chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
190 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hail Of Bullets - III

Chronique

Hail Of Bullets III
(The Rommel Chronicles)

Parachutage de l’escouade d’élite néerlandaise Hail Of Bullets cet automne. Le quintette revient nous conter les grandes batailles de la Seconde Guerre Mondiale, trois ans tout juste après le redoutable On Divine Winds et toujours associé au seigneur de guerre suédois Dan Swanö (mixage et mastering). Suite aux affrontements entre les Soviétiques et les Allemands sur le front de l’Est, à la révolte du ghetto de Varsovie (l’EP Warsaw Rising) et aux batailles du Pacifique, Hail Of Bullets ira retracer les combats d’Erwin Rommel. Célèbre et redouté général allemand qui fut surnommé le « Renard du Désert » (à la tête de l’Afrika Korps) par ses ennemis, Rommel a la particularité de n’avoir jamais été mêlé dans des affaires de crimes de guerre (désobéissant à ses ordres et évitant les attaques sur les civils), considéré par beaucoup comme un officier allemand et non un Nazi. Impliqué dans l’attentat contre Hitler en juillet 1944, il se suicidera quelques mois plus tard pour épargner sa famille. Voici ses chroniques.

A l’instar d’un Asphyx, une phase d’adaptation semble encore nécessaire, habitué aux coutumiers « uptempo » et déferlement de notes de nos groupes extrêmes fétiches. Pourtant cette fois il paraît plus difficile de rentrer dans le death metal old school minimaliste de Hail Of Bullets (rappelez vous du monstrueux « Operation Z » en guise d’introduction). Les deux premiers titres (« Swoop Of The Falcon » et « Pour le Mérite ») ayant effectivement bien du mal à nous convertir à leur musique même si l’on retrouve avec plaisir le chant unique (et inégalable) du frontman Martin van Drunen ainsi qu’un son des plus imposants. Les accélérations et riffs acérés imparables de « DG-7 » (conclu par les leads doomy typiques de la bande) viendront enfin changer la donne, archétype même d’un hit de Hail Of Bullets. Les membres sillonnent la scène depuis plus de 20 ans, forcément ils connaissent la formule du riff simple et fatal. La suite redonne tout autant le sourire : la heavy mélodique « To The Last Breath Of Man And Beast », « DAK » (son riff à 1:03), « The Desert Fox » (0:55)… Des passages efficaces mais malheureusement trop disparates et succincts pour pouvoir pleinement nous ravitailler. Les virées pêchues ou les quelques soli disséminés n’aideront pas non plus à captiver (« Farewell To Africa » ou « The Final Front »), l’inspiration manque cruellement.

« Inspiration » mais aussi cette « immersion » sur le front, l’atout principal du groupe, paraît en demi-teinte ici. Evidemment on ressortira ses livres d’histoire pour s’imprégner des morceaux de l’album. On suivra ainsi les fines tactiques de Rommel pour surprendre son ennemi, les avancées lentes et destructrices de sa 7ème Panzerdivision (lors de la campagne de France en mai 1940), les offensives dans le désert libyen jusqu’à la retraite des troupes (écrasées par les Britanniques en Tunisie début 43), la défense de la Normandie en juin 44 jusqu’au suicide forcé de Rommel. Où sont donc passées les émotions frissonnantes antérieures sur les atrocités de la guerre (les ruines de « Berlin » ou les suites de la bombe atomique de « Bear The Unbearable ») ? Que de sources d’inspirations qui auraient pu créer un nouvel opus ô combien épique et sombre. La musique d’Hail Of Bullets demeure ici bien fade.

Peu inspiré, trop inégal et dénué d’une réelle atmosphère, III semble avoir été conçu uniquement pour remplir le contrat de Metal Blade. Décevant et frustrant de la part de ce line-up deluxe après un On Divine Winds ravageur et une discographie sans faille. Hail Of Bullets connaît malgré tout son sujet et arrivera à délivrer quelques passages dévastateurs dont lui seul à la recette. Insuffisant au final pour empêcher de piquer du nez. Je retourne dans l’enfer de la jungle du Pacifique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hail Of Bullets
Death Metal
2013 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (5)  6.9/10
Webzines : (18)  7.91/10

plus d'infos sur
Hail Of Bullets
Hail Of Bullets
Death Metal - 2006 † 2017 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Swoop of the Falcon
02.   Pour le Mérite
03.   DG-7
04.   To the Last Breath of Man and Beast
05.   DAK
06.   The Desert Fox
07.   Tobruk
08.   Farewell to Africa
09.   The Final Front
10.   Death of a Field Marshal

Durée : 45:48

line up
parution
28 Octobre 2013

voir aussi
Hail Of Bullets
Hail Of Bullets
...Of Frost And War

2008 - Metal Blade Records
  
Hail Of Bullets
Hail Of Bullets
On Divine Winds

2010 - Metal Blade Records
  

Essayez plutôt
Deiquisitor
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates

2018 - Dark Descent Records
  
Mr. Death
Mr. Death
Detached From Life

2009 - Agonia Records
  
Pestilence
Pestilence
Consuming Impulse

1989 - R/C Records
  
Defenestration
Defenestration
Gutter Perdition (EP)

2018 - Xenokorp
  
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Barbaric Retribution

2018 - Hells Headbangers Records
  

Ultra-Violence
Deflect The Flow
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Nekromantheon
Visions Of Trismegistos
Lire la chronique
Spellforger
Upholders Of Evil (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast