chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
190 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mindforce / Dead Heat - Mindforce / Dead Heat

Chronique

Mindforce / Dead Heat Mindforce / Dead Heat (Split 7")
Parce que je vous sais friands de ces petites anecdotes personnelles et ô combien inutiles, sachez que c’est grâce à ce split que j’ai fait la connaissance des Californiens de Dead Heat dont je n’avais encore jamais entendu parler jusque-là. C’était en 2019, un petit peu après avoir enfin posé mes oreilles sur le premier album de Mindforce (Excalibur) paru en 2018 sur Triple B Records, groupe prometteur que j’avais découvert au temps de sa première démo sortie en 2016 mais que j’avais quelque peu snobé depuis (à tort, sinon ce n’aurait pas été très drôle).

Paru en décembre 2017 (d’abord au format numérique puis en vinyle dès janvier 2018) sur un petit label du nom de The Feral Planet, modeste structure vraisemblablement toujours en activité et dont il s’agit d’ailleurs de la seule et unique sortie à ce jour, ce split s’est vite retrouvé épuisé un petit peu partout, en grande partie grâce à l’engouement suscité par le premier album des New-Yorkais de Mindforce. Il aura fallu attendre l’année dernière pour que le label Triple B Records se propose de le rééditer dans une version 12" à l’artwork revisité. Si l’on pourra trouver discutable ce changement de format (avec au passage une nette augmentation du prix de vente) et cet artwork revu et corrigé pour l’occasion, les retardataires comme moi se réjouiront surtout de pourvoir enfin écouter ce disque dans leur salon, posé (vautré) dans le canapé avec un Perrier citron à la main. Tout un programme mais surtout un véritable régal !

Bouclé en un petit peu moins de dix-sept minutes, cette réunion d’experts se propose de nous offrir trois inédits par groupe. C’est Mindforce qui ouvre le bal en fanfare avec un "Firestarter" tout en riffs et en nerfs. En trois minutes et dix-huit secondes, le groupe originaire de Poughkeepsie va ainsi livrer une redoutable leçon de Thrash / Crossover, du genre de celle que l’on aimerait avoir tous les jours. Comme souvent, les Américains n’ont strictement rien inventé et se contentent ici de reprendre à leur compte une formule depuis longtemps éprouvée. Ce qui fait alors la différence et donc de Mindforce un groupe sur lequel il faut impérativement s’attarder si l’on est évidemment client du genre pratiqué ? Eh bien c’est plutôt simple : un riffing particulièrement au point (notamment lorsque les choses s’emballent passé 1:04) avec ce qu’il faut de leads et de solos mélodiques, un groove irrésistible qui devrait normalement vous donner envie de remuer dès les premières secondes, une certaine intensité ainsi qu’une dynamique variée (séquences mid-tempo, passages chaloupés, accélérations sauvages…), un délicieux feeling late 80’s dans cette production métallique et décharnée et enfin ce chant Hardcore vindicatif au timbre si particulier. Si ce premier titre s’avère particulièrement enthousiasmant, il en est également de même pour "Another Lost Piece" (courte pièce mid-tempo pleine de groove expédiée en moins de deux minutes) et "Civilization’s Lie" (plus proche dans le déroulé d’un "Firestarter") qui reprennent à peu de chose près tous ces éléments pour un résultat tout aussi probant qui ne devrait donc avoir aucun mal à convaincre les amateurs de ce genre de Thrash / Crossover définitivement marqué par les années 80.

Passées ces huit minutes des plus sympathiques, ce sont les Californiens de Dead Heat qui vont prendre le relai avec là encore un Thrash / Crossover largement inspiré par les scènes new-yorkaises et californiennes des années 80 (Cro-Mags, Suicidal Tendencies, Leeway, Excel, Crumbsuckers, No Mercy...). Bien évidemment, on repassera pour ce qui est de l’originalité mais on choisira de rester bien volontiers pour ces trois compositions particulièrement bien ficelées qui, sans surprise, reprennent à peu de choses près la même formule que celle déroulée plus tôt par Mindforce. Avec "Pay The Toll", le groupe originaire de Los Angeles ne tarde pas lui non plus à nous mettre les points sur les "i" grâce à une longue introduction (la moitié de ces deux minutes et trente secondes) instrumentale (à l’exception de ce cri animale à 0:48) elle aussi tout en riff et en groove. Une mise en bouche idéale pour se chauffer les épaules et les cervicales avant que ne débarque la cavalerie pour une seconde partie plus mouvementée entre accélérations menées le couteau entre les dents et break au groove destructeur. Dead Heat n’ayant pas eu dans l’idée de changer son fusil d’épaule, "True Blue" et "World So Cold" suivent naturellement le même chemin avec leurs riffs Thrash / Crossover rapides et nerveux, leurs accélérations Punk / Thrash toujours aussi efficaces, leurs breaks face auxquels il me semble vain de vouloir rester de marbre, leurs solos mélodiques et cette atmosphère surannée qui de la production aux compositions pue là encore la fin des années 80. Bref, un Thrash / Crossover dans ce qu’il a de plus classique et efficace à la fois.

Participations sans faute pour Mindforce et Dead Heat qui livrent chacun trois titres effectivement sans surprise mais d’une efficacité à toute épreuve. Alors certes, le Thrash / Crossover n’est probablement pas le sous-genre le plus plébiscité par le public mais pour tous ceux qui s’en régalent en se léchant les doigts et les babines, ce split est certainement le genre de sortie à ne pas sous-estimer. Certes il ne s’agit là que d’un simple split, certes ce genre de sortie/format coûte probablement un petit peu trop d’argent pour le nombre de titres proposés et la durée de ces derniers mais en attendant vous n’aurez pas le sentiment de vous être faits floués à l’issue de ces dix huit minutes particulièrement réjouissantes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mindforce / Dead Heat
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mindforce
Mindforce
Hardcore / Crossover - 2016 - Etats-Unis
  
Dead Heat
Dead Heat
Thrash / Crossover - Etats-Unis
  

formats
  • Digital / 2017 - The Feral Planet
  • Vinyl / 2018 - The Feral Planet
  • Vinyl / 2021 - Triple B Records

tracklist
Mindforce
01.   Firestarter  (03:18)
02.   Another Lost Piece  (01:39)
03.   Civilization's Lie  (03:16)

Dead Heat
04.   Pay the Toll  (02:29)
05.   True Blue  (02:19)
06.   World So Cold  (03:55)

Durée : 16:56

line up
parution
27 Décembre 2017

voir aussi
Dead Heat
Dead Heat
World At War

2021 - Triple B Records
  
Mindforce
Mindforce
Excalibur

2018 - Triple B Records
  
Dead Heat
Dead Heat
Certain Death

2019 - Edgewood Records
  

Essayez aussi
Enforced
Enforced
At The Walls

2019 - War Records
  
Power Trip
Power Trip
Nightmare Logic

2017 - Southern Lord Recordings
  
Suicidal Tendencies
Suicidal Tendencies
Suicidal For Life

1994 - Epic Records
  
Drain
Drain
California Cursed

2020 - Revelation Records
  
Turn Cold
Turn Cold
Break Your Faith (EP)

2021 - Autoproduction
  

Ranger
Shock Skull (EP)
Lire la chronique
Vektor
Black Future
Lire la chronique
Plague Years
All Will Suffer (EP)
Lire la chronique
Hexing
Welcome To Salem
Lire la chronique
Kreator
Hate Über Alles
Lire la chronique
Intoxicated
Watch You Burn
Lire la chronique
Le SAXO dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Mindforce / Dead Heat
Mindforce / Dead Heat (Spli...
Lire la chronique
Sacrifizer
Le Diamant De Lucifer
Lire la chronique
Drain
California Cursed
Lire la chronique
Interview de MISGIVINGS pour l'album éponyme
Lire l'interview
Misgivings
Misgivings
Lire la chronique
Le Black Metal en français... C'est mal ?
Lire le podcast
Scumslaught
Knives And Amphetamines
Lire la chronique
Deathawaits
XX
Lire la chronique
Centinex
The Pestilence (EP)
Lire la chronique
Crisix
Full Hd
Lire la chronique
Meshuggah
Immutable
Lire la chronique
Misery Index
Complete Control
Lire la chronique
Synesthésie #2 - Je vois blanc
Lire le dossier
Miseration
Black Miracles and Dark Won...
Lire la chronique
Suppression
The Sorrow Of Soul Through ...
Lire la chronique
Chemicide
Common Sense
Lire la chronique
Synesthésie #1 - Elden Ring
Lire le dossier
Blackened
Voices From The Void
Lire la chronique
Le black metal rend-il FOU ? Ou juste zinzin ?
Lire le podcast
BAUDELAIRE dans le Black Metal
Lire le podcast
La Voûte #10 - Imperator
Lire le podcast
Mortuary
Blackened Images
Lire la chronique
Sakrifiss dans "Le Secret des Dieux".
Lire le podcast
Plague Years
Circle Of Darkness
Lire la chronique