chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
87 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Goatwhore - Blood For The Master

Chronique

Goatwhore Blood For The Master
Envie de trancher avec le traditionnel resto / cinéma / partie fine entre adultes consentants de la Saint Valentin? Pourquoi ne pas alors plutôt proposer à votre dulcinée (ou dulciné, soyons ouvert d'esprit) de se faire une petite session d'écoute du prochain Goatwhore, qui sortira justement ce même jour? Allez, partons là dessus, et rangez moi ce poussiéreux disque de Barry White qui ne voit la lumière du jour qu'une fois par an: emballer sur "Beyond the Spell of Discontent" a quand même davantage de mérite...

Hasard du calendrier ou blague fumeuse, toujours est-il que cette coïncidence d’évènements n'a pas adoucit pour autant le Black aux forts relents Thrashisants des Américains : une nouvelle fois produit de main de maître par Erik Rutan (qui décidément devrait appliquer à son propre groupe l'exceptionnelle clarté qu'il procure aux groupes qu'il produit soit dit en passant), "Blood For The Master" est un 5e album parfaitement en adéquation avec le reste de la discographie du groupe, que personnellement j'avais découvert avec l'excellent "A Haunting Curse". Le line up n’a que peu évolué (un nouveau bassiste, rien d’autre), Ben Falgoust (Soilent Green) et Sammy Duet (ex Crowbar) restant les deux têtes principales de cette hydre musicale issue des bayous de la Louisiane, et c’est tant mieux : on retrouve ainsi sans trop de surprise un Goatwhore anno 2012 qui n’a pas mis d’eau dans son vin, que ce soit esthétiquement (avec une imagerie toujours proche du Black) ou musicalement parlant. Le groove du riffing de Sammy Duet est toujours impeccable, et mélange avec plus ou moins de réussite Black et Thrash au fil des compos, même si l’on note une prédominance de plus en plus évidente des influences Américaines au détriment de l’esprit Norvégien d’antan. S’en résulte une moyenne de BPM légèrement moins élevée que d’habitude, qui marque une légère mais inéluctable évolution de Goatwhore depuis « A Haunting Curse » vers une musique moins mystique et plus franche du collier. Goatwhore n’oublie pas non plus, entre deux sessions de palm mute effrénées, d’utiliser une délicate touche de mélodie via l’excellent « Embodiement of This Bitter Chaos », judicieusement placé à mi-parcours dans la tracklist, pour contraster un peu son discours. Le groupe a l’avantage, dans ce jeu de jambes musicales, d’avoir un excellent vocaliste qui s’accorde aisément à une multitude de styles, avec parfois une légère ressemblance (bienvenue !) avec The Crown, période "Deathrace King", notamment par la façon très expressive qu'à Ben Falgoust de cracher ses lyrics ("An End to Nothing").

Pour autant, alors qu’il est temps d’appliquer un verdict à « Blood For The Master », je me dois de marquer une légère pointe de regret au fait que Goatwhore s'abandonne de plus en plus aux facilités du Thrash, là ou son mélange surpuissant avec une ambiance et un riffing plus occulte m'avait ravi dès leur premier album pour Metal Blade. J’adore le Thrash, mais quand il se colore aux corpsepaints de façon plus marquée, il surprend bien davantage…Reste que « Blood For The Master » a quand même de sacrés atouts pour lui, et à défaut de Valentine le 14 février prochain, il accompagnera efficacement un DivX de Marc Dorcel et une Affligem bien fraîche !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Goatwhore
Black / Thrash
2012 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  7/10
Webzines : (33)  7.57/10

plus d'infos sur
Goatwhore
Goatwhore
Thrash aux relents black - 1997 - Etats-Unis
  

vidéos
When Steel and Bone Meet
When Steel and Bone Meet
Goatwhore

Extrait de "Blood For The Master"
  

tracklist
01.   Collapse in Eternal Worth
02.   When Steel and Bone Meet
03.   Parasitic Scriptures of the Sacred Word
04.   In Deathless Tradition
05.   Judgement of the Bleeding Crown
06.   Embodiment of This Bitter Chaos
07.   Beyond the Spell of Discontent
08.   Death to The Architects of Heaven
09.   An End to Nothing
10.   My Name Is Frightful Among the Believers

line up
parution
14 Février 2012

voir aussi
Goatwhore
Goatwhore
Constricting Rage of the Merciless

2014 - Metal Blade Records
  
Goatwhore
Goatwhore
Carving Out the Eyes of God

2009 - Metal Blade Records
  
Goatwhore
Goatwhore
A Haunting Curse

2006 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Voidhanger
Voidhanger
Dark Days Of The Soul

2018 - Agonia Records
  
Melechesh
Melechesh
Enki

2015 - Nuclear Blast Records
  
Melechesh
Melechesh
The Epigenesis

2010 - Nuclear Blast Records
  
Melechesh
Melechesh
Djinn

2001 - Osmose Productions
  
Morbosidad / Perversor
Morbosidad / Perversor
Invocaciones Demoníacas (Split-CD)

2010 - Nuclear War Now! Productions
  

Revenant
Prophecies Of A Dying World
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Les belles gueules du Black Metal
Lire le podcast
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
PPCM #16 - Top 5 du Thrash qui tache
Lire le podcast
Metalhertz - S02E03 - Surveillez le ciel!
Lire le podcast