chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
187 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Syphilis - Gang Bang

Chronique

Syphilis Gang Bang (Démo)
Non, les gars, franchement...c'est quoi cette pochette? J'en ai vu des moches mais alors là vous avez fait très fort! En même temps, ça représente bien l'état d'esprit des Picards qui font du bon bourrin sans se prendre la tête. A la vue du logo toutefois, je m'attendais à un truc bien poisseux et old-school à la Autopsy. Pas vraiment, Syphilis, dont ce Gang Bang est la toute première tournante, donne plutôt dans le brutal death moderne.

Un adjectif souvent synonyme de médiocrité mais pas ici. On retrouve certes pas mal de rythmiques saccadées ("2 Heads 1 Ass", "Pédofix", "Cook Your Children" ou "Cut Your Shit" et "Mac Dolphin" plus apparentées à des mosh-parts) mais il y a toujours quelque chose dessus pour les faire passer sans problème. On sent en effet les musiciens de Syphilis à l'aise avec leurs instruments, preuve en est ces quelques très bon soli ("Cut Your Shit", "Mac Dolphin", "Pédofix"), les guitaristes s'essayant même aux sweeps sur "Mac Dolphin" et "Pédofix". On notera également, hormis les plaisirs solitaires, des séquences plus mélodiques comme le riff d'intro de "Pédofix" presque melodeath, les arpèges sur "Un True" ou la lead sombre de "Cut Your Shit", premier et meilleur titre de ce Gang Bang avec ses passages thrashy super entraînants. Tout cela sans oublier tout un tas de bons riffs percutants qui parsèment la démo.

Voyez que même si Syphilis aime bourrer sauvagement en envoyant la sauce par des rythmes souvent rapides (avec même des blast-beats sur "Mac Dolphin", "Un True" et "Cook Your Children"), la diversité reste de mise et on ne tombe jamais dans le tout brutal. Mais quand les Vérolés s'en donnent à cœur joie, ça ne rigole pas. On remerciera notamment le chanteur qui délivre ici une prestation remarquable, proche dans l'esprit d'un Benighted. Du growl, du gruik, quelques shrieks: c'est varié, puissant et très bien maîtrisé et ça apporte beaucoup d'impact à cette première démo. Seul reproche, les vocaux sont peut-être trop présents et Putrefact°, puisque c'est le pseudo du grogneur de service, gagnerait à poser le micro de temps en temps pour laisser respirer les morceaux. Et puisqu'on en est à critiquer, j'aurais aimé entendre plus de basse, surtout que c'est une charmante demoiselle qui tient la quatre-cordes.

A part ces quelques défauts auxquels on rajoutera quelques séquences un peu en-dessous, il n'y a pas grand chose à redire sur un Gang Bang tout à fait convaincant, surtout pour la première sortie d'un groupe seulement formé en début d'année! Une démo 6 titres qui a presque la durée d'un full-length en plus! Même la production m'a surpris par sa qualité. J'ai également bien accroché à la mentalité déconnade des Français alors que je n'en suis d'habitude par très friand (death metal is serious business!). Le groupe nous gratifie notamment d'un ghost track final délirant sur le...mal-être picard disons! Ca bourre, ça groove, ça mélodise, ça se marre et ça se fait même parfois plus sombre: avec Syphilis, y'en a pour tous les trous!

N.B.: démo entièrement téléchargeable sur ce lien!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Syphilis
Brutal Death Moderne
2009 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines : (2)  3.63/5

plus d'infos sur
Syphilis
Syphilis
Brutal Death - 2009 - France
  

tracklist
01.   Cut Your Shit
02.   Mac Dolphin
03.   2 Heads 1 Ass
04.   Pédofix
05.   Un True
06.   Cook Your Children

Durée : 26'52

line up
parution
11 Septembre 2009

voir aussi
Syphilis
Syphilis
Ride The Sickness

2010 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Beneath The Massacre
Beneath The Massacre
Fearmonger

2020 - Century Media Records
  
Diluvian
Diluvian
Epidemic

2010 - Deepsend Records
  
Benighted
Benighted
Asylum Cave

2011 - Season Of Mist
  
Job For A Cowboy
Job For A Cowboy
Ruination

2009 - Metal Blade Records
  
Beneath The Massacre
Beneath The Massacre
Incongruous

2012 - Prosthetic Records
  

The Harrowed
The Harrowed
Lire la chronique
Heathen
Empire Of The Blind
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Night In Gales
Dawnlight Garden
Lire la chronique
Obszön Geschöpf
Lire le biographie
Amorphia
Merciless Strike
Lire la chronique
Scène Franc-Comtoise
Lire le dossier
Dawnbreath
Creatures Of The Damned
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique