chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ghoul - We Came For The Dead!!!

Chronique

Ghoul We Came For The Dead!!!
Les chaudes nuits d’été étant propices aux profanations de tombes plus ou moins fraîches (les invasions à venir des nouveaux EXHUMED et GENERAL SURGERY), il est grand temps de sortir du placard à squelettes death thrash les erzatz de dégénérés du Ku Klux Klan de GHOUL, à moins qu’on ait plutôt affaire à des copycats des fameux sacs à patates de Resident Evil ! GHOUL ou le side project du side project de membres de formations reconnues pour le pillage carcassien en règle, le line up de la première heure comprenant rien moins que l’intégralité des joyeux drilles d’IMPALED ! Et si Dan Randall (BORN/DEAD, DESOLATION) ou encore Dino Sommese (DYSTOPIA, CARCINOGEN) sont venus prendre la relève de Raul Valera et Andrew LaBarre un peu plus tard – GHOUL sortira deux autres full length entre 2003 et 2006, toujours chez Razorback Records – on peut dire que la ligne de démarcation entre IMPALED et GHOUL est à peu près aussi claire que celle séparant Martine Aubry de François Hollande.

Pour voir une différence notable entre « We Came For The Dead !!! » et « Mondo Medicale » sorti la même année, c’est donc affaire de spécialistes car toutes les composantes sont réunies pour qu’on n’y voit que du feu à la première écoute : chant éraillé façon Jeff Walker (par Digestor aka Sean McGrath), relents gastriques en forme de compléments alimentaires gutturaux (par Cremator aka Ross Sewage), riffing thrashy en diable renforcé par l’adjonction d’une reprise du MEGADETH de la première heure – « Skull Beneath The Skin », extrait de « Killing Is My Business » - solis maladifs et slayeriens en prime, rien ne manque à la pelle dont les coups répétés sur la tombe de l’opening track « Graveyard mosh/Ghoul » claquent comme une réminiscence lugubre du « March Of The S.O.D. » de qui vous savez. Le reste du festin oscille entre accélérations brutales (« Rot Gut », « Soon They’ll Scream ») et passages mid tempo spécial colonnes vertébrales en souffrance (le title track, qui hache tout de même menu), la trademark IMPALED étant bien sûr omniprésente sur un skeud seulement aéré par quelques spoken words, hurlements divers et rugissements de tronçonneuse de circonstance.

Ca fleure bon le renfermé, le death de caveau de seconde génération et tout juste peut on noter une tendance au grand guignol moins prononcée que sur « Death After Life » et un contenu franchement direct dans l’ensemble, la plupart des riffs étant moins recherchés que sur le critically acclaimed « Mondo Medicale ». Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont moins efficaces, bien au contraire ! IMPALED, pardon, GHOUL oblige, les blasts sont présents en quantité raisonnable et la bande d’Oakland fait la différence sur le caractère jouissif des riffs et d’un double chant à gerber de contentement après une indigestion de tapas faisandés, une offrande de GHOUL n’ayant rien d’indispensable mais passant aussi bien qu’une poignée de Benenuts après une rasade de Hoegaarden (oui, je touche des royalties pour chaque pub présente dans cette chronique). Car avec son esthétique de comic book de série Z, ses blagues de potaches (« Tomb After Tomb », hommage caché à Cindy Lauper ?) et son cachet résolument old skull (la prod cradingue est parfaite), c’est clairement de la bonne came (for the dead !!!) pour prolonger le plaisir du plus essentiel « Mondo Medicale ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
01/02/2012 09:30
note: 7.5/10
ghoule a écrit : Euh, faudra m'expliquer en quoi les solos sont du Slayer...

Alors expliquons. Dès que ça sonne bordélique/chaotique, j'ai tendance à citer la bande à Kerry King. Comme en plus Ghoul s'appuie sur une base bien thrashisante, je ne vois pas en quoi ce serait déplacé ...
Invité citer
ghoule
01/02/2012 03:40
Euh, faudra m'expliquer en quoi les solos sont du Slayer...
Niktareum citer
Niktareum
09/08/2011 23:39
Je connais pas mais ça donne envie tout ça!
gulo gulo citer
gulo gulo
06/08/2011 13:48
note: 7.5/10
groupe qui tue, mais je sais plus trop quels albums j'ai - et surtout je suis dég de les avoir loupés au Klub
AxGxB citer
AxGxB
06/08/2011 12:53
note: 8/10
Probablement leur meilleur album finalement. J'aime beaucoup le suivant, par contre le petit dernier qui commence déjà à dater, m'a moins marqué.
Clairement pas original mais diablement efficace et pas prise de tête!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ghoul
Death thrash/Gore metal
2002 - Razorback Recordings
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  7.67/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Ghoul
Ghoul
Death Metal - 2001 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Graveyard Mosh/Ghoul  (04:38)
02.   Rot Gut  (02:01)
03.   Tomb After Tomb  (04:33)
04.   We Came For The Dead  (02:33)
05.   Soon They’ll Scream  (03:40)
06.   From Death To Dust  (5:35)
07.   Coffins And Curios  (02:55)
08.   Suspicious Chunks  (03:34)
09.   Skull Beneath The Skin  (03:53)

Durée : 33:27

line up
parution
12 Janvier 2002

voir aussi
Ghoul
Ghoul
Transmission Zero

2011 - Tankcrimes Records
  
Ghoul
Ghoul
Splatterthrash

2006 - Razorback Recordings
  
Ghoul
Ghoul
Dungeon Bastards

2016 - Tankcrimes Records
  
Ghoul
Ghoul
Maniaxe

2003 - Razorback Recordings
  

Essayez aussi
Impaled
Impaled
Mondo Medicale

2002 - Century Media Records
  

Overkill
The Electric Age
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique