chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
151 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ritual Necromancy - Oath Of The Abyss

Chronique

Ritual Necromancy Oath Of The Abyss
Ritual Necromancy est un jeune groupe originaire de Portland dans l'Oregon et dans lequel on retrouve des membres ou anciens membres de Weregoat, Engorged, Bosnia, Lord Gore, Splatterhouse ou encore Across Tundras. Avec un pédigrée aussi varié, difficile de dire exactement à quoi s'attendre malgré certains indices évidents (le nom, la pochette, le label) pouvant clairement nous mettre sur la piste.
Formé en 2009, le groupe sort sa première démo l'année suivante sur le label Parasitic (Machetazo, Unearthly Trance, Coffins...). Fort du succès d'estime rencontré par celle-ci dans les milieux autorisés, le groupe est rapidement approché par Dark Descent qui lui offre alors la possibilité de sortir son premier album intitulé Oath Of The Abyss en fin d'année dernière.

Au final, comme ces fameux indices pouvaient nous le laisser penser, Ritual Necromancy pratique une sorte de Death Metal obscure et blasphématoire rappelant la densité et la noirceur d'un Incantation en même temps que le côté un peu foutraque d'un Blasphemy/Conqueror. Soit une recette qui semble trouver pas mal d'adeptes ces derniers temps avec l'émergence de la nouvelle scène Néo-Zélandaise (Diocletian, Witchrist, Heresiarch) et la bonne santé dont fait preuve la scène Canadienne (Revenge, Conqueror) conforté par l'arrivée de nouveaux poulains plutôt excitants (Antediluvian, Impetuous Ritual...).
Mais autant vous le dire tout de suite, il vous faudra encore une fois vous armer de grosse dose de bonne volonté pour réussir à pénétrer cet univers d'une densité suffocante. Pourtant moins effrayante et impénétrable que la musique de Witchrist ou Antediluvian, elle n'en demeure pas moins exigeante et nécessitera, comme souvent, plusieurs écoutes avant d'être totalement assimilée, comprise et appréciée. Mais si la recette déployée par Ritual Necromancy est connue, elle réserve tout de même de bonnes surprises à commencer par un son de guitare gras et saturé qui rappelle forcément la scène Suédoise. Aidé par une production plutôt "claire" pour le genre pratiqué ici, on évite ainsi de perdre son temps à décortiquer chaque instrument pour en saisir l'essentiel. Un exercice long et fatiguant déjà pratiqué chez Impetuous Ritual ou Portal et qu'on a pas forcément toujours envie de se farcir. Bref, tout ça pour dire que la musique de Ritual Necromancy est certes exigeante de part l'atmosphère dégagée mais pas non plus impénétrable. Et puis surtout, elle en vaut la peine.
Car derrière ce côté un peu monolithique et hermétique se cache quand même un Death Metal d'excellente facture qui renvoie à la noirceur et à la lourdeur des premiers Incantations. Une affiliation deluxe que l'on peut facilement constater lorsque le groupe décide de calmer ses ardeurs comme sur le bien nommé "Cacophonic Demantia" à partir de 02:01, "The Chasm" à 1:43, "Desecrated Omnipresence" à 1:02 et plus généralement sur "Consummating Crypts Of Eternity" ou encore sur le redoutable titre final, "Oath Of The Abyss". On sent alors tout le poids du monde s'abattre sur nos épaules. Une lourdeur vicieuse mise en exergue par cette voix profonde et caverneuse qui nous écrase, nous oppresse et finit par nous engloutir complètement pour nous recracher de temps à autre, quand bon lui semble.
Car quand Ritual Necromancy ne se décide pas à calmer ses ardeurs, il sait se montrer particulièrement virulent. Le groupe s'adonne alors à un pilonnage en bonne et due forme grâce notamment à un batteur pas manchot malgré un jeu d'une apparente simplicité. Ça blast donc gentiment mais avec pas mal de variété dans le jeu grâce notamment à un usage intéressant des cymbales conférant à la musique de Ritual Necromancy ce petit côté foutraque. On reprochera cependant un son de grosse caisse un peu mou qui manque cruellement d'attaque. Dommage car à côté de ça on trouve également une quantité non négligeable de bons riffs, plutôt simples, mais jamais lassants. Certes, ils apparaissent plutôt en retrait mais le choix d'un son granuleux à la Suédoise donne ainsi un peu plus de visibilité et de puissance à l'ensemble.

Sans briller par son originalité, Ritual Necromancy réussi à surfer habilement sur la vague de ces groupes de Blasphemous Death Metal occultes. Oath Of The Abyss se montre finalement relativement accessible malgré son caractère dense et un peu bordélique. Toutefois, les écoutes non-attentives ne donneront rien à celui qui posera ses oreilles sur cet album. Tout juste y percevra t'il un bouillon sonore. Par contre, celui qui se donnera un peu plus de peine réussira probablement très vite à tirer du plaisir de ses multiples écoutes. Au final, le résultat est un peu toujours le même. On ressort épuisé de ce genre de disque pourtant relativement court mais tellement intense.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ritual Necromancy
Death Metal
2011 - Dark Descent Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (4)  6.13/10
Webzines : (6)  7.43/10

plus d'infos sur
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Death Metal - 2008 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Accretion  (02:19)
02.   Cacophonic Dementia  (04:23)
03.   Descent  (02:44)
04.   The Chasm  (05:16)
05.   Desecrated Omnipresence  (05:57)
06.   Penitence  (02:26)
07.   Consummating Crypts Of Eternity  (06:51)
08.   Oath Of The Abyss  (07:32)

Durée : 37:28

line up
  • JF / Chant, Basse
  • AW / Guitare
  • LF / Guitare
  • KS / Batterie

parution
15 Novembre 2011

voir aussi
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Disinterred Horror

2018 - Dark Descent Records
  
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Void Manifest (EP)

2014 - Dark Descent Records
  

Essayez aussi
Deteriorot
Deteriorot
In Ancient Beliefs

2001 - Repulse Records
  
Delve
Delve
The Dead Amongst (EP)

2003 - Nuclear Winter
  
Eternal Torment
Eternal Torment
Blind To Reality (EP)

2017 - Autoproduction
  
Obscure Infinity
Obscure Infinity
Dawn Of Winter

2010 - Obscure Domain Productions
  
Caliber 666
Caliber 666
Blood Fueled Chaos

2010 - Ibex Moon Records
  

Tankard
A Girl Called Cerveza
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique