chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
131 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ringworm - The Venomous Grand Design

Chronique

Ringworm The Venomous Grand Design
Oubliez les groupes à mèche et à pantalon slim de Victory Records : sortez les bandanas et les tatouages décalcomanies Malabar©, les coreux/thrasheux à l'ancienne de Ringworm (maladie de peau) reviennent pour vous faire mosher et headbanguer comme des tarés ! Bien connu des adeptes (formée en 1991 !), la bande de Cleveland nous livre ici son quatrième album The Venomous Grand Design (artwork réalisé par le batteur des mythiques Voivod), marqué par le départ du guitariste Frank Novinec (parti chez les mastodontes de Hatebreed).

Pas de chichis avec Ringworm : on envoie le paté (couvert de gras) pendant une petite demi-heure grâce à des titres thrashy « straight in your face » (moyenne de 2 minutes) ! Les influences hardcore se veulent sur cet album relativement discrètes (paroles et moshparts uniquement) et laissent plutôt place à du gros metal old school influencé par des grands noms tels que Venom, Motörhead, Celtic Frost, Slayer, Carnivore et consorts… Effectivement les hurlements (à en cracher du sang) de cancéreux ahurissant (un peu à la manière d'un Tompa) de Human Furnace couplé aux riffs thrash lorgnant entre les géniteurs (au feeling très punk) et les groupes actuels (The Haunted et son éponyme me sont tout de suite venus en tête) placeraient indiscutablement ce The Venomous Grand Design au rayon metal. Impressions confirmées lorsque l'on découvrira les quelques soli guitar hero (joués à vitesse mach 3) placés sur chaque titre ou encore une intro somptueuse version ballade acoustique de « Dichotomy ».

Inutile de chercher quelconque finesse ou essayer d'analyser la structure des compos… En gros : « mange toi çà et ferme ta gueule » ! La production méchamment puissante et claire de Ben Schigel (les fans de Chimaira doivent connaître le bonhomme) n'est pas étrangère dans cette efficacité (miam ste basse !) et permet d'accentuer la puissance des riffs à destruction massive largués par les deux gratteux… Bref tout a été concocté pour enrichir votre osthéo ! On aurait évidemment aimé un peu plus de finitions dans les compos pour bien différencier les 13 titres que comporte ce quatrième opus. Mais ce sera à nous de faire l'effort et d'écouter un nombre assez conséquent de fois l'album, avant de pouvoir enfin reconnaître n'importe quel titre lorsque l'album est joué en mode aléatoire mais aussi de découvrir les nombreux arrangements qui nous auraient échappés.

Plus métalleux velus que coreux power rangers, ce The Venomous Grand Design devrait ravir les mélomanes en manque de thrash metal pour mâles un peu à la manière d'un Death Breath pour le death old school. Excellent découverte pour ma part : du metal pour décérébrés qui se laisse écouter d'une traite et fait un bien fou aux esgourdes cicatrisées. J'y retourne !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

citer
Candiria-Thon
12/01/2008 15:25
production bien trop propre, Ringworm ça doit etre crasseux comme The Human Furnace ! Album moins bon que Justice...
citer
Masterkiller
23/08/2007 21:55
Les pionniers du Metalcore avec Integrity et All Out War, la haine à son meilleur, en live ça défonce ta mère, faut juste arrêter la drogue.
citer
Zurb
17/08/2007 09:32
je serais curieux d'écouter ça, car Ringworm en live ça casse rien. Mais vraiment rien.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ringworm
Thrash/Hardcore old school
2007 - Victory Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  8/10
Webzines : (7)  6.89/10

plus d'infos sur
Ringworm
Ringworm
Hardcore / Metal - 1991 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Things Are Not As They Seem
02.   The Cage
03.   The Ninth Circle
04.   Suicidal Visions
05.   Alchemist
06.   Razor's Line
07.   Dichotomy
08.   Never Was
09.   Preach To No One
10.   Hangman
11.   Life's Blood
12.   The Key
13.   Hell On Earth

line up
parution
20 Août 2007

Tankard
A Girl Called Cerveza
Lire la chronique
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Les belles gueules du Black Metal
Lire le podcast
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
PPCM #16 - Top 5 du Thrash qui tache
Lire le podcast
Metalhertz - S02E03 - Surveillez le ciel!
Lire le podcast
BLACK METAL 1990-1994 : Le top 10 / Le pas-top 3
Lire le podcast
Affront
World in Collapse
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 3 - Le Chant du Cygne
Lire le podcast
Fabulous Desaster
Off With Their Heads
Lire la chronique
BM Grec... Mais fais pas chier avec ROTTING CHRIST !!!
Lire le podcast
Spécial 20 ans de Thrashocore : Interview de Chris le fondateur !
Lire le dossier
Misery Index
Rituals of Power
Lire la chronique
Thrashback
Sinister Force
Lire la chronique
Black Metal : Foutre à gogo
Lire le podcast
A Thousand Lost Civilizations March MMXIX
Lire le dossier
Truth Corroded
Bloodlands
Lire la chronique