chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Abyss - Silent Depths

Chronique

Abyss Silent Depths (Démo)
Après les baleines dans l'espace de Gojira, Abyss les a fait revenir dans l'eau, tout au moins sur la pochette de leur première démo : "Silent Depths". Je suppose qu'il doit y avoir un concept sous-jacent à toutes ses références aquaphiles, autre qu'un hommage appuyé à Luc Besson, à Jacques Mayol ou au sous-marin russe le Koursk. (Je rappelle qu'un aquaphile est un pervers qui va jusqu'à boire de l'eau pour se rééhydrater. Exemple : Christine Bravo n'est pas aquaphile, Gerard Depardieu n'est pas aquaphile, et Michael Youn est un con. Aucun rapport, je sais, mais des insultes gratuites, c'est toujours bon à prendre. Surtout quand c'est Michael Youn puisqu'il est con. Et juif en plus.)

C'est le premier effort de ce combo parisien, et pourtant on ressent de la maturité dans les compositions, oscillant d'un death/thrash varié à des parties plus stoner rappelant un Mastodon ("Hidden ocean"), le tout dans des proportions d'un groupe de prog, le castra au chant et la mastubation quitaristique en moins. Le tout au service d'une efficacité redoutable et d'une variété épatante. (ça vous troue le fondement, qu'un chroniqueur de métal utilise l'adjectif "épatant", hein ? – et qu'il sache ce qu'est un adjectif, aussi.). En oscillant entre partie plus techniques, stylées Gojira, passages clairs, plus ambiants et atmosphérique, parties instrumentales rythmiques, changements de tempi, Abyss parvient à divertir l'auditeur (c'est moi, ça) sans l'ennuyer, ni le perdre. (enfin ça je m'en fous j'ai un GPS Nana, l'équivalent cheap du TomTom). Seul point sur lequel je suis plus circonspect : le chant. Est-ce un problème d'enregistrement ou de poumons, mais je trouve que le chant manque un peu de puissance. Il est certes bien placé, mais les cris sont un chouia faiblard par instants.

Le son est extrêmement correct pour une première démo, relativement équilibré. Un bon point pour eux, ils n'ont pas eu la même idée que tous les groupes qui auto-produisent, c'est-à-dire, surcompresser tous les instruments pour tenter de les rendre plus puissants mais qui ne fait qu'étouffer le son. Certes, la production manque encore un peu de chair, et fait encore un peu squelettique ou synthétique (notamment sur la caisse claire et un peu sur la basse) mais le passage à un studio pro ne fera que du bien à des compositions déjà fort bien achalandées.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Ant'oïn citer
Ant'oïn
27/01/2008 12:58
ben ca sonne bien tout ca c'est vrai que le chant est trop, plat je dirais, manque de resonnance peut etre , sinon c'est exellent vivement l'album.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Abyss
Prog thrash death
2007 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (6)  3.31/5

plus d'infos sur
Abyss
Abyss
Prog thrash death - 2002 - France
  

tracklist
01.   Stone Man (part I & II)
02.   Hidden Ocean
03.   Sharkwork
04.   Aquaphobia

voir aussi
Abyss
Abyss
Against the Sea (EP)

2009 - Realize Records
  

Essayez aussi
Symbyosis
Symbyosis
On the Wings of Phoenix

2005 - Hidden Association
  
Divinity
Divinity
The Singularity

2010 - Candlelight Records
  

Dark Order
Cold War Of The Condor
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique