chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Miseration - Black Miracles and Dark Wonders

Chronique

Miseration Black Miracles and Dark Wonders
Il fut un temps où Christian Älvestam enchaînait les groupes et les sorties metal extrême mélodique “svensk kvalitet” (petit coup d’oeil sur mes “vieilles chroniques” pour appuyer mes dires), mais depuis quelques années l’ex-boulimique se fait plus discret (famille et boulot j’imagine, comme beaucoup). De nombreuses personnes avaient oublié Miseration, pas étonnant vu que leur dernier album est sorti en 2012 ! Dix ans plus tard, le socle Älvestam/Jani Stefanović demeure mais le reste du line-up disparaît. Malgré une signature sur le label historique Massacre Records, le Covid est passé par là, l’industrie du disque en a pris un coup. La bande décide de créer un “crowdfunding” afin de payer les 6000€ de mixage et de mastering (toujours au sein du Panic Room), objectif atteint grâce aux 170 donneurs. Comme à chaque sortie depuis The Mirroring Shadow, vous reconnaîtrez aisément la patte (toujours aussi classieuse) de maître Pär Olofsson pour l’artwork.

Les membres (lead guitariste et bassiste) au background extrême (Inevitable End) n’étant plus là, Miseration revient à son duo d’origine et remet un pied dans son death mélodique des débuts. Un metal assez éloigné des standards melodeath et plutôt “couillu” pour le genre. Une dualité portée en grande partie par le chant guttural et clair à l’exécution hors pair (qui suit Christian depuis ses débuts)... Enfin presque. Je crois que c’est la première fois que ses lignes claires me crisperont les tympans, vraiment “too much” sur les refrains “Desecrate, Dominate, Eradicate” et “Fed by Fire / Led by Blood”. Mais capable aussi du meilleur, indubitablement l’indécrottable “Reign Of Fate”. On retrouve ainsi le style “rentre dedans” et “catchy” de Miseration (“Enuma Elish” archétype même) à la production imposante (toujours compressée malheureusement). Déjà sur Your Demons - Their Angels Miseration aimait placer des passages plus “ambiancés” sur certains breaks et quelques bribes “symphoniques” grand guignolesques, le groupe réitère (”Kingdoms Turned to Sand”, le final “Connector of the Nine Worlds”) mais peinera à donner quelconque saveur… Même si très carré, tout paraîtra assez générique (“Shah” ou appuyer sur la touche ‘random riffs’), sans réelles accroches et sans le coup de pied au cul des précédentes galettes. Bref quel ennui… Vous voyez mon regard ? On range dans le tiroir.

Miseration redevient un duo et renoue avec ses débuts mélodiques en y ajoutant davantage d'aspects ambiancés. Certes, mais ces derniers restent bien cosmétiques et ennuyeux, quant à leurs racines mélo, clairement pas les plus inspirées et mémorables... Un retour décevant du père Älvestam, qui agacera même parfois dans son chant clair. Prestation à corriger pour le prochain Cipher System. Un peu gonflé de faire un appel aux dons pour des compositions si maigres et un retour dix années plus tard. Pas de miracle ici.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
28/04/2022 14:54
donvar a écrit : La note est faiblarde par rapport aux 3 sympathiques extraits. Ce sont clairement les mieux de l'album ?

Tout à fait ! Même si le refrain de "Desecrate, Dominate, Eradicate " me casse les oreilles. Le reste est plutôt "emmerdifiant".
donvar citer
donvar
28/04/2022 10:52
La note est faiblarde par rapport aux 3 sympathiques extraits.
Ce sont clairement les mieux de l'album ?
Content de revoir ce vieux copain Älvestam de retour en tout cas !
Mera citer
Mera
28/04/2022 10:00
La pochette me fait furieusement penser à un album des Chroniques de la Lune Noire.
(oui, c'est tout ce que j'avais à contribuer de constructif à cette chronique Mr Green )

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Miseration
Death Metal
2022 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.75/10

plus d'infos sur
Miseration
Miseration
Death Metal - 2006 - Suède
  

nouveaute
A paraître le 22 Avril 2022

tracklist
01.   The Seal of the Eight-Pointed Star  (04:00)
02.   Reign of Fate  (06:13)
03.   Desecrate, Dominate, Eradicate  (04:41)
04.   Enuma Elish  (04:53)
05.   Fed by Fire / Led by Blood  (05:01)
06.   Kingdoms Turned to Sand  (04:49)
07.   Shah  (04:46)
08.   Connector of the Nine Worlds  (07:13)

Durée : 41:36

line up
voir aussi
Miseration
Miseration
The Mirroring Shadow

2009 - Lifeforce Records
  
Miseration
Miseration
Your Demons - Their Angels

2008 - Lifeforce Records
  
Miseration
Miseration
Tragedy Has Spoken

2012 - Lifeforce Records
  

Essayez plutôt
Gods Forsaken
Gods Forsaken
Smells Of Death

2019 - Soulseller Records
  
Atomic Aggressor
Atomic Aggressor
Sights Of Suffering

2014 - Hells Headbangers Records
  
Cromlech
Cromlech
Eschatological Horrors (Compil.)

2017 - Dark Blasphemies Records
  
Dormant Ordeal
Dormant Ordeal
It Rains, It Pours

2013 - Autoproduction
  
Experiment Fear
Experiment Fear
Assuming The Godform

1995 - Massacre Records
  

Heathen
The Evolution Of Chaos
Lire la chronique
Meshuggah
Immutable
Lire la chronique
Misery Index
Complete Control
Lire la chronique
Synesthésie #2 - Je vois blanc
Lire le dossier
Miseration
Black Miracles and Dark Won...
Lire la chronique
Suppression
The Sorrow Of Soul Through ...
Lire la chronique
Chemicide
Common Sense
Lire la chronique
Synesthésie #1 - Elden Ring
Lire le dossier
Blackened
Voices From The Void
Lire la chronique
Le black metal rend-il FOU ? Ou juste zinzin ?
Lire le podcast
BAUDELAIRE dans le Black Metal
Lire le podcast
La Voûte #10 - Imperator
Lire le podcast
Mortuary
Blackened Images
Lire la chronique
Sakrifiss dans "Le Secret des Dieux".
Lire le podcast
Plague Years
Circle Of Darkness
Lire la chronique
Exodus
Persona Non Grata
Lire la chronique
Primal Rage
Awakening The Masses
Lire la chronique
Deranged
Place Of Torment (Démo)
Lire la chronique
Le best of BLACK METAL 2021
Lire le podcast
Bilan 2021
Lire le bilan
Estertor
Tales From The Ancient Grave
Lire la chronique
La Voûte #9 - Hvis Lyset Tar Oss
Lire le podcast
Les sorties de 2021
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Mortal Vision
Mind Manipulation
Lire la chronique
No Return
Fearless Walk To Rise
Lire la chronique
BLACK METAL : Les 100 groupes les plus influents des origines à nos jours !?
Lire le podcast
Destinity
In Continuum
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique