin d'oeil. En tout c'est largement mieux que ce qu'ils ont fait par la suite ("Bonjour, on a décidé de faire du metal comme tout le monde"Clin d'oeil.
Phoenix Resurrectio citer
Phoenix Resurrectio
18/01/2006 14:33
note: 7/10
On est d'accord! Clin d'oeil
Keyser citer
Keyser
18/01/2006 14:31
note: 6.5/10
Ah mais tout à fait, j'ai pas dit le contraire puisque je mets ce morceau dans les tueries de l'album Clin d'oeil. N'empêche que la ressemblance est frappante!
Phoenix Resurrectio citer
Phoenix Resurrectio
18/01/2006 14:26
note: 7/10
Bon en réécoutant c'est vrai que ça prête à confusion...Mais c'est quand même bien bon! Gros sourire
Keyser citer
Keyser
18/01/2006 13:59
note: 6.5/10
Ouais j'suis sévère mais par rapport aux deux autres y'a pas photo alors faut bien marquer la différence!

Sinon pour "Painting The White To Grey", la 1ère fois que j'ai entendu ce morceau je me suis dit que c'était carrément un plagiat de "Purity" au niveau du chant: le même flow murmuré puis on s'énerve au même moment et tout avec le même esprit. C'est vraiment très similaire et Hunter s'est de toute façon fortement inspiré de Taylor pour son chant murmuré/rapé c'est certain!

"Jade", je l'aime bien oui mais elle est rallongée artificiellement et il n'y a pas de vraie ambiance qui prend aux tripes et qui pourrait justifier une telle longueur!
Phoenix Resurrectio citer
Phoenix Resurrectio
18/01/2006 13:49
note: 7/10
C'est vrai qu'il est en dessous de "The Impossibility of reason" et de l'éponyme. Mais je vois pas l'influence de Corey Taylor sur 'Painting the white to grey'... va falloir que je réécoute ça... Sinon 'Jade' est pas si mal que ça quand même Moqueur
Niktareum citer
Niktareum
18/01/2006 13:47
note: 7.5/10
6.5 t'es sévère quand même.... je lirai ta chro plus tard! ;-D

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Chimaira
Cyber Métalcore
2001 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (12)  6.71/10
Webzines : (12)  6.17/10

plus d'infos sur
Chimaira
Chimaira
Power/Thrash - 1998 † 2017 - Etats-Unis
  

vidéos
Sp lit
Sp lit
Chimaira

Extrait de "Pass Out Of Existence"
  

tracklist
01.   Let Go
02.   Dead Inside
03.   Severed
04.   Lumps
05.   Pass Out Of Existence
06.   Abeo
07.   Sp lit
08.   Painting The White To Grey
09.   Taste My...
10.   Rizzo
11.   Sphere
12.   Forced Life
13.   Options
14.   Jade

Durée totale: 58'04

line up
voir aussi
Chimaira
Chimaira
The Impossibility Of Reason

2003 - Roadrunner Records
  
Chimaira
Chimaira
Chimaira

2005 - Roadrunner Records
  
Chimaira
Chimaira
Resurrection

2007 - Roadrunner Records
  
Chimaira
Chimaira
The Infection

2009 - Nuclear Blast Records
  

Callenish Circle
[Pitch.Black.Effects]
Lire la chronique
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast