chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Zöldïer Noïz - Regression Process

Chronique

Zöldïer Noïz Regression Process
Originaire de Montpellier, Zöldïer Noïz voit le jour en 1999. Gangrené par de nombreux problèmes de line-up, ce n'est qu'en 2006 que le groupe sort sa toute première démo intitulée Nekrofog. S'en suit une seconde démo (Straight Down To Hell) et surtout un premier album en 2009 intitulé Schizoid Reject sorti sur le label français Overstage Imperator Productions (Mütiilation, Doctor Livingstone...). Bien que passé relativement inaperçu, ces trois enregistrements attirent l'attention d'un certain Fenriz qui en fera l'un de ses fameux "Band Of The Week" et dont il parlera en ces termes: "A kind gentleman sent me a whole bunch of demos a while back. One of the demos was Zöldïer Noïz and it became clear that it was one of the bands I like best from France. And so today, I saw that another clever person also had tipped me on this band. So I went to their page to see what was up, and it seems they have a new album! "Schizoid Reject". And the new stuff sounds TOTALLY like my style. so it's no doubt in my mind that this is band of the week!". Une exposition qui ne leur a certainement pas été néfaste puisque le groupe à récemment signé sur Unspeakable Axe Records, label américain étroitement lié à l'activité de Dark Descent Records, pour la sortie d'un nouvel album intitulé Regression Process.

Pas spécialement pressé de découvrir ce groupe français, la faute à un patronyme qui me donne l'impression de zozoter à chaque fois que je le prononce, je me décide pourtant à me rendre service en allant écouter les quelques titres disponibles sur le Bandcamp du label. Bien m'en a pris car il ne m'en a pas fallu beaucoup plus pour faire l'acquisition de ce nouvel album qui devrait certainement plaire aux amateurs de Thrash old school avec du caractère. Et puis, avouez qu'il aurait été dommage de passer à côté d'un album à l'artwork aussi réussi. Car malgré sa relative simplicité, il y a là quelque chose d'irrésistiblement attirant, que ce soit dans cette couleur bleu vive qui ne manque pas de trancher avec ce noir ultra classique mais surtout dans ces visages répétés à outrance ou ces deux mains monstrueuses. Un je ne sais quoi de désuet qui me rappelle le Nosferatu de Murnau et plus généralement l'esthétique des films d'horreur des années 50, 60 et 70.

Mais ce n'est certainement pas le seul atout de ce nouvel album. Car même si Zöldïer Noïz n'a rien de bien nouveau à proposer, la recette avancée par les montpelliérains ainsi que sa mise en application font de Regression Process un disque d'une efficacité indiscutable, symbolisant à sa manière la rencontre entre Motorhead et le Punk metallique de The Exploited pour l'urgence et l'esprit rock'n'roll, presque foutraque de ses compositions et un Thrash old school 80's renvoyant aux premiers Voivod (on retrouve ce petit côté Techno-Thrash que ce soit dans les riffs ou dans le jeu de Kubus) et à tous ces groupes de la Bay Area (Exodus, Testament, Vio-Lence, Nuclear Assault...). D'autant que la production n'a rien de Metal avec un son très naturel, presque cru, qui donne aux guitares ce côté sec et hyper nerveux qui va si bien au Thrash. Un choix évident qui met ainsi en avant la vélocité de la section rythmique (un Kubus en grande forme qui ne cesse de galoper malgré un jeu plutôt varié) et le caractère particulièrement incisif des riffs de Tankvinss. Des riffs qui d'ailleurs n'ont pas à rougir de leur simplicité ("Tomorrow Is Today", "Ebola Syndrom") tant ils tapent juste systématiquement ("Grave Crawler", "Random Justice", "Regression Process" ou encore l'excellent "Dread Relieves"). Une simplicité au service d'une atmosphère électrique et particulièrement rock'n'roll ponctuée par une quantité de soli endiablés particulièrement jouissifs ("Grave Crawler" à 2:14, "Random Justice" à 1:11, "Tomorrow Is Today" à 0:13, "Thirty Nine Forty Five" à 0:44 ou encore celui sur "Dread Relieves" à 2:36 que Tankvinss prend même la peine d'annoncer: "Solooo!"...).

Finalement, la seule chose qui pourrait surprendre à l'écoute de Zöldïer Noïz concerne à mon avis le chant assez particulier de Tankvinss. Loin des voix criardes ou aiguës qui caractérisent le genre, le bonhomme possède un timbre vocal assez grave et plutôt monocorde. On a le sentiment d'être face à un chanteur désabusé ce qui, en y réfléchissant bien colle plutôt bien aux paroles de Zöldïer Noïz. Un chant qui apporte un je ne sais quoi de Death Metal à l'ensemble et qui, malgré mes quelques retenues à l'époque de ma découverte du groupe, apporte encore davantage de personnalité à l'ensemble.

Adoubé par Fenriz, il ne fait aucun doute que le Thrash de Zöldïer Noïz saura trouver grâce aux oreilles des plus rétrogrades qui apprécient leur Thrash imbibé de Punk et de Rock'n'Roll. Si ça n'a pas été le coup de foudre au premier regard entre nous, il m'a fallu très peu de temps pour finalement apprécier les riffs nerveux et les séquences rythmiques enflammées de ce groupe français qui mériterait d'être davantage mis en lumière. Faites comme moi, donner vous la chance d'apprécier Zöldïer Noïz et dépêchez-vous d'écouter ce Regression Process. Pour ma part, je m'en vais me pencher sur le fameux Schizoid Reject en espérant y prendre autant de plaisir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
02/09/2014 23:47
note: 8/10
J'ai oublié de le préciser mais l'album est en écoute intégrale sur Bandcamp.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zöldïer Noïz
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (7)  7.69/10

plus d'infos sur
Zöldïer Noïz
Zöldïer Noïz
Thrash - 1999 - France
  

tracklist
01.   Grave Crawler  (03:09)
02.   Random Justice  (02:47)
03.   Tomorrow Is Today  (01:59)
04.   Regression Process  (02:50)
05.   Thirty Nine Forty Five  (01:46)
06.   Dread Relives  (04:04)
07.   Vacant Worlds  (02:43)
08.   Ebola Syndrome  (02:55)
09.   Filthy Few  (03:17)
10.   Life Under Will  (03:30)

Durée : 29:41

line up
parution
3 Avril 2014

Essayez aussi
Slayer
Slayer
Diabolus In Musica

1998 - American Recordings
  
Kreator
Kreator
Terrible Certainty

1987 - Noise Records
  
Hexecutor
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation

2016 - Armée de la Mort Records
  
Target
Target
Master Project Genesis

1988 - Aaarrg Records
  
Nuclear Assault
Nuclear Assault
Handle With Care

1989 - Under One Flag
  

Dark Order
Cold War Of The Condor
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
French Black Metal : des découvertes et les réponses
Lire le podcast
Le Canyon - Épisode 21 - Ballade Luciférienne.
Lire le podcast
Truent
To End an Ancient Way of Li...
Lire la chronique
Les sorties de 2018
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Metalhertz #2 - "Vers l'infini et au-delà!"
Lire le podcast
High On Fire
Electric Messiah
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Sepulcher
Panoptic Horror
Lire la chronique
Deathhammer
Chained To Hell
Lire la chronique
Arsis
Visitant
Lire la chronique
Le black metal : un monde d'autistes !
Lire le podcast
Darkness
First Class Violence
Lire la chronique
Autumn Insanity Tour 2018
Raining Bombs + Satsuma 薩摩 ...
Lire le live report
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le podcast
Le Canyon - Épisode 19 - L'autel Païen
Lire le podcast
Voivod 35th Anniversary European Tour
Bio-Cancer + Hexecutor + Vo...
Lire le live report
Aborted
Terrorvision
Lire la chronique
Pig Destroyer
Head Cage
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier