chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
86 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Baffald - Fuck off 2020

Chronique

Baffald Fuck off 2020
Les Canadiens de BAFFALD ne sont pas nés de la dernière pluie puisque leurs premiers méfaits d’armes remontent au début des années 90 où ils officiaient sous les patronymes de BAFFALD BRAINZ puis de BAFFLED. Il y eut quelques démos parues en 1993 (« Pounding Puking Power ») et 1994 (« Nudge »), l’enregistrement d’un premier album (« Banned from City Hall ») en 1996, ce dernier ne voyant finalement le jour qu’en 2021, puis une première partie de TESTAMENT en 1997… Voilà pour le CV, dans les grandes lignes. Aussi peut-on considérer que ce « Fuck off 2020 » sort de nulle part, un disque sans doute inespéré pour le groupe. Mais au fait, il s’est passé quoi en 2020 déjà pour envoyer ainsi chier cette année ? Allez, on s’en fout, il y a vingt minutes de thrash metal à bouffer, ce n’est pas la peine de renifler trop longtemps sa gamelle, d’autant qu’il y a de fortes chances pour que vous oubliez les sept compositions sitôt écoutées.

Bah oui, ce n’est pas parce que c’est vieux et en provenance du Canada que l’auditeur va se pâmer devant cette musique « vielle école » dont les relents hardcore / crossover pourraient évoquer NUCLEAR ASSAULT. Bon, ici, la bombe est plutôt faite avec deux chaussettes sales et trois crottes de nez mais l’intention de nuisance est là. Des morceaux rustres donc qui lorgnent allègrement sur le punk hardcore américain, « Stoned » ou « Erase the Past » par exemple, le premier étant en plus doté de solos catastrophiques en improvisation totale. Mais n’est-ce justement pas cela l’esprit du punk ? De s’en foutre de la mesure, du tempo, de la justesse, de la mélodie, de la précision pour foncer le plus vite possible à l’essentiel d’un style peut-être parfois trop intellectualisé ?

C’est sûr que vous ne risquez pas la méningite à l’écoute de « Fuck off 2020 », album qui donnera plutôt envie de se bastonner sur « Street Fighter II » en descendant des bières « marque repère ». Cependant, n’étant pas dans une course à la consommation et ne cherchant pas à écouter tout ce qui se fait, j’ai tendance à essayer de privilégier la qualité à la quantité. Donc, si BAFFALD est certes auréolé du respect que l’on doit aux anciens, il n’en demeure pas moins que les titres sont bien trop simplistes à mon goût, un peu rassis, et que je préfère donc me faire une après-midi « revival » en me mettant tous les classiques américains de la période 80-90. Pour moi, la découverte s’arrêtera là mais si votre grand truc c’est le crossover dans son jus, peut-être serez-vous séduits.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Sosthène citer
Sosthène
13/11/2023 17:28
note: 5/10
Merci de confirmer mon ressenti, dans ces cas-là j'ai toujours l'impression d'être passé à côté du truc, d'avoir eu les oreilles faisandées...
Jean-Clint citer
Jean-Clint
13/11/2023 13:33
note: 6/10
Effectivement pas de quoi sauter au plafond... ça s'écoute en dilettante mais rien de mémorable et c'est très générique finalement Roll Eyes

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Baffald
Thrash Metal
2023 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (1)  6/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Baffald
Baffald
Thrash Metal - 1992 - Canada
  

formats
  • Digital / 30/10/2023 - Indépendant

tracklist
01.   A New Breed of Man  (04:13)
02.   Fuk Off  (01:49)
03.   Stoned  (03:38)
04.   The High Cost of Getting High  (03:21)
05.   Don't Fall Down  (03:07)
06.   Erase the Past  (02:39)
07.   Leaking Orifice  (02:52)

Durée : 21:39

line up
parution
30 Octobre 2023

Essayez plutôt
Fatal Embrace
Fatal Embrace
The Empires Of Inhumanity

2010 - Metal Blade Records
  
Ural
Ural
Psychoverse

2023 - Xtreem Music
  
Abandoned
Abandoned
Thrash You!

2007 - Dockyard 1
  
Delirious
Delirious
Made For The Violent Age

2006 - Armageddon Music
  
Besieged
Besieged
Victims Beyond All Help

2010 - Autoproduction
  

Exmortus
Slave To The Sword
Lire la chronique
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Electrocutioner
False Idols
Lire la chronique
Kaos 696 Winter War 2024
Helldrifter + Impiety + Nihilo
Lire le live report
Acid Force
World Targets In Megadeaths
Lire la chronique
Eradikated
Descendants
Lire la chronique
Bilan 2023
Lire le bilan
The Bleeding
Monokrator
Lire la chronique
Les Sakrif'or BLACK METAL 2023
Lire le podcast
Endless
Hand of God
Lire la chronique
Spit Your Hate
United (EP)
Lire la chronique
Inculter
Morbid Origin
Lire la chronique
Trastorned
Into The Void
Lire la chronique
Night In Gales
The Black Stream
Lire la chronique
Shadowspawn
Blasphemica
Lire la chronique
Exorcizphobia
Spiritual Exodus
Lire la chronique
Redmind
Soma
Lire la chronique
Existence
Go To Heaven
Lire la chronique
Tabahi
Thrash For Justice
Lire la chronique
Ecocide
Metamorphosis
Lire la chronique
Baffald
Fuck off 2020
Lire la chronique
Numidian Killing Machine
Psychotronik Breakdown
Lire la chronique
Ural
Psychoverse
Lire la chronique
Overthrow
Ascension Of The Entombed (EP)
Lire la chronique
The Orb / Reformation exceptionnelle 20 ans de l'album "Colossal Titan Strife"
Gorod + Kronos
Lire le live report
Graveless Dead European Assault Tour 2023
Anal Vomit + Fall Of Seraph...
Lire le live report
Speedtrip
Apocalyptic Killzone
Lire la chronique
No Return
Seasons of Soul
Lire la chronique
Contorsion
The Children Of The Snake (EP)
Lire la chronique
Skourge
Torrential Torment
Lire la chronique
The Metal Commandments - European Tour 2023
Malevolent Creation + Witch...
Lire le live report