chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
101 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Burial Invocation - Rituals Of The Grotesque

Chronique

Burial Invocation Rituals Of The Grotesque (EP)
Après Cenotaph et Decimation, Burial Invocation est le troisième groupe turc chroniqué sur le site en l'espace de quelques semaines. Et certainement pas le plus mauvais puisque le combo, formé d'un désormais ancien Cenotaph et de deux membres des prometteurs Decaying Purity, décroche la palme du meilleur groupe turc 2010. Ceci, rien qu'avec son tout premier EP sorti en début d'année chez le petit label US Dark Descent Records, Rituals Of The Grotesque.

Pourtant, Burial Invocation n'invente rien et n'essaye même pas de sonner un tant soit peu original. Rituals Of The Grotesque est résolument orienté old-school et s'inscrit dans toute cette vague revival death metal qui déferle depuis plusieurs années sur la scène mondiale. Mais c'est bien connu, c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe et les Stambouliotes appliquent ce dicton à la note près. Et si beaucoup de groupes ne semblent réciter qu'une leçon sans grande conviction comme s'ils ne faisaient que suivre la masse, Burial Invocation est lui animé d'une vraie passion qui donne aux quatre titres de l'EP une toute autre dimension. Une réussite à tous les niveaux, notamment la production à la fois crue, lourde et puissante qui ne pouvait mieux mettre en valeur la musique des Ottomans. Durant 18 minutes, on barbote dans un death metal sombre et poussiéreux qui n'est pas sans rappeler ce que proposait la scène finlandaise du début des années 1990. Le riff d'ouverture en tremolo sur "Beyond" fait ainsi tout de suite penser à du Depravity. Mais plus que les riffs, en général d'excellente qualité et dont certains ont un parfum evil qui tend plus vers Incantation et toute la clique ("Beyond" à 4'16, "Haunted Crytps Of The Ancient Dead" à 1'21, "Desecration Remains" à 2'03...), ce sont ces leads qui subliment les morceaux pendant les passages lents et lourds qui renvoient à cette fameuse scène toujours restée dans l'ombre de sa voisine suédoise. Ces mélodies sinistres, lentes et envoûtantes, ce sont elles qui hantent l'esprit et rendent les titres mémorables. "Beyond" (1'43, 3'23), "Haunted Crytps Of The Ancient Dead" (2'10, 3'51), "Through The Void Of Obscurity" (2'29) et "Desecration Remains" (2'23), chaque morceau comporte sa lead à la finlandaise sortie des profondeurs de tombeaux laissés à l'abandon, s'accolant aux riffs plombés afin d'accentuer l'ambiance délétère. Ce dont ne manque pas ce Rituals Of The Grotesque qui a bien compris qu'un bon album de death metal se devait de dégager quelque chose. Quelque chose de menaçant qui ne vous lâche pas. Burial Invocation a aussi parfaitement intégrer le concept de diversité rythmique. Jamais trop rapide, jamais trop lent, Rituals Of The Grotesque alterne intelligemment passages rapides au rythme hérité du thrash (on a même pratiquement des blasts sur "Through The Void Of Obscurity" vers 2'15 où le groupe se lâche brutalement, jouissif!) et séquences "doomy" pesantes. Le tout bien porté par le growl classique mais profond, puissant et efficace de Mustafa Y. (Nettlethrone).

Comme tant d'autres, Rituals Of The Grotesque n'amènera pas la révolution en se contentant de reproduire des shémas élaborés il y a plus de vingt ans. Mais comme peu en sont capables, il le fait avec passion et talent. Ses quatre titres old-school remplis de bons riffs, de brutalité, de puissance, d'ambiance dark et de mélodies nous montrent un groupe qui a su capter l'essence même du death metal. Et c'est d'autant plus prometteur qu'il ne s'agit que de la première sortie des Turcs. De quoi les propulser dans les rares bonnes surprises de cette année. Mais à peine vingt minutes, c'est bien trop court, et il va être intéressant de voir si le groupe peut tenir un niveau de qualité équivalent sur la durée d'un full-length pour confirmer son potentiel. On espère l'apprendre le plus rapidement possible!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Burial Invocation
Death Metal
2010 - Dark Descent Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (3)  3.83/5
Webzines : (6)  3.92/5

plus d'infos sur
Burial Invocation
Burial Invocation
Death Metal - 2008 - Turquie
  

tracklist
01.   Beyond  (04:55)
02.   Haunted Crypts Of The Ancient Dead  (05:38)
03.   Through The Void Of Obscurity  (03:53)
04.   Desecration Remains  (03:35)

Durée : 18:01

line up
parution
3 Février 2010

voir aussi
Burial Invocation
Burial Invocation
Abiogenesis

2018 - Dark Descent Records
  

Essayez aussi
Misery Index
Misery Index
Live In Munich (Live)

2013 - Season Of Mist
  
Mortiferum
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)

2017 - Autoproduction
  
Krisiun
Krisiun
The Great Execution

2011 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
Slaughter & Apparatus
(A Methodical Overture)

2007 - Century Media Records
  
Demonic Oath
Demonic Oath
Crypt Of Mournful Summoning (Démo)

2012 - Impious Desecration Records
  

The Absence
From Your Grave
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Les belles gueules du Black Metal
Lire le podcast
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast