chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
93 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Conducting From The Grave - When Legends Become Dust

Chronique

Conducting From The Grave When Legends Become Dust
With Passion n'étant plus, les trois membres (guitaristes et batteur) qui avaient rejoints le défunt groupe d'Earache retournent à leurs activités respectives et donc à leur bande originelle : Conducting From The Grave. Les Californiens avaient sorti un MCD ravageur autoproduit (Trials Of The Forsaken) en 2005 juste avant de venir en renforts à With Passion, les voilà donc reformés en 2007 pour enfin sortir leur premier opus. Le chanteur fondateur laisse cette fois sa place à un dénommé Lou Tanuis, connu pour avoir fait intérim dans Through The Eyes Of The Dead (avec du coffre donc) de même que le bassiste, remplacé par celui de With Passion. Une démo sortie, Conducting From The Grave signe chez le jeune label prometteur ricain Sumerian Records adepte de groupes techniques (The Faceless et Veil Of Maya) afin de sortir sa première galette When Legends Become Dust.

Deathcore ?! Mon dieu mais que m'arrive-t-il… Sauf qu'ici rien à voir avec les groupes fashion fast-food MySpace aux riffs minimalistes pour attardés et à l'accordage le plus bas possible. Conducting From The Grave reprend le style de What We See When We Shut Our Eyes : une musique bien technique et mélodique aux forts accents hardcore (moshparts de rigueurs). Beaucoup moins barré que With Passion, il faudra moins d'écoutes pour dompter et prendre plaisir à ce When Legends Become Dust, les Californiens privilégiant une musique des plus directes avec une bonne dose de plans injouables pour le pauvre auditeur guitariste. J'éviterai de vous sortir tous les termes techniques (sweeping, tapping, harmonique and co) que proposent les deux guitaristes surdoués, ce n'est clairement pas mon rayon mais vous aurez clairement de quoi vous délecter : à des années lumières donc du vilain « deathcore » !

La grande force de With Passion était d'arriver à sortir des mélodies sentant bon le sable chaud (la Californie quoi !) à vous hanter pendant des semaines, Conducting From The Grave ne déroge pas à la règle. Chaque titre, je dis bien chaque titre, a droit à son lot de riffs ou de soli à n'en plus sortir de vos esgourdes crasseuses. Difficile vous en faire la liste mais « A Never Ending Search For Closure » (ah ce final !) ou « Hit the Lights (Armageddon's Here) » et le titre éponyme (tous deux aux accents jazzy) vous confirmeront le don des musiciens à vous sortir les riffs tueurs : un vrai bonheur ! Tout cela est évidemment entouré de structures solides et d'une richesse incroyable dans les compositions avec les transitions headbanguantes qu'il faut, point qui ne vous fera pas lâcher la galette avant longtemps (découverte à chaque nouvelle écoute) ! Concernant le chant, le gus passe du guttural ogre au criard de façon très naturelle tout en proposant un chant puissant. Cela ajoute une réelle dynamique et gomme la prestation médiocre du nano chanteur de With Passion.

Ce premier opus n'est malheureusement pas exempt de tout défaut… Si vous n'avez pas écouté le MCD de Conducting From The Grave, ce When Legends Become Dust devrait vous tenir en haleine un certain temps ! Le problème pour les autres (dont moi), c'est que le groupe a repris quatre titres de son MCD et a composé six nouveaux titres. La surprise paraît donc moins grande, surtout que les titres de Trials Of The Forsaken sont exactement les mêmes (malgré quelques arrangements ici et là), on sent que les gratteux ont fait pas mal de progrès en 4 ans ! L'autre point qui faisait déjà défaut à With Passion, c'est son batteur… Une nouvelle fois le contraste entre la rythmique et le jeu des guitaristes est vraiment trop flagrant, surtout quand on a dans sa playlist du Fleshgod Apocalypse... C'est dommage car avec un batteur moins limité et surtout moins amorphe, Conducting From The Grave aurait certainement fait excessivement mal !

Les ex-guitaristes de With Passion confirment une nouvelle fois leur talent musical. A la fois mélodique, technique et direct, When Legends Become Dust peut se tarer de faire partie des meilleures sorties de cette année 2009 pour peu qu'on ne soit pas réfractaires aux influences hardcore. Les autres devraient être aux anges surtout s'ils pleuraient With Passion ! Dommage qu'ils n'aient composé que six nouveaux titres et que le batteur soit si mollasson…. Bon j'y retourne !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Conducting From The Grave
Deathcore mélodique technique
2009 - Sumerian Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (10)  8.5/10
Webzines : (3)  8.33/10

plus d'infos sur
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Deathcore mélodique technique - 2003 † 2016 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   The Calming Effect
02.   When Legends Become Dust
03.   A Never Ending Search For Closure
04.   Eternally Gutted
05.   Marching Towards Extinction
06.   Burdens Of A Dying World
07.   Improper Burial
08.   The Skies Are Blackened .... Not by Clouds But Insects
09.   From Ruins We Rise
10.   Hit The Lights (Armageddons Here)

line up
parution
17 Février 2009

voir aussi
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Revenants

2010 - Sumerian Records
  
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave

2013 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Veil Of Maya
Veil Of Maya
Eclipse

2012 - Sumerian Records
  
Born Of Osiris
Born Of Osiris
The New Reign

2007 - Sumerian Records
  
Veil Of Maya
Veil Of Maya
The Common Man's Collapse

2008 - Sumerian Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Omen (EP)

2011 - Victory Records
  
Born Of Osiris
Born Of Osiris
A Higher Place

2009 - Sumerian Records
  

Album de l'année
Dekapitator
The Storm Before The Calm
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique