chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Pig Destroyer - Phantom Limb

Chronique

Pig Destroyer Phantom Limb
Il y a beaucoup de groupes comme ça dont on entend souvent parler et dont on se dit « Tiens ce serait pas mal que je me penche dessus, ça a l'air sympa ! ». Ainsi depuis des années le nom de Pig Destroyer est revenu à mes yeux et à mes oreilles et pourtant jamais je n'ai pris la peine ou le temps de le découvrir. Ce n'est qu'il y a quelques mois que finalement je décidai de m'intéresser aux virginiens, et que je fus forcé de constater que j'aurais dû le faire bien plus tôt. Tout ça pour vous dire que la chronique qui suit est tout sauf l'œuvre d'un fan inconditionnel et incollable du groupe. Les plus fanatiques d'entre vous voudront bien m'en excuser.

Il est souvent bien difficile pour un groupe d'engendrer le successeur d'un disque qui est réputé comme un sommet de leur discographie. En effet, même si pour ma part les douces mélodies de « Terrifyer » ont atterri dans mes oreilles il y a seulement quelques mois, sa réputation l'avait précédée et je savais l'album considéré par beaucoup comme l'un des tout meilleurs du groupe.

Pour commencer notons que ce « Phantom Limb » ne comporte que 14 chansons (bon 15 si on compte le titre fantôme mais son intérêt n'a pas encore été démontré à ce jour, les chercheurs s'y attellent…) contre 21-22 pour ses prédécesseurs. Cet élément s'explique en partie par le fait que les chansons sont ici en moyenne légèrement plus longues que sur les opus précédents (une seule inférieure à la minute, un tiers supérieures à 3 minutes). Les amateurs de titres de 30 secondes seront donc déçus, pour ma part cela ne m'a pas dérangé le moins du monde.
Ce « Phantom Limb » est bien évidemment un petit concentré de rage et de folie, comme tous les albums du combo. Les chansons s'enchaînent en ne laissant que peu de répit à nos pauvres esgourdes qui une fois de plus en prennent pour leur grade. Le grindcore teinté de thrash des américains (parlez aussi de crust pour vous la péter dans les milieux autorisés) fait mouche et c'est un déluge de riffs tous plus vicieux et furieux les uns que les autres qui nous arrive en pleine face. Furieux, Brian Harvey ne l'est pas moins derrière ses fûts qui eux aussi passent un sale quart d'heure. Le gaillard excelle autant dans les gros blasts que sur les parties plus lentes et son jeu mérite le coup d'oreille. Bien sûr J.R. Hayes est également toujours là pour gueuler sa colère d'une façon impressionnante, peut-être un peu plus rauque que d'habitude. Le groupe s'accorde finalement pas mal de variations de tempo, notamment sur les chansons plus longues comme « Loathsome », « Alexandria » (cover en hommage à notre Cloclo national) ou « Girl in the slayer jacket » et de manière souvent très réussie avec des passages parfois bien lourds et qui permettent de bien développer leur musique sans rester prisonnier du bourrinage bête et méchant de 30 secondes. Pour autant ne vous méprenez pas, « Phantom Limb » est un album parfait pour vous passer les nerfs lorsque vous êtes contrarié, ça envoie du bois, ça défouraille sec, ça tabasse sévère bref ça évite de taper sur sa copine…

Ce nouveau Pig Destroyer m'a donc plutôt convaincu. Peut-être un peu plus varié que « Terrifyer » mais toujours aussi efficace et énergique. Servi par une prod sensiblement plus massive, notamment au niveau des guitares (évidemment toujours pas de basse), il ne détrônera sûrement pas « Prowler In The Yard » ou « Terrifyer » dans le cœur des afficionados mais ne fera en tous cas pas tache à côté dans votre discothèque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
20/10/2007 17:30
note: 8/10
C'est encore un sacré album qu'ils nous ont pondu là ! Bardé de blast de malades et de riffs explosifs. Je préfère Terrifyer et Prowler In The Yard mais pour moi ce Phantom Limb envoie grave et le groupe garde sa personnalité !
Niktareum citer
Niktareum
28/07/2007 18:40
note: 7.5/10
Comme toujours du son sur myspace.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pig Destroyer
Grindcore thrashisant
2007 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (10)  7.25/10
Webzines : (34)  8.13/10

plus d'infos sur
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Grindcore - 1997 - Etats-Unis
  

vidéos
Loathsome
Loathsome
Pig Destroyer

Extrait de "Phantom Limb"
  

tracklist
01.   Rotten Yellow
02.   Jupiter's Eye
03.   Deathripper
04.   Throught Crime Spree
05.   Cemetery Road
06.   Lesser Animal
07.   Phantom Limb
08.   Loathsome
09.   Heathen Temple
10.   Fourth Degree Burns
11.   Alexandria
12.   Girl In the Slayer Jacket
13.   Waist Deep In Ash
14.   The Machete Twins

Durée : 31'19

line up
parution
18 Juin 2007

voir aussi
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Book Burner

2012 - Relapse Records
  
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Terrifyer

2004 - Relapse Records
  
Pig Destroyer
Pig Destroyer
Head Cage

2018 - Relapse Records
  

Sodom
Get What You Deserve
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique