chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
146 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mass Infection - Promo 2008

Chronique

Mass Infection Promo 2008 (Promo)
Décidément, c'est la forme olympique chez les Grecs. Après Inveracity, Dead Congregation et Terrordrome, voici la dernière pépite en provenance d'Hellas, Mass Infection. Pas tout à fait nouveau, le quatuor s'est formé en 2003 et a déjà sorti deux démos et un full-length mais dans l'anonymat le plus complet. Ce Promo 2008 devrait changer la donne.

Mass Infection ou typiquement le genre de groupe qui ne peut que séduire, moi et tous les amateurs de vrai death metal. En quatre titres et moins d'un quart d'heure, les Hellènes montrent qu'ils ont tout compris au métal de la mort. Ne cherchez pas l'originalité par contre, vous risquerez d'être déçus. Mass Infection nous propose ainsi quatre nouveaux morceaux d'une durée moyenne tournant autour de 3'30. Des titres relativement sombres comme toute pièce de death metal devrait l'être, avec peu de riffs toujours simples, brutaux et catchy que l'on retient facilement et avec plaisir. Mid-tempo ou rapide, le rythme navigue toujours dans ces eaux, sans jamais trop ralentir ni faire exploser le compteur de BPM, mais ne se prive pas pour blaster ou semi-blaster. Et s'il y a quelque chose de jouissif ici c'est bien les blast-beats grâce notamment à une caisse claire au son claquant parfait, un son qui fait souvent défaut aux groupes modernes ultra triggés, et un mix avantageux. Les guitares, elles, ne partent ni dans la surenchère technique ni dans la facilité du slam, mais envoient d'excellents riffs entêtants et headbanguants avec une vraie ambiance dedans. On a également droit à un ou deux soli plutôt sympathiques et la formation méditerranéenne pourrait d'ailleurs en utiliser davantage. La basse? Elle ne fait rien d'extraordinaire mais reste audible tout du long et accompagne gentiment les guitares en alourdissant l'atmosphère. Enfin, le chant suit la grande tradition du style: guttural, caverneux, puissant mais intelligible (pas de pig squeals ou de conneries de ce genre). Des ombres au tableau? J'ai beau chercher, il n'y en a pas vraiment. Peut-être un dernier titre, "Aggressive Supremacy", un peu en dessous des trois autres ("Fragments Of Existence", "Enthralled In Deception" et "Aftermath Of Hate"), et encore. Même la production, claire mais pas trop clean, s'avère irréprochable, surtout pour un promo.

Ne vous arrêtez pas au nom banal au possible ou au relatif classicisme de la musique, Mass Infection se place parmi les meilleurs espoirs avec son death metal brutal, sombre et entraînant à mi-chemin entre Inveracity et Dead Congregation, pour rester en Grèce. J'en ai d'ailleurs eu la confirmation lors de leur show au Death Feast: même amputé de son second guitariste, le groupe a mis tout le monde d'accord. Bien en a prit alors à Pathologically Explicit Recordings de signer Mass Infection, pour un futur album que j'attends avec impatience et qui devrait faire mal, très mal!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mass Infection
Death Metal
2008 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4.25/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mass Infection
Mass Infection
Death Metal - 2003 - Grèce
  

tracklist
01.   Fragments Of Existence
02.   Enthralled In Deception
03.   Aftermath Of Hate
04.   Aggressive Supremacy

Durée : 13'55

line up
voir aussi
Mass Infection
Mass Infection
Shadows Became Flesh

2018 - Comatose Music
  
Mass Infection
Mass Infection
The Age Of Recreation

2009 - Pathologically Explicit Recordings
  
Mass Infection
Mass Infection
For I Am Genocide

2014 - Comatose Music
  

Essayez aussi
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Oath Of The Abyss

2011 - Dark Descent Records
  
Deus Otiosus
Deus Otiosus
Murderer

2011 - F.D.A.
  
Immolation
Immolation
Atonement

2017 - Nuclear Blast Records
  
Death
Death
Leprosy

1988 - Combat Records
  
Profanatica
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)

2018 - Hells Headbangers Records
  

Surprise de l'année
High On Fire
Luminiferous
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast