chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
151 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkane - Demonic Art

Chronique

Darkane Demonic Art
Aaaah, chouette: après 3 ans d'attente, revoici enfin venir sur nos platines les plus tarés des experts en thrash/death swelodique et speedargneux qu'ait engendré la patrie des Krisprolls. J'avoue qu'après deux albums qui m'auront vraiment enthousiasmé, j'attendais la bave aux lèvres et la truffe humide la 5e livraison du groupe, espérant retrouver cette personnalité forte, cette science du riff et de la mélodie qui-va-s'incruster-juste-là-où-ça-fait-sploutch et ces tubes qui s'étaient fait sans mal une place au chaud dans la compil' « Lapin Jaune's Hall of Fame ».
Cependant, petites angoisses préliminaires (bien qu'habituellement les préliminaires soient plutôt sensés détendre – quoique tendre aussi … enfin bon): le groupe a quitté Nuclear Blast pour Massacre Records – de dimension et d'ambition moindre -, et Andreas Sydow - empreinte vocale et constituant fondamental de la « patte » Darkane - s'est fait la malle (la pauvre malle !… était-elle consentante au moins ?). Mince alors, dans quel état allions-nous retrouver la bête … ?

Eh bien en pleine forme mon Capitaine. Et en plein là où on l'avait laissée avec « Layers of Lies ». Jens Broman, qui avait déjà déversé de conséquents tombereaux de postillons au sein de The Defaced et Construcdead, rentre sans aucun problème et avec un mimétisme étonnant dans le moule vocal de son prédécesseur, à tel point que lors de la première écoute de l'album, j'en avais même oublié qu'il y avait eu un remaniement de cordes vocales derrière le micro. Et la musique alors? Eh bien le groupe n'a pas changé d'un iota sa formule gagnante, et on retrouve donc le style Dark-N (qu'on pourrait situer, pour ceux qui ne suivent pas, à mi-chemin entre Dark-T et Dark-N-my, en plus thrash, plus véloce et un poil plus barré), ses cavalcades effrénées, ses vocaux éraillés et hargneux (agrémentés d'occasionnels grunts cette fois-ci), ses soli imposants et ses refrains plus posés, mélodiques et accrocheurs. Bref, les adorateurs auront de quoi entretenir leur adoration et les détracteurs (qui sont plus lourds que les classiques dés à 6 faces, mais quand même moins que les démoissonneuse-batteuses) pourront tranquillement continuer à détracter.

Que pense le fan de « Expanding Senses » et de « Layers of Lies » (que je suis) de cette nouvelle galette alors ? Eh bien j'avoue hésiter, me tâter, changer d'avis à chaque nouvelle écoute. Faut-il résumer cet album par un

« C'est du Darkane pur jus, très bon certes, mais classique et sans grosse surprise »

ou par un

« C'est du très bon Darkane, classique et sans grosse surprise certes, mais très bon »

?????
En fait, lors de certaines écoutes, je reste un peu sur ma faim, mes oreilles n'ayant été véritablement accaparées que trop peu de fois par ces passages incontournables qui faisaient autrefois mon bonheur sur « Violence From Within » ou « Secondary Effects ». Dans ces moments-là, l'album me semble un brin convenu et la recette un peu trop systématique (le schéma [bourinnage ou intro calme] / bourrinage + mélodie top / break / pré-refrain bien trouvé / refrain accrocheur mais plus soft …. and one again avec un chouette de solo au milieu). Et puis la présence un peu intrusive d'un synthé ainsi que ces intros et autres froufrous symphoniques (cf. « Variations Of An Eye Crush », le début de « Execution 44 ») font un poil trop prétentieux par moment. En plus « Wrath Connection »(qui, je le concède volontiers, a néanmoins ses bons moments …) n'est pas le feu d'artifice final qu'on aurait pu souhaiter pour l'album de la consécration …

Mais merde, quand même, il y a ces autres écoutes où l'on se laisse avaler tout cru, les refrains entêtants refusant de se laisser déloger (ceux de « Impetious Constant Chaos », « Soul Survivor », « Demonic Art » … ces gars sont des dieux du refrain fatal !), les riffs de folie et les saccades enthousiasmantes électrisant leur petit monde sans mal (Welcome back The Haunted, à 0:09 sur « Leaving Existence ». Ou plus posé, mais cyber bien fouttu à 2:52 sur « The Killing of I » ). Et nom de dieu, même si mon radar à hits a moins chauffé sur ce « Demonic Art » que sur ses deux prédécesseurs, il n'en reste pas moins que le morceau « Demigod » est une véritable tuerie, la bonne grosse branlée qui conduira immanquablement à l'achat du CD pour passer outre le voice-over de merde qui gâche ce titre sublime. A chaque écoute c'est la même chose: un bras invisible vient vous chopper la nuque et jouer au yoyo avec, jusqu'à épuisement de ces 4:15 minutes de folie. Il faut dire que la rythmique moshesque insidieuse mise en œuvre ici cale plus ou moins ses pulsations sur le rythme cardiaque de l'auditeur: le résultat est sans appel, l'impact est sismique, la f(r)acture est cervicale.

Bref, emmerdé qu'il est le chroniqueur, le spectre étant large entre le 7/10 signifiant un « contrat rempli, mais l'élève est tellement brillant que j'en attendais encore plus » et le 8.5/10 récompensant une conduite sans faille, ainsi que les quelques nouveaux envoûtements dispensés le long des trois quarts d'heures de l'album. M'enfin puisqu'il faut aussi comparer à la concurrence - au-dessus de la quelle Darkane fait de jolis loopings -, et rien que pour ce « Demigod » de folie, un 8/10 ne sera pas volé. Allez: adjugé vendu !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/01/2009 14:57
note: 7/10
Si seulement tous les titres étaient au niveau de "Impetuous Constant Chaos" ... le chanteur est toujours aussi inégal sur les parties les plus agressives sinon. Bref, pas mal sans plus.
Chri$ citer
Chri$
30/12/2008 17:27
note: 7/10
Jotun a écrit : Bon bah ça y est je l'ai reçu...

pas mal du tout cet album, on m'avait dit que c'était de la ressucé du précédent, mais j'ai pas trouvé il a une ambiance différente de LoL...

par contre je le trouve moins bon que LoL..

mais bon, la barre était très haute!


moi je dirais juste: LoL Mr Green
Jotun citer
Jotun
30/12/2008 16:38
note: 8.5/10
Bon bah ça y est je l'ai reçu...

pas mal du tout cet album, on m'avait dit que c'était de la ressucé du précédent, mais j'ai pas trouvé il a une ambiance différente de LoL...

par contre je le trouve moins bon que LoL..

mais bon, la barre était très haute!
m.Kekchoz citer
m.Kekchoz
11/11/2008 07:29
note: 6.5/10
Je découvre Darkane avec cet album, c'est sympa mais ça ne m'a pas botté plus que ça. Je pense quand même me pencher sur les précédents opus.
citer
Seb'
08/11/2008 23:09
Ils ont un putaing de batteur. Enorme ce mec.
citer
Lmkt
08/11/2008 22:42
@Tim : c'est pas vraiment un compliment que tu lui fais au batteur de le comparer avec Dave Lombardo (même sous amphet')... Styliquement parlant ils sont un peu aux antipodes Clin d'oeil
Efelnikufesin citer
Efelnikufesin
08/11/2008 12:07
Malgré plusieurs écoutes (non approfondies certes),je pense dire ce que je n'aurais jamais voulu dire : Demonic Art me déçoit franchement.Pourquoi ? Car ici,je ne retrouve pas ces véritables hymnes qui me font hérisser les poils,ni ces solos si magnfiques,ni ces solos si jouissifs qui faisaient de Layers of Lies (et de Expanding Senses) un de mes albums de chevet.De plus,y'a un côté très policé dans le son (alors que celui de Layers of Lies était très live) et Jens Broman n'arrive jamais à être à la cheville de Andreas Sydow...
Enfin bon voilà ca me fait mal au cul de le dire mais cet album est la plus grosse déception de l'année pour ma part.Bon,par contre,j'attendrai de le décortiquer pour me faire un vrai avis...
cglaume citer
cglaume
07/11/2008 23:31
note: 8/10
Chris a écrit : (c'est celui de Construcdead non?)

Chris, le mec qui crée un site de chroniques metal mais qui ne les lit pas ! Moqueur
Sinon, j'avoue qu'autant j'apprécie "Insanity", autant "Rusted Angel" m'avait déçu quand je l'avais découvert. 'faudra que je réessaie quand même ...

@Tim: "Demigod" et moi, c'est le coup de foudre absolu, je peux pas t'en dire plus que ce qui est écrit dans la chro ! Sinon d'accord pour la batterie: quel finesse, quel jeu sur les cymbales !!! Et d'accord aussi sur la boucherie live: je les avais vu à la Loco, à l'époque de "Expending Senses", en toute 1ere partie de soirée (quelle honte de les mettre si tôt !), tout de blanc vêtus, et ça avait bien arraché !
Chri$ citer
Chri$
07/11/2008 18:24
note: 7/10
désolé de faire le rabat-joie mais je reste sur Rusted Angel et Insanity...mais j'apprécie le nouveau chanteur (c'est celui de Construcdead non?), encore un vrai chanteur avec du coffre! par contre les compos ne m'ont pas conquises, un peu comme "Layers of Lies" quoi.. peut etre cet aspect prog dont vous parlez, auquel je serais allergique va savoir Moqueur
MuteRequiem citer
MuteRequiem
07/11/2008 18:22
note: 6.5/10
Perso j'ai seulement accroché à "Expanding Senses", et ce "Demonic Art" ne m'a toujours pas convaincu... Mais c'est pas mauvais hein!
Tim citer
Tim
07/11/2008 18:03
note: 8/10
Comme je suis le fan number 1 de Darkane en France (Rien que ça oui !!! J'ai ma carte Ikea Family pour preuve !!) , je me dois de poster le 1 er com !
Vraiment bizarre mon lapinou, Demigod est une des chansons que j'aime le moins sur l'album avec Killing Of I, je trouve ces chansons un poil deroutante qui ne rentre pas du tout dans le moule Darkane qui est : Riff de Dingue à frapper le sol avec la tete de ta petite soeur, refrain à faire palir un Trivium des grands jours, parties de batterie aussi vive qu'un Lombardo sous Amphet' et surtout les solos plus mélodique et technique qu'un Iron Maiden debut des 80's !
Franchement un bon album mais il manque le poil de surprise que j'avais eu sur Rusted Angel (Tain 10 ans deja, que ça passe vite...) et surtout cette sorte d'aspect prog' que j'avais entrevue sur Layers Of Lies..
En gros un poil deçu mais Darkane prends toute son envergure sur scene (Vu en Aout et le nouveau chanteur est vraiment tres bon) et j'espere que cette boucherie va ressortir les feuilles à viande et les crochets à tripaille bientôt sur nos routes !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkane
Thrash/Death mélodique
2008 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (14)  7.93/10
Webzines : (28)  7.66/10

plus d'infos sur
Darkane
Darkane
Thrash/Death Mélodique - 1998 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Variations of an Eye Crush (instrumental)
02.   Leaving Existence
03.   Demonic Art
04.   Absolution
05.   Execution 44
06.   Impetious Constant Chaos
07.   Demigod
08.   Soul Survivor
09.   The Killing of I
10.   Wrong Grave (instrumental)
11.   Still in Progress
12.   Wrath Connection

Durée : 46:06

line up
parution
5 Novembre 2008

voir aussi
Darkane
Darkane
Layers Of Lies

2005 - Nuclear Blast Records
  
Darkane
Darkane
Insanity

2001 - Nuclear Blast Records
  
Darkane
Darkane
Rusted Angel

1998 - War Music
  
Darkane
Darkane
Expanding Senses

2003 - Nuclear Blast Records
  
Darkane
Darkane
The Sinister Supremacy

2013 - Massacre Records
  

Essayez aussi
Soilwork
Soilwork
Steelbath Suicide

1998 - Listenable Records
  
Shadows Fall
Shadows Fall
Of One Blood

2000 - Century Media Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Grand Grimoire

1997 - Metal Blade Records
  
Kalmah
Kalmah
They Will Return

2002 - Spikefarm Records
  
Centinex
Centinex
Decadence
(Prophecies Of Cosmic Chaos)

2004 - Candlelight Records
  

Revocation
Teratogenesis (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique