chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
146 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Amputory - Ode To Gore

Chronique

Amputory Ode To Gore
Dernière petite trouvaille du prolifique label espagnol Xtreem Music, Amputory est un groupe finlandais formé en 2009 par quelques vieux briscards dont on avait d’ailleurs fini par oublier la simple existence. On y retrouve ainsi Saku Manninen et Pekka Sauvolainen ayant officié au début des années 90 au sein de Pestigore, l’un des premiers groupes de Death Metal finlandais d’ailleurs de retour aux affaires depuis maintenant quelques mois.
Après deux démos sorties en 2010 et 2012, Amputory passe aujourd’hui à la vitesse supérieure avec un premier album intitulé Ode To Gore. Huit titres d’un Death Metal joué selon les codes d’une autre époque par un groupe bien décidé à ne pas faire dans la dentelle, que ce soit d’un point de vue strictement musical ou bien au niveau des paroles évidemment bien cradingues (comment pouvait-il en être autrement avec un tel titre?) rappelant naturellement les débuts de Pestigore (à l’époque où le groupe s’appelait encore Rotten Bowel).

Malgré son origine géographique, Amputory puise ses influences principalement dans la scène suédoise du début des années 90. En atteste le rythme plutôt soutenu que s’impose durant près de trente-cinq minutes le groupe originaire de Kerava. Car s’il y a bien quelques séquences mid-tempo écrasantes et sinistres dans la plus pure tradition finlandaise (comme sur le très bon "Aghori" et son atmosphère bien plus aéré et même orientale sur les dernières secondes), des passages plus groovy ("Ode To Gore") ainsi que quelques breaks capables de briser des nuques, l’essentiel est tout de même orienté vers du up-tempo (plus ou moins rapide) primaire et bas du front d’une efficacité redoutable. Ode To Gore n’a donc pas grand-chose à voir avec ces quelques albums finlandais plus tarabiscotés qui ont marqué la scène Death Metal de l’époque (on pense à Demigod, Funebre, Xysma, Depravity... ou encore l’ovni qu’est toujours Demilich) puisqu’il s’inscrit dans un registre finalement bien plus simple et direct.
Bien qu’il n’invente rien, Amputory fait ici les choses avec beaucoup d’énergie et d’efficacité rappelant dans sa démarche un certain Smothered, groupe suédois de seconde zone à la personnalité particulièrement inexistante mais alors extrêmement redoutable dans son genre. Une approche identique mais une façon de procéder quelque peu différente puisque dans le cas d’Amputory, le groupe a préféré faire le choix d’une production nettement moins hollywoodienne au profit d’une approche finalement toujours assez moderne (beaucoup d’attaque et de puissance) mais en même temps plus abrasive et naturelle. Un parti pris intéressant qui donne le sentiment que le groupe navigue entre deux eaux pourtant diamétralement opposées. D’un côté l’expression évidente d’un amour pour le Death Metal rugueux et sinistre des années 90, de l’autre l’envie irrésistible d’y insuffler une bonne dose de brutalité et d’intensité supplémentaire sans pour autant manquer d’homogénéité ni même d’équilibre (là où un groupe comme Smothered en fait probablement un peu trop).
Des (semi) blasts et du tchouka-tchouka il y en a donc en masse sur ce premier album qui au-delà du rythme plutôt soutenu qui le caractérise brille également par la qualité de ses riffs. Des riffs toujours extrêmement simples mais également ultra efficaces comme en atteste les débuts assassins des excellents "Enslaved In The Basement", "Cleasing By The Blade" et "Bludgeoned" ou bien encore "Unaccountable" à 0:26. Rien de bien sorcier dans tout cela mais une qualité de riffing évidente faisant de Ode To Gore un album particulièrement immédiat qui s’impose à nous comme un coup de poing que l’on n’aurait pas vu venir. C’est frontal, bête et méchant mais forcément ça marche à tous les coups.

Héritier d’une certaine tradition scandinave, Amputory délivre avec Ode To Gore un album extrêmement solide malgré un manque évident d’originalité. Un détail qui n’a de toute façon pas vraiment d’importance puisque les Finlandais ont absolument tout misé sur l’efficacité et l’impact de leurs huit compositions. Car entre ce riffing direct et tout à fait convaincant, ce rythme plutôt soutenu marqué par quelques variations bienvenues, ce groove naturel et enfin ce growl bien gras et virile, tous les éléments sont ici réunis pour faire d’Ode To Gore un album de Death Metal tout ce qu’il y a de plus agréable que l’on aura forcément envie de réécouter. Bref, rien de neuf sous le soleil de minuit finlandais si ce n’est une fois de plus une belle leçon de Death Metal old school marqué par un soupçon de modernité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Amputory
Death Metal
2015 - Xtreem Music
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (6)  6.75/10

plus d'infos sur
Amputory
Amputory
Death Metal - 2009 - Finlande
  

vidéos
Cleansing By The Blade
Cleansing By The Blade
Amputory

Extrait de "Ode To Gore"
  

tracklist
01.   Enslaved In The Basement  (04:55)
02.   Ode To Gore  (03:19)
03.   Cleansing By The Blade  (03:32)
04.   Aghori  (05:40)
05.   Unclean  (04:34)
06.   Bludgeoned  (03:13)
07.   Unaccountable  (03:33)
08.   Illuision Of Sanity  (04:42)

Durée : 33:28

line up
parution
10 Mai 2015

Essayez aussi
Post-Mortem
Post-Mortem
God With Horns

2016 - Great Dane Records
  
Grave Miasma
Grave Miasma
Odori Sepulcrorum

2013 - Sepulchral Voice Records
  
Crucifyre
Crucifyre
Infernal Earthly Divine

2011 - Pulverised Records
  
Totten Korps
Totten Korps
Supreme Commanders Of Darkness

2015 - Apocalyptic Productions
  
Obliteration
Obliteration
Cenotaph Obscure

2018 - Indie Recordings
  

Sodom
Agent Orange
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique