chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dissimulator - Lower Form Resistance

Chronique

Dissimulator Lower Form Resistance
Révélé en 2021 après la sortie confidentielle d’une démo deux titres autoproduite intitulée Warped probablement tombée dans les esgourdes d’une poignée d’individus seulement, il faudra attendre la signature du groupe sur 20 Buck Spin pour que le nom de Dissimulator commence enfin à circuler dans les milieux autorisés. A cela rien de très surprenant puisque la réputation du label de Pittsburgh est aujourd’hui telle que tout ce qu’il signe et sort est, avant même d’y poser ne serait-ce qu’une seule oreille, considéré comme étant particulièrement digne d’intérêt. Un constat que ne viendra pas démentir le premier album de ces Canadiens qui à y regarder de plus près n’ont rien de petits novices...

Originaire de Montréal, Dissimulator est en effet la réunion de trois musiciens particulièrement talentueux que l’on a déjà pu entendre chez Atramentus, Beyond Creation, Chthe'ilist, First Fragment, Incandescence… Un trio composé par Claude Leduc (chant, guitare), Antoine Daigneault (basse) et Philippe Boucher (batterie) bien décidé à perpétuer un certain héritage canadien à travers la pratique d’un Death / Thrash technique de haute volée. Pour l’accompagner dans cette noble mission, le groupe a fait appel à quelques hommes de main expérimentés tels que Xavier Berthiaume (Décryptal, Egregore, Gevurah, Phobocosm...) pour l’enregistrement des parties de batterie, Hugues Deslauriers (Augury, First Fragment, Serocs, Zealotry...) pour le re-amping, le mixage et le mastering et enfin Jesse Draxler (Daughters, Zola Jesus, Greg Puciato, Trentemøller...) pour cette illustration technico-futuriste qui en dit long sur le contenu de ce premier album.

Intitulé Lower Form Resistance, celui-ci a ainsi pour lui une production particulièrement à propos. Un son clinique (notamment cette guitare ultra précise et incisive) mais certainement pas dénué d’humanité grâce à une basse des plus vibrantes ainsi qu’une batterie hyper naturelle ayant le bon goût de ne jamais trop en faire. Un son puissant, moderne et parfaitement équilibré au service de compositions techniques et exigeantes et d’atmosphères froides, mécaniques et futuristes.
Comme souvent avec ce genre de line-up cinq étoiles, difficile de ne pas se montrer dithyrambique face aux prestations de ces trois musiciens qui effectivement excellent derrière chacun de leurs instruments. Mais au-delà de ces performances individuelles qui ne seraient finalement pas grand-chose sans une vision commune, ce qui prévaut à l’écoute de Lower Form Resistance c’est bel et bien ce sentiment d’unité et d’harmonie qui transparaît à l’écoute de ces sept compositions menées d’une main de maître. Des compositions expressives et particulièrement dynamiques puisque marquées par de nombreux changements de rythmes et d’idées.
En effet, il vous faudra avoir le cœur bien accroché pour espérer suivre le trio canadien tout au long de ces quarante et une minutes particulièrement chargées et intenses. Entre ce riffing Thrash ultra nerveux et particulièrement affûté (sacré coup de poignet que celui de monsieur Claude Leduc), cette basse métallique tout en rondeurs qui entend bien justifier sa présence et cette batterie épileptique dont la variété de séquences pourrait presque donner mal à la tête si l’ensemble n’était pas aussi intelligemment composé, il est clair que Dissimulator n’a pas choisi d’opter pour la facilité et la simplicité. Soucieux de ne jamais sombrer dans le confort de compositions certes efficaces mais néanmoins beaucoup trop convenues pour des musiciens de leur trempe, les Canadiens prennent grand plaisir à se jouer de tout, du rythme, des textures, des nuances, des sonorités, du groove et même de leurs influences afin de nous offrir à nous autres, simples auditeurs, une leçon de Death / Thrash technique aussi impressionnante qu’imprévisible. Evidemment, Lower Form Resistance n’est pas qu’une succession de bourre-pifs dispensés de façon virile et implacable puisque de "Warped" à "Outer Phase" en passant par "Cybermorphism / Mainframe" ou bien encore le morceau-titre aux forts accents Voidvodiens on va en effet pouvoir constater que le trio est aussi capable de lever le pied, de nuancer son propos et de calmer ses ardeurs avant de repartir de plus belle pour de nouveaux assauts à perdre haleine… Offerts avec parcimonie, on appréciera également de pouvoir se délecter de quelques solos bien sentis ("Outer Phase" à 4:54, "Lower Form Resistance" à 2:17) dont certains plus intenses que d’autres ("Automoil & Robotoil" à 1:33, "Cybermorphism / Mainframe" à 5:51). Un goût pour la mélodie que Dissimulator va d’une certaine manière pousser jusque dans certains effets (ces voix synthétiques façon Cynic entendues par exemple sur "Warped", "Outer Phase" ou encore "Automoil & Robotoil") ainsi qu’à travers des lignes de chant clair évoquant là encore un certain Voivod ("Lower Form Resistance"). Bref, rien ne manque sur ce premier album d’une très grande maturité.

Si de nos jours les albums de Death / Thrash ne manquent absolument pas, plus rares sont ceux qui s’aventurent sur ce genre de terrain mêlant compositions explosives et techniques et ambiances futuristes et technologiques. Naturellement inspiré par certains de leurs compatriotes ayant largement contribué à l’émancipation du genre (Obliveon et Voivod en tête), Dissimulator rejoint aujourd’hui des groupes tels que Cryptic Shift ou Miscreance dans cette quête visant à offrir à leur audience une lecture à la fois passée, présente et future de ce que peut être le genre. Evidemment avec un tel line-up il aurait quand même été dommage que Dissimulator ne réussisse pas à tirer son épingle du jeu mais ce ne serait pourtant pas la première fois qu’un groupe de cette trempe se plante complètement... En l’occurrence ce n’est clairement pas le cas puisque Lower Form Resistance s’impose sans mal comme l’une des meilleures sorties de ce premier trimestre 2024 et au passage l’une des belles découvertes de ce début d’année.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
20/03/2024 21:36
note: 8.5/10
Je l'ai trouvé plutôt chouette le Sovereign (que j'ai quand même moins écouté) mais je suis d'accord pour dire qu'on est pas là dans le même registre. J'y reviendrai ceci dit.
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
20/03/2024 18:14
Très emballé également (... bien plus en tous cas que pour le premier Sovereign, sorti plus ou moins en même temps, mais plus passéiste et moins focalisé)
Sosthène citer
Sosthène
20/03/2024 17:49
note: 9.5/10
Pour ma part on frôle le 10/10 avec cette sortie. J'ai trouvé ce disque dingue !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dissimulator
Death / Thrash Technique
2024 - 20 Buck Spin Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  9.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Dissimulator
Dissimulator
Death / Thrash Technique - 2021 - Canada
  

tracklist
01.   Neural Hack  (03:37)
02.   Warped  (05:01)
03.   Outer Phase  (07:03)
04.   Automoil & Robotoil  (06:26)
05.   Cybermorphism Mainframe  (08:06)
06.   Hyperline Underflow  (04:48)
07.   Lower Form Resistance  (06:34)

Durée : 41:35

line up
parution
26 Janvier 2024

Essayez aussi
Codeon
Codeon
Source

2008 - Drakkar Entertainment
  
Symbyosis
Symbyosis
On the Wings of Phoenix

2005 - Hidden Association
  
Non-Human-Level
Non-Human-Level
Non-Human-Level

2005 - Listenable Records
  
She Said Destroy
She Said Destroy
Time Like Vines

2006 - Nocturnal Art Productions
  
Crusadist
Crusadist
The Unholy Grail

2019 - Autoproduction
  

Arise
The Beautiful New World
Lire la chronique
Forbidden
Forbidden Evil
Lire la chronique
Brodequin
Harbinger Of Woe
Lire la chronique
Invocator
Excursion Demise
Lire la chronique
Necromanteum EU/UK Tour 2024
Aborted + Carnifex + Revoca...
Lire le live report
Headless Hunter
The Undertaker
Lire la chronique
Exa
Left in Shards
Lire la chronique
Master
Saints Dispelled
Lire la chronique
Cryptosis + Cynic + Obscura
Lire le live report
Deliver the Suffering
Unleash the Chaos (EP)
Lire la chronique
Dissimulator
Lower Form Resistance
Lire la chronique
The Focus of a Valediction European Tour 2024
Cryptosis + Cynic + Obscura
Lire le live report
No Mercy
Widespread Bloodshed... Lov...
Lire la chronique
Nuclear Eric 50th anniversary show
Blackened + Funeral Desekra...
Lire le live report
No Return
Self Mutilation
Lire la chronique
Campaign for Musical Destruction Tour 2024
Master + Napalm Death + Pri...
Lire le live report
Monolyth + Përl + Nemost
Lire le live report
Electrocutioner
False Idols
Lire la chronique
Kaos 696 Winter War 2024
Helldrifter + Impiety + Nihilo
Lire le live report
Acid Force
World Targets In Megadeaths
Lire la chronique
Eradikated
Descendants
Lire la chronique
Bilan 2023
Lire le bilan
The Bleeding
Monokrator
Lire la chronique
Les Sakrif'or BLACK METAL 2023
Lire le podcast
Endless
Hand of God
Lire la chronique
Spit Your Hate
United (EP)
Lire la chronique
Inculter
Morbid Origin
Lire la chronique
Trastorned
Into The Void
Lire la chronique
Night In Gales
The Black Stream
Lire la chronique
Shadowspawn
Blasphemica
Lire la chronique
Exorcizphobia
Spiritual Exodus
Lire la chronique