chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gama Bomb - Citizen Brain

Chronique

Gama Bomb Citizen Brain
Les rayons gamma sont les rayons les plus énergétiques de l'univers. Et d'énergie, Gama Bomb n'en manque pas, assurément. L'explosion de leur deuxième arme de destruction massive, Citizen Brain, lâchée l'année dernière du bombardier Earache Records, résonne d'ailleurs toujours dans mes oreilles.

Mais c'est plutôt d'énergie positive dont il est question ici. Les Irlandais, battant même pavillon qu'un Municipal Waste fer de lance de la scène rétro thrash/crossover, sont en effet du genre déconneur. Rien que le titre de ce deuxième full-length détourne un grand classique du cinéma à la sauce zombies dont nos thrashers sont friands. Humour metal, jeux vidéos, morts-vivants, les paroles s'avèrent bien débiles et immatures mais tellement funs ("Zombie Blood Nightmare", "Sentenced To Thrash", "Zombi Brew", "Return Of The Technodrome", "Thrashoholic", "Space Invaders"). Jettez-un oeil sur le livret délirant pour vous en convaincre. Le quintette pousse le délire encore plus loin sur "Final Fight" en reprenant brièvement sur des soli le thème de Tetris et le bruit des pièces ramassées dans Mario! Dragonforce aurait-il trouvé un nouvel adversaire?!

Mais derrière tout ça, il y a, et c'est bien le plus important, une putain de bonne musique jouée par des musiciens doués et inspirés. Le thrash de Gama Bomb se veut pratiquement tout le temps rapide, avec du chuka-chuka en-veux-tu-en-voilà pour mon plus grand plaisir. Pas vraiment violent ou agressif, notamment en raison d'une production un peu trop clean, mais super entraînant. Quinze titres (dont deux, "Hell Trucker" et "Bullet Belt", repris du premier opus Survival Of The Fastest) dans un esprit plutôt old-school qui tournent autour de 2'30, expéditifs et efficaces en diable avec quelques mid-tempi (l'intro de "Time Crime" au riff à la Exodus est en cela remarquable) pour travailler les cervicales. Du riff thrash tout sauf original et un peu répétitif à la longue mais encore une fois très efficace. Comme tous les old-school freaks, Gama Bomb n'oublie surtout pas les soli que les Irlandais placent très souvent. Ca shredde un max mais avec beaucoup de feeling, un des gros atouts de la formation de Newry.

La saveur thrash crossover est elle à trouver dans l'urgence relative des morceaux (39 secondes pour "OCP" quand même!) et surtout le chant génial de Philly Byrne très dynamique, au flow parfois très rapide ("Final Fight, "Hammer Slammer"). Il y ajoute un arôme old-school très appréciable en poussant parfois très haut sa voix ("Final Fight", "Time Crime", "In The Court Of General Zod"). Jubilatoire! Et on oublie pas les back-up vocals jouissifs du bassiste Joe McGuigan, assez présents et donnant encore plus de peps aux morceaux ("Hell Trucker", "Thrashoholic" et une petite pensée pour le refrain croisé débilus d'"Hammer Slammer").

Vous aimez le thrash old-school, l'humour d'ados boutonneux, les soli et les jeux vidéos? Ouais? Alors je ne peux pas concevoir que vous n'aimerez pas Gama Bomb, l'un des plus sympathiques représentants des "jeunes qui font du vieux", sans se prendre la tête en plus. Peut-être un peu trop propre et répétitif, Citizen Brain n'en reste pas moins un album mega fun, véritable appel aux pogos et à la déconne. Gama Bomb, c'est de la bombe (désolé, j'ai pas trouvé mieux!)!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

citer
Jotun35
27/08/2009 10:30
Keyser a écrit : Evildead

Yeah ! Annihilation of the Civilization ! \m/
Keyser citer
Keyser
13/08/2009 17:58
note: 8/10
Onizoku a écrit : J'ai passé la soirée d'hier chez un gars qui ne jurait que par Hexen et Fueled by Fire. J'avais le Fabulous Disaster sur mon lecteur mp3, je lui ai fait écouter et ça lui disait absolument rien... pareil pour la plupart des autres groupes dont je lui ai parlé après. Dans le bar ou je traîne il y a une floppée de jeunes gars avec qui c'est la même rengaine... c'est là que le bât blesse je trouve. Clin d'oeil
Que les gars aiment le thrash old-school et le jouent, ok. Mais qu'ils soient parfois beaucoup trop mis en avant au détriment des oeuvres de leurs aînés souvent nettement plus abouties, c'est un peu triste je trouve...
Mais bon, comme j'ai dit avant, si ça permet de donner de la tuerie en live et pourquoi pas de faire connaître le thrash à un public novice en la matière, ben tant mieux. Sourire


Je comprends ton point de vue et effectivement dans ce cas c'est assez désolant, cogne le gars de ma part pour son inculture. Perso j'adore l'esprit de cette scène revival/retro (pas tous les groupes non plus) qui m'a fait replonger dans mes classiques. Vive le revival comme le dit NTM mais bien sûr jamais cette nouvelle vague n'égalera la 1ère des early 80s. D'ailleurs bientôt sur Thrasho des chroniques de vieiileries genre Cyclone, Blood Freak, Exodus, Messiah, Evildead, Morbid Saint, Torture, Dark Angel et j'en passe!
Onizoku citer
Onizoku
13/08/2009 17:33
note: 6/10
J'ai passé la soirée d'hier chez un gars qui ne jurait que par Hexen et Fueled by Fire. J'avais le Fabulous Disaster sur mon lecteur mp3, je lui ai fait écouter et ça lui disait absolument rien... pareil pour la plupart des autres groupes dont je lui ai parlé après. Dans le bar ou je traîne il y a une floppée de jeunes gars avec qui c'est la même rengaine... c'est là que le bât blesse je trouve. Clin d'oeil
Que les gars aiment le thrash old-school et le jouent, ok. Mais qu'ils soient parfois beaucoup trop mis en avant au détriment des oeuvres de leurs aînés souvent nettement plus abouties, c'est un peu triste je trouve...
Mais bon, comme j'ai dit avant, si ça permet de donner de la tuerie en live et pourquoi pas de faire connaître le thrash à un public novice en la matière, ben tant mieux. Sourire
Niktareum citer
Niktareum
13/08/2009 16:49
Onizoku a écrit : Faire à l'identique (en souvent même en moins bien) ce qui a déjà été fait, ce qui a déjà été abouti, et se faire signer sur de gros labels, on cerne quand même facilement la démarche qu'il y a derrière...

Ca c'est le genre de commentaire que je trouve totalement débile! (rien de perso hein Onizoku Clin d'oeil ): si les mecs sont fans de thrash old school (ce qui est bien évidemment le cas), et qu'ils ont envie de jouer ce style, alors pour toi ils devraient s'interdire de le faire juste parce que le thrash a offert ses meilleures années il y a 20 ans de cela?!?
Je trouve ce raisonnement d'une bêtise sans nom...
Quant à sous-entendre qu'ils font ça pour les thunes, je pense que si c'était leur but ils joueraient du métalcore à la KsE. Clin d'oeil

Bref encore un album qu'il faut que je m'achète parce que ça bute comme il faut! Headbang

Vive le revival thrash!!
Onizoku citer
Onizoku
13/08/2009 15:22
note: 6/10
En live j'adore, sur album beaucoup moins... comme 95% de la scène revival thrash en fait. Faire à l'identique (en souvent même en moins bien) ce qui a déjà été fait, ce qui a déjà été abouti, et se faire signer sur de gros labels, on cerne quand même facilement la démarche qu'il y a derrière...
Mais bon, ils font revivre le genre sur scène, et pas qu'un peu, et de ce côté là j'approuve à 100%. Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gama Bomb
Thrash Metal
2008 - Earache Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7/10
Webzines : (14)  7.29/10

plus d'infos sur
Gama Bomb
Gama Bomb
Crossover/Thrash Metal - 2002 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Zombie Blood Nightmare
02.   Evil Voices
03.   Final Fight
04.   Time Crime
05.   Global Warning
06.   OCP
07.   Hammer Slammer
08.   Sentenced To Thrash
09.   Zombi Brew
10.   Hell Trucker
11.   Return Of The Technodrome
12.   Thrashoholic
13.   In The Court Of General Zod
14.   Space Invaders
15.   Bullet Belt

Durée : 38'30

line up
parution
9 Juin 2008

voir aussi
Gama Bomb
Gama Bomb
Speed Between the Lines

2018 - AFM Records
  
Gama Bomb
Gama Bomb
Tales From The Grave In Space

2009 - Earache Records
  

Essayez aussi
Suicidal Angels
Suicidal Angels
Sanctify The Darkness

2009 - Nuclear Blast Records
  
Essence
Essence
Lost In Violence

2011 - Ultimhate Records
  
Sodom
Sodom
Genesis XIX

2020 - Steamhammer Records (SPV)
  
Warfect
Warfect
Exoneration Denied

2013 - Cyclone Empire Records
  
Havok
Havok
Time Is Up

2011 - Candlelight Records
  

Soulfly
Prophecy
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Apprends le LATIN avec le Black Metal.
Lire le podcast
Bütcher
666 Goats Carry My Chariot
Lire la chronique
La Voûte #4 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
The Crown
Royal Destroyer
Lire la chronique
Enforced
Kill Grid
Lire la chronique
Possessed
The Demo-nic boxset (Compil.)
Lire la chronique
Torn Fabriks
Mind Consumption (EP)
Lire la chronique
Witches Hammer
Damnation Is My Salvation
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Invincible Force
Decomposed Sacramentum
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique
Bilan 2020
Lire le bilan
BM : Les polémiques à deux balles (et un peu plus)
Lire le podcast
Darkness
Over And Out (EP)
Lire la chronique
Zombiefication
At The Caves Of Eternal
Lire la chronique
Messiah
Fracmont
Lire la chronique
Loudblast
Manifesto
Lire la chronique
Harlott
Detritus Of The Final Age
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique