chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ominous - Void Of Infinity

Chronique

Ominous Void Of Infinity
Comment ça ? Vous ne connaissez pas Ominous, célèbre signature suédoise de Holy Records ? Non je déconne, je pense que personne ne trouverait le nom du groupe si jamais ça apparaissait dans la photo mystère :) Pourtant, c'est pas trop mal vous savez. Bon certes, on est loin de la révolution musicale, ces petits suédois nous délivrent un tHrash/death dans le genre correct : en gros, vous mettez At The Gates et the Haunted dans un mixeur (oui, il y a un peu de redondance dans le personnel de ces deux groupes) et vous mettez le tout dans un plat en forme de CD et le tour est joué.

Ce qui est dingue, c'est que "Void Of Infinity" est vraiment un mélange de style, passant de riffs typiquement death mélodique à des riffs plus typé thrash scandinave. Bien que l'album soit mené sur des tempos assez rapides avec des blast-beats qui tâchent, le groupe y a inséré des passages plus lents et lourds histoire de varié un peu les plaisirs. La voix est bien beuglée, tirant vers le grave mais pas aussi gutturale que les voix death, se situant entre les hurlements d'une voix hardcore et les vociférations d'une voix death (ou l'inverse comme vous voulez). Musicalement, c'est correct, avec des titres dont la qualité varie de bonne ("Onerous", "Load, Aim, Fire", ...) à moyenne malheureusement ("Dragons Breathe", "Blind Without Sight", ...), plus ou moins inspirés donc et qui souffrent surtout d'un air de déjà entendu. La réelle originalité que j'y ai trouvé concerne certaines parties rythmiquement plus complexes (genre Meshuggah en tout de même moins tordu) comme l'intro de "Breath Of A New Dawn", mais qui ne pâtie pas sur la dynamique de l'album. Un des avantages de cette galette vient du fait qu'elle ait été enregistrée au Studio Abyss par Tommy Tägtgren dont les compétence en matière d'enregistrement et de mixage d'albums de bourrins n'est plus à démontrer. L'album contient également une plage multimédia sur laquelle on retrouve le clip de "Piece Of Humanity" extrait de "The Spectral Manifest", leur premier album, qui vaut ce qu'il vaut (je sais ça ne vous éclaire pas beaucoup).

"Void Of Infinity" est un album qui devrait ravir les adorateurs des autres précédemment cité, mais qui devrait laisser ceux qui recherchent une musique novatrice sur leur faim. Il y manque tout de même la pointe de génie qui fait passer un album du statut de quelconque à celui de bon, mais le groupe a un énorme potentiel c'est évident. En bref, Ominous vous propose 45 minutes de thrash/death technique de qualité correcte. A prendre ou à laisser.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Silenced-Self citer
Silenced-Self
28/06/2005 22:10
Chris a écrit : à noter que c le chanteur de The Forsaken qui chante ds ce groupe..et à tt prendre, écoutez plutot The Forsaken justement Clin d'oeil

erreur
il faut ecouter The spectral manifest d'Ominous album qui surclasse de loin tout ce qu'a pu faire et pourrons faire The Forsaken.
Chri$ citer
Chri$
10/11/2004
à noter que c le chanteur de The Forsaken qui chante ds ce groupe..et à tt prendre, écoutez plutot The Forsaken justement Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ominous
Thrash/Death
2002 - Holy Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.03/10

plus d'infos sur
Ominous
Ominous
Thrash/Death - 1991 † 2003 - Suède
  

tracklist
01.   Onerous
02.   Immersed By Insanity
03.   Blind Without Sight
04.   Load, Aim, Fire
05.   13 Days
06.   Breath Of A New Dawn
07.   Omnipresent Ill
08.   Dragons Breathe
09.   Temptation

Durée totale : 45 min. environ

line up
Essayez plutôt
Skeletonwitch
Skeletonwitch
Devouring Radiant Light

2018 - Prosthetic Records
  
Ripper
Ripper
Sensory Stagnation (EP)

2019 - Unspeakable Axe Records
  
Darkane
Darkane
Rusted Angel

1998 - War Music
  
Infirmity
Infirmity
Descendants of Sodom

2019 - Lost Apparitions Records
  
Bloody Alchemy
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy

2019 - M&O Music
  

Legion Of The Damned
Cult Of The Dead
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique