chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
80 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cop Skeletons - Cop Skeletons

Chronique

Cop Skeletons Cop Skeletons (EP)
Sorti de nulle part, COP SKELETONS est un groupe mystérieux et underground. Pas de page Facebook, pas de photo du line-up posant devant un mur de briques, des patronymes dissimulés derrière des pseudonymes théâtraux et vaguement inquiétants et un unique EP trois titres sorti de nulle part début mars. Si vous êtes du genre à vous régaler avec des biographies Wikipédia, vous n'avez pas misé sur le bon cheval!

Niveau zizique, COP SKELETONS fait dans l'éclectisme, avec des touches de Black et de Death pour diluer leur Thrash brut de fonderie. Le chant éraillé, aigu comme le hurlement d'un dément est noyé dans l'écho. Il est doublé par du gros riff qui avoine la pouliche, de la batterie en mode tchouka-tchouka, des constructions massives, un rythme obsédant et une production à la fois épaisse et poussiéreuse. Dans l'intention et la réalisation, ça fait un peu penser à du MISFITS en moins frais (parce que des copycats du gang historique de Glenn Danzig, on en a déjà vu passer des wagons) ou peut-être aux défunts et regrettés IRON AGE. Une version moins méchante et plus vénéneuse de l'univers de IRON AGE, avec un chant aux accents inquiétants et délétères (tout particulièrement sur l'ouverture de "inciting ragnarok"). Il y a également un peu de HEXECUTOR dans ce que ce chouette EP laisse entrevoir de l'univers du gang. Ce n'est pas que COP SKELETONS soit un clone parfait de chacun de ces trois groupes, mais je leur trouve des points communs en termes de son, d'intention et d'imagerie... tout cela pour vous donner un avant goût de ce que pourraient être seize minutes passées en compagnie du quatuor américain. Les deux premiers morceaux sont très bons, avec une progression narrative et mélodique, un aspect épique appuyé par des choeurs et des effets magistraux. L'épilogue est une saillie plus courte et incisive et l'ensemble se déguste.

Au rayon des accessoires, j'aime beaucoup le mixage car il n'est pas trop appuyé. C'est crade comme il faut, spontané comme il faut, nature comme il faut. J'aime aussi énormément l'artwork. Il ferait un beau poster. En synthèse : un bon petit disque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cop Skeletons
Thrash / Black / Death
2018 - Grimfuture records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cop Skeletons
Cop Skeletons
Thrash / Black / Death - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Inciting Ragnarok  (06:50)
02.  Through the Hell Screen, Descended  (06:14)
03.  Appeals to Leviathan  (03:12)

Durée : 16:15

line up
parution
2 Mars 2018

Essayez aussi
Swordmaster
Swordmaster
Postmortem Tales

1997 - Osmose Productions
  
Charon
Charon
Sulphur Seraph
(The Archon Principle)

2012 - Sepulchral Voice Records
  
Solar Demise
Solar Demise
Archaic War

2018 - Narcoleptica Prod.
  
Scythian
Scythian
Hubris In Excelsis

2015 - Hells Headbangers Records
  
Svart Crown
Svart Crown
Ages Of Decay

2008 - Rupture Music
  

High On Fire
Luminiferous
Lire la chronique
Hirax European Summer Tour 2018
Antagonism + Dissident + Hi...
Lire le live report
Sylak Open Air 2018
At The Gates + Bloodbath + ...
Lire le live report
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Nervosa
Downfall of Mankind
Lire la chronique
Gravehill
The Unchaste, The Profane &...
Lire la chronique
French Black Metal : La communauté
Lire le podcast
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique