chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sodom - Genesis XIX

Chronique

Sodom Genesis XIX
Après plusieurs heures passées à menacer dans le ciel, les premières gouttes finirent par tomber, en même temps que le vent d'hiver se levait. Impitoyable, il s'engouffrait dans les moindres niches creusées en flanc de tranchée, frigorifiant les malheureux qui s'y trouvaient. Parcourant l'allée boueuse tant bien que mal, le soldat GERICAULT parvint aux quartiers de fortune de son général. "Lieutenant DAVID !" héla-t-il, une fois arrivé.

Le concerné, un vieux quarantenaire mal habillé, consultait alors les dernières cartes dessinées par l'arrière. Il s'interrompit aussitôt : "Soldat GERICAULT ?

- Mon lieutenant, c'est pas qu'vous devriez v'nir... mais on s'enquiquine pas mal, avec les camarades. DELAROCHE et GROS sont toujours pas rev'nus de leur mission... Y a même VALENCIENNES et GEROME qui ont parié sur s'ils avaient claqué ou non... Le moral est dans les godasses en c'moment, depuis qu'les Pruscots se sont mis à nous marmiter tous azimuts l'aut' soir...

- Et que craignez-vous ?

- J'ai l'impression que l'armée Thrash Metal patine depuis quelques années, pour tout vous dire... Ailleurs, celles du Black Metal et du Death Metal, par exemple, sont on-ne-peut-plus prolifiques. Chaque année, y a beaucoup régiments qui délivrent des offensives pas peu nazes ! Chez nous, ça fait des années qu'j'ai l'impression qu'on rame. Tous les vieux briscards qui ont pointé le bout de leur nez après des décennies de silence comme ceux qui tiennent toujours la baraque nous ont pas laissé pantois... Les régiments EXHORDER par exemple, SACRED REICH, XENTRIX, FLOTSAM AND JETSAM, OVERKILL et DESTRUCTION l'an dernier et là, ANNIHILATOR, EVILDEAD, HAVOK, HEATHEN, WARBRINGER et même les TESTAMENT, tous ceux là, vieux comme jeunes, ils ont pas fait grand effet ces derniers temps... j'ai l'impression qu'y reste plus rien de la fougue de nos troupes... On a pu compter sur les jeunes poilus d'ANTAGONISM ou d'HEXECUTOR pour redresser un peu la binette et à nos côtés, les Alboches de REACTORY et MEKONG DELTA, mais rien de dingue... voyez c'que j'veux dire mon lieut'nant ?

- Vous craignez que notre armée s'affaiblisse significativement, c'est cela ?

- Bin ouais. Il reste quoi des tronches ? TANKARD est trop vieux pour faire quoi que ce soit. DESTRUCTION se paume. KREATOR est tellement à la rue qu'y s'met à faire du café ! Z'entendez ça mon lieut'nant ? Les anticap' se mettent à produire du jus d'qualité "made in Berlin". Franchement le Thrash, c'est plus c'que c'était... et j'veux même pas causer du cas des Sammies. Y reste qui, au final ?

- Il reste le régiment SODOM, annonça fièrement le lieutenant DAVID. Le dernier rempart contre l'ennemi !

- Z'y allez pas un peu fort ptêt mon lieut'nant ?

- Non, soldat GERICAULT. Voilà des années que les Teutons n'ont pas livré une mauvaise offensive. Tout au plus se sont-ils brièvement affaiblis avec quelques escarmouches, en 2019, aussi quelconques qu'inutiles, et on les voyait déjà refourgués au placard. Mais leur dernière opération, Genesis XIX, menée récemment, est là pour nous montrer qu'ils en ont encore dans le buffet. N'avez-vous pas entendu parler de l'opération Genesis XIX, soldat GERICAULT ?

- Pas pour le moins du monde mon lieut'nant..."

"Eh bien cher soldat, reprit le supérieur, ce dernier assaut restera dans les mémoires. A vrai dire, l'état-major le considère même comme le plus grand exploit du régiment SODOM depuis l'opération M-16, en 2001. Certains pensaient que leur capitaine Tom Angelripper n'avait plus de souffle ? Cette opération a balayé toutes les fausses croyances. Mentionnons par exemple le refrain de "Friendly Fire", de "Occult Perpetrator" ou plus que tout, la fin de "Glock n Roll" où le capitaine s'est livré à un hurlement démentiel seul. Aucun doute à ce niveau-là, au travers de la tempête de balles et d'obus, le capitaine a su se faire entendre de ses hommes."

"Parlons de tempête, tiens, parce que durant leur long périple de douze morceaux pour presque une heure, il y a eu musicalement des temps forts comme des temps plus calmes. Et lorsque l'orage s'est mis à faire tomber les dragées sur leur tête... ça rigole pas. J'ai l'impression que le régiment s'en est allé explorer le terrain du death metal sur les couplets de "Friendly Fire", le refrain de "Dehumanized", et sur cette intro... mon dieu, cette intro ! de "Nicht Mehr Mein Land", où il a plu des blast beats par dessus des collines sinistres de riffs en tremoli, piégant nos hommes dans un formidable maelstrom d'une violence qu'on a rarement vu chez eux. Il s'agit certes de moment court pour mon plus grand regret - je suis votre supérieur, j'aime voir mes hommes souffrir -, trente secondes seulement pour l'intro de "Nicht Mehr Mein Land"... mais comme c'est jouissif !"

- Galonnard, cracha Géricault.

- Pardon ?

- Hein ?"

"Je sais ce que tu penses, reprit DAVID. Tout n'a pas été aussi intense, loin de là. Globalement, leur opération était tout aussi tranquille, enfin, du moins pour du thrash metal. Les morceaux incluant des passages low-tempo ne sont d'ailleurs pas rares, qu'il s'agisse de l'intro de "The Harpooner" et de "Dehumanized", où l'on entend bien la basse du capitaine vrombir chaudement, ou encore de "Waldo and Pigmen". Même "Nicht Mehr Mein Land", après son intro tonitruante, se refroidit considérablement. Autrement, la grande majorité de la tracklist se compose de titres mid ou high tempi."

"Je sais également ce que tu attends : quand tu entends parler d'une opération du régiment SODOM, tu t'attends avant tout à entendre des riffs formidables qui ont fait toutes leurs heures de gloire. Sache-le ici, GERICAULT, tu ne seras pas déçu. Oh non ! Il est vain d'énumérer tous les riffs mémorables tant ils abondent. Certains styles se distinguent, cependant : après une piste d'ouverture, l'opération débute sur la très réussie "Sodom & Gomorrah" et à son fidèle clin d'oeil à la cultissime opération Persecution Mania, menée en 1987. A l'inverse, "Euthanasia" est un morceau s'inscrivant dans une veine plus récente (Epitome of Torture et Decision Day). Autrement, on ne compte plus les main riffs et les refrains simplement excellents qui font soit opiner du chef frénétiquement, soit lever le poing comme dans un signe de ralliement, avec "Genesis XIX", "Glock n' Roll" "The Harpooner", "Waldo & Pigmen" ou "Friendly Fire". La basse également est une fois de plus à l'honneur. J'ai déjà cité deux morceaux dans lesquels elle a le beau rôle, mais ajoutons en plus le main riff de "Genesis XIX" où elle pétarade telle un sapin hoquetant sur les rues mal pavées de la capitale."

"Enfin au milieu de cette déferlante frénétique et presque mécanique de bons riffs, tels les moulins à cafés de nos ennemis qui liquident sans vergogne nos premières lignes sur le no mans land, on compte quelques moments de répits. Qu'il s'agisse d'intros lentes et doomy comme "Dehumanized" ou "The Harpooner" ou de longs breaks avec "Genesis XIX", le régiment s'est également reposé une paire de fois, ce qui a permis aux hommes de respirer et de tenir sur toute la durée de leur route."

"Rien ne manque sur cet album : la batterie suit également le rythme infernal des riffs avec sa double pédale à en faire trembler la terre (le talent de la bleusaille, pardi !) comme le provoque le passage de nos Renault FT-17. Rien ne manque, ou presque. On pourrait déplorer deux petites choses à cette opération : les soli sont rares et quand ils sont présents ils sont oubliables, ce qui est d'autant plus dommage que le régiment s'est doté d'un guitariste supplémentaire il y a deux ans. Enfin, le mix, s'il a ce grain chaud qui sent bon l'old-school, ne met pas assez en valeur la voix de l'Onkel Tom en la sous-mixant - à moins que ce ne soit les guitares qui le soient trop ? Mais clairement, c'est du pinaillage qui n'entachera globalement pas l'appréciation de cette opération."

"Alors ! conclut DAVID. Tu vois ? Il y a encore une lumière dans les armées du Thrash Metal, un peuple d'irréductibles Alboches qui, à travers le feu et les flammes, résiste encore et toujours à la médiocrité. De quoi temporairement balayer tes craintes, hein GERICAULT ?"

GERICAULT n'eut pas le temps de répondre ; depuis la tranchée, il venait d'entendre son capitaine hurler : "Baïonnette au canon !" C'était l'heure.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

18 COMMENTAIRE(S)

Astraldeath citer
Astraldeath
09/12/2020 18:02
note: 10/10
coreandcoupdate a écrit : Astraldeath a écrit : Le Warfect est cool, je l'ai pas mentionné (je voulais pas faire un name dropping de fou) mais pas renversant, du moins moins que ceux d'avant je trouve.

Il tourne bcp en ce moment (because chronique en vue) : il est excellent. Meilleur que Scavengers en cela que cette fois il sait transformer les qq tempos lents en de belles séances de headbanguing (alors que sur ce terrain là il pataugeait maladroitement en 2016)

Ce dernier Warfect est exactement ce que j'aurais voulu que le dernier Sodom soit. Et c'est d'autant plus criant qu'il est plein de gimmicks 200% sodomophiles !


Tu me diras, je l'ai peut être pas assez écouté non plus donc je serai amené à m'y repencher. Clin d'oeil
Je te crois volontiers pour les passages lents, c'était effectivement un peu le point faible de Scavengers ("Evil Inn", quelle purge !). Mais je pense que ça ne dépassera pas l'indétrônable Exoneration Denied. Il a cette prod parfaite qui lui donne une subtile touche black qui colle parfaitement au groupe et qu'on ne retrouve pas par la suite. Et il n'est pas trop rapide (trop de high tempo tue le high tempo), juste parfaitement dosé.
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
09/12/2020 17:43
Astraldeath a écrit : Le Warfect est cool, je l'ai pas mentionné (je voulais pas faire un name dropping de fou) mais pas renversant, du moins moins que ceux d'avant je trouve.

Il tourne bcp en ce moment (because chronique en vue) : il est excellent. Meilleur que Scavengers en cela que cette fois il sait transformer les qq tempos lents en de belles séances de headbanguing (alors que sur ce terrain là il pataugeait maladroitement en 2016)

Ce dernier Warfect est exactement ce que j'aurais voulu que le dernier Sodom soit. Et c'est d'autant plus criant qu'il est plein de gimmicks 200% sodomophiles !
LeMoustre citer
LeMoustre
07/12/2020 18:06
Oui, Keyser, le CD du Parkcrest est trouvable chez Awakening Records, sorti en physique sous la pression des fans, hahan ou plus simplement sur Discogs. A rapprocher de Ripper, pour rester du côté du Con Carne.
Keyser citer
Keyser
07/12/2020 07:56
LeMoustre a écrit : En cherchant un peu, il est aisé de trouver de superbes albums de speed/thrash parus cette année : les derniers Harlott, Parkcrest, Witches, Surgical Strike, Bütcher et compagnie, non cités ici, et je ne parle pas des petits Stälker, speed ébouriffant pouvant être affilié à la scène. Les Accuser ou Heathen sont sympas à défaut d'être exceptionnels aussi, et j'imagine que le chevelu de 1988 aurait signé, pour 32 ans après, voir ces groupes sortir des albums de ce niveau.

Je te cite à nouveau parce que le Parkcrest (de 2019 mais sorti en CD cette année) est effectivement une petite perle. J'avais bien noté le nom du groupe vu mon amour pour le Chili mais n'avais pas encore eu l'occasion de l'écouter du coup merci du rappel !
Keyser citer
Keyser
05/12/2020 09:25
LeMoustre a écrit : En cherchant un peu, il est aisé de trouver de superbes albums de speed/thrash parus cette année : les derniers Harlott, Parkcrest, Witches, Surgical Strike, Bütcher et compagnie, non cités ici, et je ne parle pas des petits Stälker, speed ébouriffant pouvant être affilié à la scène. Les Accuser ou Heathen sont sympas à défaut d'être exceptionnels aussi, et j'imagine que le chevelu de 1988 aurait signé, pour 32 ans après, voir ces groupes sortir des albums de ce niveau.

Tu as raison pour Witches (mais c'est pas du simple thrash c'est très death) et surtout Bütcher que je dois chroniquer mais là encore c'est pas du pur thrash (blackened speed).
InnerDam citer
InnerDam
05/12/2020 00:32
Keyser a écrit : Écouté une fois, il m'a paru plutôt cool en ce qui me concerne. Trop long certes, il aurait mérité un bon élagage de 15 minutes, mais convaincant.

J'ai pas écouté énormément de trucs en thrash cette année, j'ai l'impression aussi que ça régresse pas mal. Hexecutor oui, excellentissime, Deathstorm bien cool aussi. Hellripper c'est miam mais c'est pas du thrash (du speed au mieux). Les noms plus connus qui sont là depuis un bail (Havok, Warbringer ...), c'est du thrash de supermarché.

Par contre la note de 10/10, quand bien même l'important reste le contenu de la chronique (très bien) et pas ce chiffre, j'avoue que j'ai aussi du mal à comprendre. Le fait de prendre en compte la médiocrité des autres sorties de l'année, c'est juste du nivellement par le bas, je n'adhère pas du tout.


le "c'est du thrash de supermarché" m'a plié en deux!
Mais plus sérieusement, ce n'est que trop vrai pour pas mal de sorties en thrash.
Gros son, grosse prod' survitaminée et des branleurs de manche qui t'envoient de la croche à 250, mais.. derrière pas de compos, pas de tripes. Sauf que ça marche hélàs.
Après pour le Sodom, on passe un bon moment mais au final, aucun morceau ne se détache vraiment je trouve.
Ca manque de riffs de tueurs, bien assassins.
Le genre de riffs qui te faisait réembobiner ta cassette sur ton walkman juste pour ressentir à nouveau cette adrenaline en pleine gueule!
Astraldeath citer
Astraldeath
04/12/2020 21:36
note: 10/10
LeMoustre a écrit : En cherchant un peu, il est aisé de trouver de superbes albums de speed/thrash parus cette année : les derniers Harlott, Parkcrest, Witches, Surgical Strike, Bütcher et compagnie, non cités ici, et je ne parle pas des petits Stälker, speed ébouriffant pouvant être affilié à la scène. Les Accuser ou Heathen sont sympas à défaut d'être exceptionnels aussi, et j'imagine que le chevelu de 1988 aurait signé, pour 32 ans après, voir ces groupes sortir des albums de ce niveau.

Le dernier Harlott est cool mais il s'essouffle assez vite je trouve. Parckrest n'a pas sorti d'album cette année ? Ou alors j'ai raté un truc, possible. Je connais pas les autres, mais le but de la kro c'est pas non plus de dégueuler de noms dans un catalogue façon la rubrique "similar artists" sur Metallum, même si on y verse un poil au début, ce que j'ai tenté d'éviter par la suite. D'autant que je n'ai clairement pas le temps (ni franchement l'envie, si c'est pour autant me gaver sans apprécier...) d'écouter tout ce qui se fait, au vu du tableur que je met à jour à chaque nouvel album écouté, je pense me faire une idée honnête malgré tout. Clin d'oeil

Quant au Heathen, à commentaire similaire réponse similaire : voir ci-dessous. Et quant au chevelu nostalgique, de 88 peut être, mais moi qui suis venu de 2015, non. Clin d'oeil
AxGxB citer
AxGxB
04/12/2020 21:16
LeMoustre a écrit : En cherchant un peu, il est aisé de trouver de superbes albums de speed/thrash parus cette année : les derniers Harlott, Parkcrest, Witches, Surgical Strike, Bütcher et compagnie, non cités ici, et je ne parle pas des petits Stälker, speed ébouriffant pouvant être affilié à la scène. Les Accuser ou Heathen sont sympas à défaut d'être exceptionnels aussi, et j'imagine que le chevelu de 1988 aurait signé, pour 32 ans après, voir ces groupes sortir des albums de ce niveau.

Je rajoute le Töxik Death sorti chez High Roller et dont j'ai fait la chronique. On n'en parle pas beaucoup mais il est mortel !
LeMoustre citer
LeMoustre
04/12/2020 20:13
En cherchant un peu, il est aisé de trouver de superbes albums de speed/thrash parus cette année : les derniers Harlott, Parkcrest, Witches, Surgical Strike, Bütcher et compagnie, non cités ici, et je ne parle pas des petits Stälker, speed ébouriffant pouvant être affilié à la scène. Les Accuser ou Heathen sont sympas à défaut d'être exceptionnels aussi, et j'imagine que le chevelu de 1988 aurait signé, pour 32 ans après, voir ces groupes sortir des albums de ce niveau.
Astraldeath citer
Astraldeath
02/12/2020 14:17
note: 10/10
Keyser a écrit : Par contre la note de 10/10, quand bien même l'important reste le contenu de la chronique (très bien) et pas ce chiffre, j'avoue que j'ai aussi du mal à comprendre. Le fait de prendre en compte la médiocrité des autres sorties de l'année, c'est juste du nivellement par le bas, je n'adhère pas du tout.

Je vois visiblement que ça fait couler pas mal d'encre, ce qui me conforte un peu dans mon idée d'arrêter de noter tout bonnement vu que j'ai l'impression que c'est avant-tout ça qui fait débat. Mr Green

Je parle des autres sorties en thrash. Je ne compare pas deux genres entre eux, c'est comme dire "quel est le meilleur fruit entre la pomme et la cerise ?"

Une note c'est indicatif, ça montre juste le ressenti du chroniqueur. J'attendais cet album, et j'ai été doublement surpris de part la qualité au vu des précédents. Et puis c'est mon groupe de thrash préféré, ça fait parler le coeur tout ça. Mais j'ai dû mal m'exprimer, je ne hausse pas la note parce qu'ailleurs c'est moins bon, ça veut rien dire. Clin d'oeil Quand j'ai mis 10 au dernier Lunar Shadow l'an dernier, ça n'a pas fait autant jazzer. Et puis quant au nombre "10" en lui même... c'est une note comme les autres, elle est aussi là pour être donnée, ce que je fais là avant tout parce que ça défonce, faut pas chercher midi à 14h. Sourire
DARKFACHOR citer
DARKFACHOR
02/12/2020 13:42
note: 6/10
Oué bof, en effet ça envoie un peu plus le pâté qu'avant (les 1ers et derniers titres), mais j'ai l'impression qu'il y a une espèce de ventre mou en milieu d'album qui le rend assez ennuyeux.
L'apport d'un 2ème guitariste ? Franchement je ne vois pas...
Triste fin de carrière que d'empiler des albums de la sorte, surtout quand tu as réalisé des "" Persecution Mania", Agent Orange", "Tapping The Vein", "Get What You Deserve" et même le très sympathique album éponyme que j'ai fini par revoir très à la hausse.
Slayer a eu la décence d'arrêter les frais vu que ça frisait la catastrophe sur le dernier album, il serait peut-être temps pour nos vétérans allemands d'en faire autant, mais ce n'est que mon modeste avis.
Quand au thrash dit "moderne", bah j'ai un peu de mal aussi. Je dois devenir sénile lol.
Rigs Mordo citer
Rigs Mordo
02/12/2020 13:10
note: 7.5/10
Réécouté hier soir, je reste sur ma bonne première impression et sur ma note de 7,5 : ça mitraille comme il faut, on se fait pas chier même si l'album est effectivement un poil long, mais je continue de préférer le précédent tout de même.
Keyser citer
Keyser
02/12/2020 09:02
Écouté une fois, il m'a paru plutôt cool en ce qui me concerne. Trop long certes, il aurait mérité un bon élagage de 15 minutes, mais convaincant.

J'ai pas écouté énormément de trucs en thrash cette année, j'ai l'impression aussi que ça régresse pas mal. Hexecutor oui, excellentissime, Deathstorm bien cool aussi. Hellripper c'est miam mais c'est pas du thrash (du speed au mieux). Les noms plus connus qui sont là depuis un bail (Havok, Warbringer ...), c'est du thrash de supermarché.

Par contre la note de 10/10, quand bien même l'important reste le contenu de la chronique (très bien) et pas ce chiffre, j'avoue que j'ai aussi du mal à comprendre. Le fait de prendre en compte la médiocrité des autres sorties de l'année, c'est juste du nivellement par le bas, je n'adhère pas du tout.
Astraldeath citer
Astraldeath
01/12/2020 13:15
note: 10/10
coreandcoupdate a écrit : En Thrash on a eu les derniers Havok, Warbringer, Heathen, Hexecutor, Hellripper, Gama Bomb, Warfect qui tartinent bien plus que ce Sodom. Et encore j'ai pas écouté beaucoup de Thrash cette année. Du coup dire que 2020 est pauvre en Thrash, c'est un peu vite dit. :P

Ben oui mais j'espère que tu es conscient qu'une chronique est avant-tout subjective, mon ami. Moqueur Tu as attribué une bonne note au dernier Heathen, moi je pense qu'il est simplement bon à alimenter mon compost, voilà tout c'est la vie. Les autres albums que tu as cité sont à peine mieux : j'ai failli confondre les derniers Havok et Warbringer avec mon papier toilette Carrefour, Gama Bomb m'indiffère (mais allez, par curiosité on va tenter). Hexecutor je l'ai cité (je t'invite à relire la chro encore une fois). Le Warfect est cool, je l'ai pas mentionné (je voulais pas faire un name dropping de fou) mais pas renversant, du moins moins que ceux d'avant je trouve.

Et pour me plonger année après année dans ce style et écouter un nombre plutôt conséquent d'albums thrash chaque année, non c'est pas "vite dit". C'est juste mon point de vue. J'ai vraiment l'impression que ça patine dans le vide depuis un moment de manière générale, encore une fois comparé à ce qu'on trouve ailleurs.

Mais cessons de tergiverser, de toute façon Condition Critical va sortir un nouvel album prochainement et ça sera l'album de la décennie qui mettra tout le monde d'accord.
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
01/12/2020 10:59
En Thrash on a eu les derniers Havok, Warbringer, Heathen, Hexecutor, Hellripper, Gama Bomb, Warfect qui tartinent bien plus que ce Sodom. Et encore j'ai pas écouté beaucoup de Thrash cette année. Du coup dire que 2020 est pauvre en Thrash, c'est un peu vite dit. :P
Astraldeath citer
Astraldeath
01/12/2020 09:56
note: 10/10
Franchement je sais pas ce qu'il vous faut les gars, on peut difficilement plus diversifié : tu veux de l'oldschool, t'en as, tu veux du moderne, t'en as, du veux du blast, t'en as, des clins d'oeil au black, t'en as, du coffre d'Angelripper, t'en as, une batterie dingue, t'en as, bref je refais pas la kro. Mr Green

Là où les EP étaient mous et sans intérêts et les deux derniers albums vraiment pas dingues.

A ce niveau-là c'est plus du pur ressenti personnel (ce qui est également mon cas) qu'autre chose. Clin d'oeil

Et j'attribue aussi les notes en fonction de ce qui s'est également fait dans l'année : 2020 était vraiment pauvre en bon thrash, donc à partir de là suffit que ça me parle pour catapulter ça tout en haut. Sourire
DARKFACHOR citer
DARKFACHOR
01/12/2020 08:39
note: 6/10
Pareil qu'au-dessus, ça m'étonnerais que ça vaille 10/10. Sodom c'est devenu du thrash de seconde zone depuis leur album éponyme ! Peut-être un léger soubresaut de rapidité est à observer sur Epitome Of Torture, mais rien de bien folichon...
J'ai écouté leur dernier titre dispo sur YouTube, y'a plus de gniaque qu'avant (c'est pas dur lol), mais bordel que c'est répétitif.
Je vais aller écouter ça pas plus tard que maintenant !
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
01/12/2020 06:57
10/10 ??????? A quelques rares morceaux près, je l'ai trouvé routinier et décevant. Dommage parce que l'EP précédent laissait penser que cet album pourrait en effet mériter une bonne note. Mais finalement, c'est une fois de plus un album charentaises...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sodom
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs : (3)  6.83/10
Webzines : (7)  8.65/10

plus d'infos sur
Sodom
Sodom
Thrash Metal - 1981 - Allemagne
  

tracklist
01.   Blind Superstition  (01:02)
02.   Sodom & Gomorrah  (04:06)
03.   Euthanasia  (03:54)
04.   Genesis XIX  (07:09)
05.   Nicht mehr mein Land  (04:29)
06.   Glock 'n' Roll  (05:02)
07.   The Harpooneer  (07:10)
08.   Dehumanized  (03:53)
09.   Occult Perpetrator  (04:53)
10.   Waldo & Pigpen  (06:25)
11.   Indoctrination  (03:10)
12.   Friendly Fire  (03:36)

Durée : 54:49

line up
parution
27 Novembre 2020

voir aussi
Sodom
Sodom
Out Of The Frontline Trench (EP)

2019 - Steamhammer Records (SPV)
  
Sodom
Sodom
Epitome Of Torture

2013 - SPV
  
Sodom
Sodom
Sodom

2006 - Steamhammer Records (SPV)
  
Sodom
Sodom
M-16

2001 - SPV
  
Sodom
Sodom
Agent Orange

1989 - Steamhammer Records (SPV)
  

Essayez aussi
Torn Fabriks
Torn Fabriks
Mind Consumption (EP)

2021 - Firecum Records
  
Nuestros Derechos
Nuestros Derechos
Struggling With The Dark

2007 - Autoproduction
  
Metallica
Metallica
Ride The Lightning

1984 - Elektra Records
  
Blood Feast
Blood Feast
Kill For Pleasure

1987 - New Renaissance Records
  
Overkill
Overkill
The Electric Age

2012 - Nuclear Blast Records
  

Metallica
Kill 'Em All
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Apprends le LATIN avec le Black Metal.
Lire le podcast
Bütcher
666 Goats Carry My Chariot
Lire la chronique
La Voûte #4 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
The Crown
Royal Destroyer
Lire la chronique
Enforced
Kill Grid
Lire la chronique
Possessed
The Demo-nic boxset (Compil.)
Lire la chronique
Torn Fabriks
Mind Consumption (EP)
Lire la chronique
Witches Hammer
Damnation Is My Salvation
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Invincible Force
Decomposed Sacramentum
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique
Bilan 2020
Lire le bilan
BM : Les polémiques à deux balles (et un peu plus)
Lire le podcast
Darkness
Over And Out (EP)
Lire la chronique
Zombiefication
At The Caves Of Eternal
Lire la chronique
Messiah
Fracmont
Lire la chronique
Loudblast
Manifesto
Lire la chronique
Harlott
Detritus Of The Final Age
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique