chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
193 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Non-Human-Level - Non-Human-Level

Chronique

Non-Human-Level Non-Human-Level
Quand j’ai reçu ce « Non-Human-Level » au casting impressionnant (Christofer Malmström et Peter Wildoer de Darkane, Gustaf Hielm Christofer de Meshuggah et Ryan Van Poederroyen du Devin Townsend Band) et ayant lu les influences revendiquées (Death, Atheist), je m’attendais vraiment à quelque chose d’énorme. Le premier titre m’a d’ailleurs convaincu dans cette idée dans un premier temps, « Divine Creation of Void » se révélant au final non plus un hommage aux deux monuments précités, mais se rapprochant plutôt d’un titre de Darkane (ce qui n’est pas franchement étonnant non plus)… mais du grand Darkane, avec un vrai chanteur, une réelle agressivité et l’absence de refrains chantés que je trouve souvent ratés chez ces derniers. Bref, on oubliait Death et Atheist (même si on ne niera pas la technicité de l’album, vu les intervenants cela n’a rien d’étonnant), et on se retrouvait avec ce que devrait être Darkane : du thrash / death technique, mélodique, et avec un chanteur à la hauteur. En l’occurrence il est intéressant de noter que c’est Peter Wildoer qui chante ici, lui qui officie d’habitude excellemment derrière les fûts. Son registre se rapproche de celui de Darkane justement, mais la comparaison s’arrête là : il est bien meilleur ! (oui j’ai une dent contre le chanteur de Darkane).

Alors, après tant de bonnes impressions, pourquoi ce sentiment mitigé ? Tout simplement parce qu’étant le bébé de Malmström (il a composé l’intégralité de l’album), Non-Human-Level se transforme sur de nombreuses chansons en une simple démonstration de technique guitaristique…chiante au possible.

J’adore les solos. Si si vraiment. J’ai été bercé par Hanneman, Hammett et Friedman durant mes premières années métalliques, et plus tard par toute la vague scandinave de Death mélo, alors forcément j’ai appris à apprécier une déferlante de notes. Mais là très sincèrement la saturation est venue dès le second titre, qui compte presque une minute de solos. Ca joue vite, ça joue bien, mais bon ça sent, que dis-je ça empeste la branlette de manche. Bon, une fois passe encore, on aime tous écouter (et tenter de faire) ça de temps en temps. Mais le blocage se concrétisa dès « The Second Plane », le quatrième titre, un instrumental de 5 minutes qui ne comporte que des solos entrecoupés de quelques changements de rythmiques annonçant le tempo du prochain… Et franchement, si j’avais voulu écouter de la branlette de manche j’aurais téléchargé un album de Malmsteen (pas fou le Chris, vais pas aller m’acheter un truc pareil quand même)…

Et ça continue encore et toujours…si certaines mélodies passent encore (celle à 3min58 sur « The Second Plane » est intéressante de part ses différentes variations autour du même thème), l’ensemble ressemble quand même souvent à une exploration de gammes en tout genre. Moi qui adore ce type d’exercice en général, là je n’en pouvais plus avant la fin de l’album…

Alors c’est tout de même dommage, parce que « Non-Human-Level » reste avant tout un groupe de Thrash / Death technique qui sait assurer aussi bien des refrains ravageurs (« Divine Creation of Void », « Untrustable Surface ») que des purs brûlots thrashisants (« Personal Hell », « Instincts », « Journal of a Nightmare »), mais sur 10 chansons trois sont des instrumentaux (dont un « Water » particulièrement mièvre, on dirait une ballade de Scorpions…) surchargés de solos, et sur les « vrais » titres on sent que certaines rythmiques ne sont bâtis que pour permettre à Malmström de faire bouger ses doigts sur son gros manche (j’ouvre une parenthèse pour signifier que je n’apporterais aucun commentaire sur cette dernière phrase).

« Non-Human-Level » reste un album relativement agréable et une alternative très intéressante à Darkane, mais il faut arriver à supporter cette surenchère tapageuse de solos… J’espère que ce premier effort aura quelque peu satisfait l’égo de Malmström et que le prochain sera plus axé sur les titres eux-mêmes que sur les différentes possibilités d’exploration d’une gamme chromatique en Mi mineur (j’admet ne pas savoir si cette dernière expression a un sens quelconque :p)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Gothenburg citer
Gothenburg
24/10/2005 11:33
Dans le genre ya quand meme de la belle cam.
Chri$ citer
Chri$
24/10/2005 0:04
note: 7/10
tout comme le Hate, ça sort logiquement aujourd'hui

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Non-Human-Level
Thrash / Death technique
2005 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (4)  7.38/10
Webzines : (6)  7.04/10

plus d'infos sur
Non-Human-Level
Non-Human-Level
Thrash / Death technique - 2004 - Suède
  

tracklist
01.   Divine Creation of Void
02.   Personnal Hell
03.   Windows on the World
04.   The Second Plane
05.   Instincts
06.   Journal of a Nightmare
07.   Water
08.   Untrustable Surface
09.   The Genetic Failure
10.   Freaking Goose

line up
Essayez aussi
Cryptic Shift
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus

2020 - Blood Harvest Records
  
Crusadist
Crusadist
The Unholy Grail

2019 - Autoproduction
  
Symbyosis
Symbyosis
On the Wings of Phoenix

2005 - Hidden Association
  
Codeon
Codeon
Source

2008 - Drakkar Entertainment
  
She Said Destroy
She Said Destroy
Time Like Vines

2006 - Nocturnal Art Productions
  

Morbid Saint
Spectrum Of Death
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Nekromantheon
Visions Of Trismegistos
Lire la chronique
Spellforger
Upholders Of Evil (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast