chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
147 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Children Of Bodom - Hatebreeder

Chronique

Children Of Bodom Hatebreeder
Après la révélation "Something Wild", nos cinq gamins finlandais de Children Of Bodom ont mis les petits plats dans les grands et sortent (déjà) l'album de la consécration "Hatebreeder", tout en conservant leur direction musicale à savoir un heavy metal hargneux tinté d'une petite touche de black (pour ce qui est du chant). Et encore une fois, c'est Alexi "Wildchild" Laiho (l'enfant sauvage :) j'adore), leader du combo qui a réalisé le gros du travail de composition, musiques et paroles.

Ce qui est étonnant dans cet album, c'est son homogénéité. Tous les morceaux sont bons et cohérents entre eux, tant au niveau du style et de la qualité que de l'efficacité. Car il n'y pas d'autres mots : cet album déchire du début jusqu'à la fin, sans qu'il y ait un seul moment où l'on ne bouge pas ses cheveux (excepté les pauses entre les morceaux évidemment). Et pour ce qui est de la qualité, les compositions sont vraiment fouillées, apportant chacune leur lot de riffs dévastateurs et rageurs, sans jamais écarter le côté mélodique très heavy si caractéristique du style du groupe et les fantastiques solos de l'ami Laiho et de Janne (le claviériste), toujours de très bon goût, fichtrement techniques (ou alors vous touchez vraiment !!!??) et en tous cas excellemment bien exécutés !!!

La production est encore meilleure que celle de "Something Wild" qui était déjà très bonne et il est clair que c'est un bénéfice inestimable pour un album de cette trempe. Même s'il n'atteint pas encore le niveau de leurs récentes productions, le son est déjà excellent et fait bien ressortir tous les aspects de leur musique tout en donnant beaucoup de puissance à l'ensemble. "Hatebreeder" est également très brut : les arrangements se font vraiment très rares (une troisième guitare quelques fois), mais l'album est tellement compact qu'il n'en souffre aucunement et je dirai même que ça amplifie son côté agressif (et c'est sûrement un choix car l'enfant est sauvage hehe).

Children Of Bodom avait fait le pari osé de vouloir associer une musique très heavy avec un chant aussi éraillé, risquant au passage de déplaire à tous. Mais à l'écoute d'un album comme celui-ci, son succès ne fait aucun doute (surtout avec une diffusion made in Nuclear Blast) tellement la formule est rodée et totalement maîtrisée. "Hatebreeder" est un des albums qui a le plus marqué ma vie de métalleux et le seul album à être resté dans le lecteur CD de ma chaîne sans voir le jour pendant plus de deux semaines. Ces petits finlandais ont frappé vite et fort, et se sont condamnés à l'excellence dans le futur pour ne pas sombrer dans les oubliettes du métal. Alors ne soyez pas rebutés par le vert radioactif de la pochette, cet album est à écouter ABSOLUMENT !!!


PS : Un ami m'a fait remarqué une chose vraiment débile à propos du morceau intitulé "Wrath Within" (piste 7) et comme je ne veux pas vous laisser passer à côté de ça, je vous la dévoile : on jurerai qu'Alexi hurle "SAU-CIS-SON" à la 57e seconde de la chanson. Incroyable, non ? Ecoutez et vous verrez :)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
07/10/2016 22:31
note: 8/10
Un album qui, s'il n'est pas parfait, marque quand même un pas vers une autre vision du Death metal (que certains ont clairement frappé à coup de rangers !)
La présence du clavier, les mélodies et l'écriture apportent quelque chose de frais, et un "Silent Night Bodom Night" reste un monstre d'efficacité. C'est un album sur lequel on revient facilement, car il pioche où il faut, sans chercher à faire plus que ça. Simple, bien pensé et efficace, ni plus ni moins.

J'avais découvert ce groupe à mon adolescence et, 10 ans plus tard, il n'y a que Hatebreeder qui reste fréquemment sur mes playlists. Signe qu'il y a un truc en plus que les autres albums du groupe n'ont pas, à mon sens. Et je dirai que c'est cette fougue de leur jeunesse. Sans, ça s'est vite cassé la gueule.
Et aussi parce que Laio n'est pas aussi bon qu'on le prétendait à l'époque. Il a juste senti le vent aller dans la bonne direction, mais n'a jamais vraiment réussi à réellement à se remettre de la chute à Partir de "Follow the Reaper".
Le dernier album, malgré tout ce qui est dit, reste assez faible en terme d'énergie et de touche authentique que ce qu'on peut avoir ici.

C'est un commentaire très subjectif... Mais, pour ce groupe, je n'ai jamais rien lu ni entendu d'objectif !
Atreyu citer
Atreyu
29/11/2013 13:33
note: 9/10
Les discours les plus courts sont toujours les meilleurs.

Hatebreeder = Awesome
Niktareum citer
Niktareum
30/08/2009 21:41
Dead a écrit : crocoscar a écrit : Merci Dead, j'ai passé 30 minutes à me repasser 3 secondes de Wrath Within en boucle en rigolant comme un gros con grâce à toi Mr Green

De rien, le jour où on m'a fait remarqué ça, j'ai du passer autant de temps que toi à me pisser dessus Moqueur

En effet c'est marrant. Mr Green
Dead citer
Dead
30/08/2009 20:03
note: 9/10
crocoscar a écrit : Merci Dead, j'ai passé 30 minutes à me repasser 3 secondes de Wrath Within en boucle en rigolant comme un gros con grâce à toi Mr Green

De rien, le jour où on m'a fait remarqué ça, j'ai du passer autant de temps que toi à me pisser dessus Moqueur
crocoscar citer
crocoscar
29/08/2009 14:45
note: 9/10
Merci Dead, j'ai passé 30 minutes à me repasser 3 secondes de Wrath Within en boucle en rigolant comme un gros con grâce à toi Mr Green
Raoul citer
Raoul
27/04/2005 12:19
non, connaissant le grand amour de Lahio pour la bouffe Française, je pense qu'il ne peut pas s'agir d'une vanne, il doit forcément dire saucisson, ça colle tellement avec les paroles de la chanson...
citer
Inside My Mind (invité)
27/04/2005 11:48
Il dit pas plutôt:Sensation!!!! (call me to die)???
citer
paulo
21/05/2004
saucisson c vraiment super marrant...alors la bravo...
"saucisson ,want to die for you!!!!"
alexi aime la charcuterie ,je le savais mais jusqu'a faire une chanson hommage.....(chanson que j'aime pas d'ailleurs)
la prod de l'album j'aime pas non plus ,....
Dead citer
Dead
20/05/2004
note: 9/10
Franchement, le SAU-CI-SSON c'est à écouter. On jurerai vraiment qu'il dit ça !!!
Pour les paroles dans le livret, c'est vraiment un grand mystère. Et sur tous leurs albums c'est comme ça !!!
Chri$ citer
Chri$
20/05/2004
le meilleur COB, plus maitrisé que "Something Wild", et plus sauvage que ses successeurs...comme tu le dis, cet album c 9 titres = 9 tubes, mélodies sublimes, technicité de malade, on s'en lasse difficilement! à part la pochette qui est assez hideuse c d'la bombe bébé, meme si j'aimerais bien comprendre pkoi ils ne mettent jamais les paroles de TOUTES les chansons ds le livret!

et pr le coup du saucisson c bien possible lol, de tt façon on peut interpréter comme on veut les paroles vu qu'on y comprend plus ou moins rien Moqueur

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Children Of Bodom
Heavy/speed extrême
1999 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (44)  8.49/10
Webzines : (17)  8.71/10

plus d'infos sur
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Heavy/Power metal - 1997 - Finlande
  

écoutez
tracklist
01.   Warheart
02.   Silent Night, Bodom Night
03.   Hatebreeder
04.   Bed Of Razors
05.   Towards Dead End
06.   Black Widow
07.   Wrath Within
08.   Children Of Bodom
09.   Downfall

Durée totale : 38:10

line up
voir aussi
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Halo Of Blood

2013 - Nuclear Blast Records
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Follow The Reaper

2001 - Nuclear Blast Records
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Chaos Ridden Years (DVD)
(Stockholm Knockout Live)

2006 - Spinefarm Records
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Relentless Reckless Forever

2011 - Spinefarm Records
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Tokyo Warhearts (Live)
(Live in Japan 1999)

2000 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Imperanon
Imperanon
Stained

2004 - Nuclear Blast Records
  

Entombed
Serpent Saints (The Ten Ame...
Lire la chronique
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast