chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
97 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Quo Vadis - Day Into Night

Chronique

Quo Vadis Day Into Night
Je ne sais pas vraiment comment je pourrais bien débuter cette chronique! Surtout que depuis le moment où j'ai posé l'oreille sur l'album Day Into Night je suis resté sans voix. J'ai découvert le groupe avec la chanson On The Shores Of Ithaka que j'avais décider de télécharger afin de connaitre un peu mieux ce groupe québécois que j'allais voir au prochain Metalfest! Cette chanson, je dois avouer, ne m'avait pas vraiment impressionné. C'est alors que j'ai vu l'album chez le disquaire et que j'ai décidé de l'acheter afin de pourvoir me forger un avis réel! Et c'est ainsi que je reçu la plus grosse claque qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps!!

La musique de Quo Vadis pourrait peut-être se résumer à du Death Mélodique mais lorsque j'écoute l'album quelque chose me dit que ce n'est pas sufisant, que Quo Vadis c'est encore plus que ca! Les guitares ressemble un peu au son de celles de In Flames mais leurs mélodies en sont tout autres! Les solo sont incroyablement géniaux et peuvent concurencer sans problème ceux de Opeth (ceux de Hunter-Killer et de Let It Burn par exemple le prouve très bien). Et tout comme Opeth, le groupe aime bien inclure quelques partie de guitare acoustique, la piece instrumentale Dream est d'ailleurs un bon exemple. Les voix ressemble un peu à celle des groupes de Death Mélodique mais elles restent cependant plus grave sans jamais être aggressantent (d'ailleur on dirait presque les chanteurs chuchottent tellement c'est doux)! La batterie pour sa part est vraiment bien joué, courtoisie de Yanic Bercier. Il maîtrise parfaitement son jeu!

L'album est composé de 11 titre et durent tous au-delà des 4 ou 5 minutes (à l'exception des instrumentales Hunter-killer (qui fait environ 2 minutes) et Night Of The Roses (qui fait 37 secondes)). Rien mais absolument rien n'est a jeter sur cet album, de la première jusqu'a la toute dernière piece! Tout les titres possèdes des riffs mélodiques et entrainants et ne manqueront pas d'attirer votre attention! Mention spéciale à la chanson Point Of No Return (Part II) et sa guitare acoustique au son latino ainsi que ses cris guerriers du plus bel effet!

Après ces 52 minutes de pur bonheur je ne peux m'empêcher de m'incliner, comme je le fait souvent (j'ai un don pour découvrir les artistes talentueux, ma parole!!;) devant tant de beauté musicale à laquelle on associe trop peu souvent le metal! J'aimerai attirer votre attention sur le fait que j'ai souvent du comparer Quo Vadis à Opeth mais cela est surtout du au fait que la musique de Quo Vadis reste indescriptible à mes yeux et malgré quelque similarités Quo Vadis n'a muscialement rien à voir avec Opeth! Mais en meme temps les fans d'Opeth pourraient être les premiers à apprécier un groupe tel que Quo Vadis!

DOSSIERS LIES

Death Technique : les indispensables
Death Technique : les indispensables
Décembre 2011
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Quo Vadis
Death Metal Mélodique
2000 - Skyscraper Music
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (9)  9/10
Webzines : (10)  7.69/10

plus d'infos sur
Quo Vadis
Quo Vadis
Death Technique - 1993 † 2010 - Canada
  

tracklist
01.   Absolution (Element of the Ensemble III)
02.   Dysgenics
03.   Hunter/Killer
04.   Hunter/Killer : Endgame
05.   Let it Burn
06.   Dream
07.   On the Shores of Ithaka
08.   Night of the Roses
09.   I Believe
10.   Mute Requiem
11.   Cadences of Absonance

Durée : 52 min.

line up
voir aussi
Quo Vadis
Quo Vadis
Defiant Imagination

2004 - Skyscraper Music
  

Essayez aussi
Darkest Hour
Darkest Hour
Undoing Ruin

2005 - Victory Records
  
Black Sun Aeon
Black Sun Aeon
Routa

2010 - Cyclone Empire Records
  
Amorphis
Amorphis
The Beginning of Times

2011 - Nuclear Blast Records
  
Allegaeon
Allegaeon
Apoptosis

2019 - Metal Blade Records
  
Amorphis
Amorphis
Tales From The Thousand Lakes

1994 - Relapse Records
  

Atrophid
Atrophid (EP)
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique