chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sepultura - Under A Pale Grey Sky

Chronique

Sepultura Under A Pale Grey Sky (Live)
En 2002, soit 6 ans après le départ de Max Cavalera du groupe, leur ancien label RoadRunner décide de sortir un double live du dernier concert du groupe avec le célèbre chanteur guitariste, enregistré à la Brixton Academy de Londres, sur le final du Roots Tour en 1996. Avant de commencer la chronique je tiens à signaler que cet album est sorti sans l'accord du groupe, et que celui ci n'a eu aucun mot a dire, même pas sur l'artwork du cd.

Après une courte intro les choses sérieuses commencent avec le classique Roots Bloody Roots. Rien a dire, les musiciens sont en place, la production est très bonne, permettant de bien retranscrire les sensations du live, le son est assez cru, pas d'overdubs, et on entend bien le public, une très bonne entrée en matière. Le groupe enchaine alors sur Spit, puis sur la bombe qu'est Territory, parfaitement executée, on sent bien l'ambiance de la salle c'est jouissif.

Le groupe interprète tout au long de son set la plupart de ses classiques, depuis les old-school Necromancer ou Troops Of Doom, jusqu'à ceux du dernier album en date (les tueries que sont Attitude ou Straighthate), en passant par Refuse/Resist, Innersel, ou encore Desperate Cry, sans oublier les meidley de furie que sont Arise/Dead Embryonics Cells et Beneath The Remains/Mass Hypnosis.

Certains morceau sont interprété de manière différente que sur album, le tempo étant accéléré ou ralenti, ou encore les impros instrumentales présentes sur Endangered Species ou Kaiowas. On a aussi droit aux quelques petites imperfection qui font tout le charme du live, même si dans l'ensemble l'interprétation est vraiment très bonne, avec une section rythmique de tueur et la grosse voix rauque bien particulière de Max. La musique du groupe prend aussi une dimension particulière en live, on est vraiment transportée par les compositions du groupe.

Seulement tout n'est pas parfait sur ce disque ; en effet alors que l'on a le droit a une très grande majoritée de titres issus de Roots, certains albums sont sous-représentés. Ainsi on a le droit qu'à un titre et un meidley pour des albums tels que Arise ou Beneath The Remains, et encore Desperate Cry n'est pas jouée en entier. Alors que ces deux albums regorgent de titres excellents, des chansons telles que Substraction, Meaningless Movement ou encore Primitive Future auraient largement été les bienvenues. Meme remarque pour des titres tels que Clenched Fist ou Escape To The Void (respectivement issus de Chaos AD et Schizophrenia). On a tout de même le droit à trois bonnes reprises, dont We Gotta Know des Cro-Mags avec le chanteur de Strife en Guest dessus qui fout bien le feu au pit.

Cependant, que le fait que le groupe ne joue pas plus d'anciens morceaux ne vous éloigne pas de ce très bon live, qui vous immergera à merveille dans l'ambiance des concerts du Sepu de la grande époque, d'autant que les morceaux de Roots sont loins d'êtres mauvais. Au pire vous pouvez vous débrouiller pour trouver des boots d'autres concerts, afin de pouvoir apprécier en live les titres non joués ici.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Body Count citer
Body Count
13/08/2005 21:55
Et la kro de Roots elle est où ???!! Non mais vous délirez ?! ;-)
Deca citer
Deca
30/03/2004
citer
sepulturastaman
29/03/2004
mouais beauff pour moi les vieux morceaux sous représenté son de toutes façon jouer trop rapidement ( comme ça on est débarrasser ) j 'ai trouver le chanteur fatigué; donc pour moi seul les morceaux du Chaos A.D et du Root sont à retenir sur cet excelent album
pj666 citer
pj666
28/03/2004
Mouais, y a quand même pas mal de pains sur ce live... RIP
Raoul citer
Raoul
28/03/2004
tiens, ça tombe bien, justement je l'ai gravé Moqueur
sinon pareil, la chro est bien foutue, même si moi ça me gène pas étant donné que j'ai toujours préféré Roots et Chaos AD à Beneath et Arise.
narog citer
narog
28/03/2004
Entièrement d'accord avec la chronique, un très bon live mais qui met en effet trop l'accent sur Roots au détriment des deux merveilles que sont Beneath The Remain et Arise.

... sinon pour sanctionner ces sodomites de chez Roadrunner zavez qu'a faire comme moi et le copier.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sepultura
Metal culte en live
2002 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (8)  4.31/5
Webzines : (12)  3.98/5

plus d'infos sur
Sepultura
Sepultura
Thrash - 1984 - Brésil
  

tracklist
Disc 1

01.   Itsári (Intro)
02.   Roots Bloody Roots
03.   Spit
04.   Territory
05.   Monologo Ao Pé Do Ouvido
06.   Breed Apart
07.   Attitude
08.   Cut-Throat
09.   Troops of Doom
10.   Beneath the Remains/Mass Hypnosis
11.   Born Stubborn
12.   Desperate Cry
13.   Necromancer
14.   Dusted


Disc 2

01.   Endangered Species
02.   We Who Are Not as Others
03.   Straighthate
04.   Dictatorshit
05.   Refuse/Resist
06.   Arise/Dead Embryonic Cells
07.   Slave New World
08.   Biotech Is Godzilla
09.   Inner Self
10.   Polícia
11.   We Gotta Know
12.   Kaiowas
13.   Ratamahatta
14.   Orgasmatron

Durée : 1h48

line up
voir aussi
Sepultura
Sepultura
Dante XXI

2006 - SPV
  
Sepultura
Sepultura
Arise

1991 - Roadrunner Records
  
Sepultura
Sepultura
Morbid Visions / Bestial Devastation

1986 - Roadrunner Records
  
Sepultura
Sepultura
Schizophrenia

1987 - Cogumelo Records
  
Sepultura
Sepultura
Kairos

2011 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Hypocrisy
Hypocrisy
Hypocrisy Destroys Wacken (Live)

1998 - Nuclear Blast Records
  
Emperor
Emperor
Emperial Live Ceremony (DVD)

2000 - Candlelight Records
  

Vader
The Art Of War (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Apprends le LATIN avec le Black Metal.
Lire le podcast
Bütcher
666 Goats Carry My Chariot
Lire la chronique
La Voûte #4 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
The Crown
Royal Destroyer
Lire la chronique
Enforced
Kill Grid
Lire la chronique
Possessed
The Demo-nic boxset (Compil.)
Lire la chronique
Torn Fabriks
Mind Consumption (EP)
Lire la chronique
Witches Hammer
Damnation Is My Salvation
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Invincible Force
Decomposed Sacramentum
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique
Bilan 2020
Lire le bilan
BM : Les polémiques à deux balles (et un peu plus)
Lire le podcast
Darkness
Over And Out (EP)
Lire la chronique
Zombiefication
At The Caves Of Eternal
Lire la chronique
Messiah
Fracmont
Lire la chronique
Loudblast
Manifesto
Lire la chronique
Harlott
Detritus Of The Final Age
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique