chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Blackness - Dawn Of The New Sun

Chronique

Blackness Dawn Of The New Sun
Blackness est un groupe Lyonnais (grande ville de part sa scène métal active et ses webzines talentueux ((qui a dit Thrashocore? Non fallait pas! ;))), officiant dans un style de moins en moins répandu, et c'est bien dommage: le Thrash old school. Digne successeur de Kreator, Metallica à la grande époque, Destruction and co, les 4 Lyonnais reviennent sur le devant de la scène avec un nouvel album, qui succède au déjà très bon "Crush...Unleash The Beast" (qui est le seul album que j'ai acheté lors d'un concert après avoir vu le groupe sur scène, c'est pour vous dire mon engouement pour ce groupe).

J'avais déjà fortement apprécié le coté un peu "rétro" des compos sur le précédent album, avec ses solos typiquement heavy-métal qui sonnaient si délicieusement à l'oreille, cette voix caverneuse qui s'accordait parfaitement avec des riffs speed / thrash d'une belle intensité, et voilà que le groupe a sublimé son style avec ce nouvel album, qui se révèle après moultes écoutes nettement plus abouti que son prédécesseur. 11 titres, dont un instrumental acoustique aérien ("Beneath The Surface"), une fidèle reprise de Motorhead ("Ace Of Spades"), et un ancien morceau remis au gout du jour ("Insecuridade") composent cet album, aux cotés de 8 brulots thrash respectueux des Grands Anciens du genre.

Les morceaux sont en grande majorité rapides ("Dawn Of The New Sun", "Angel Of Flesh", "Last Breath"), affichant à chaque fois une maitrise évidente de toutes les composantes du thrash de la belle époque: riffs rapides, double pédale, solos omniprésents, arrangements soignés...Voilà un groupe qui revendique clairement ses influences et perpétue un style passé de mode avec conviction et talent. Mention spéciale à la paire de guitaristes très doués, et au batteur qui mine de rien tient parfaitement la route, le chanteur / bassiste n'étant pas non plus en reste avec son chant grave idéal pour ce genre de musique.
Conclusion: Un groupe Lyonnais fort talentueux, avec un nouvel album de qualité évoluant dans un style un peu dépassé mais qui rappellera tant de bon souvenirs à ceux qui comme moi ont débutés leur découverte du métal avec Metallica, Slayer et Megadeth. Blackness rulez!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

citer
Thrasheur 33
04/10/2007 23:10
Non les amis, on ne peut pas critiquer cette exelent groupe de Thrash Metal Old Scool qu'est BLACKNESS ! Et encore moins quand il sagit d'une critique de pochette d'album quand comme moi on connait le contenu de ce fabuleux " dawn of the new sun". En tout cas pour ma part je préfère un scud avec un vraie bon son et des bonnes compos à un skud très bien présenté mais au contenu VIDE et c'est bien plus souvent le cas.
Blackness Fan.
crowdead citer
crowdead
19/05/2005 10:41
note: 7/10
a ça je savais pas, merci pour l'info
Chri$ citer
Chri$
19/05/2005 9:48
note: 7.5/10
ouais, leur premier album (sorti juste avant celui là tjs chez Thundering) s'appellait "Crush...Unleash the beast" et avait une pochette tt aussi moche que celle ci! le groupe a splitté il y a 2 ans suite au départ d'un des gratteux..
crowdead citer
crowdead
18/05/2005 22:50
note: 7/10
tout a fait d'accord avec nicoTcécool, même si ce n'est pas trop ma tasse de thé ce genre ( old thrash ), faut l'admettre, y a de la patate dans ce petit groupe lyonnais. ils ont sorti un autre album aussi pour les intéréssés
Niktareum citer
Niktareum
18/05/2005 17:31
note: 8/10
un bien bel album ma foix! on sent k'ils ont été a bonne école!
du bon gros thrash old school mais ki sonne pas vieux pour autant...ca fait du bien par ou ca passe en tous cas!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Blackness
Thrash old school
2002 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  7.5/10
Webzines : (10)  7.53/10

plus d'infos sur
Blackness
Blackness
Thrash Metal - 1994 † 2012 - France
  

tracklist
01.   Dawn Of The New Sun
02.   Saturday Night Killer
03.   Slain In Disdain
04.   Angel Of Flesh
05.   Last Breath
06.   All For Nothing
07.   Death Thought My Eyes
08.   Ace Of Spades (Motorhead Cover)
09.   Beneath The Surface
10.   Realm Of Dreams
11.   Insicuridade

Durée : 45 min.

line up
voir aussi
Blackness
Blackness
Stimulation for the Beast

2010 - Manitou Music
  

Essayez aussi
Jt Ripper
Jt Ripper
Gathering Of The Insane

2018 - I Hate Records
  
Panzer Squad
Panzer Squad
Ruins

2018 - Testimony Records
  
Overkill
Overkill
Horrorscope

1991 - Megaforce Records / Atlantic Records
  
HateSphere
HateSphere
The Killing EP (EP)

2005 - Steamhammer Records (SPV)
  
Dreadful Fate
Dreadful Fate
Vengeance

2018 - I Hate Records
  

Metallica
Master Of Puppets
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique