chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Internecine - The Book Of Lambs

Chronique

Internecine The Book Of Lambs
Quand on réunit Jared Anderson (bassiste / hurleur chez Hate Eternal jusqu’à une récente époque), Derek Roddy (Malevolent Creation, Divine Empire, Hate Eternal) et Tony Laureano (Nile, God Dethroned, Angelcorpse…) dans la même pièce, le résultat ne peut être que brutal, vous en conviendrez aisément.

Ce projet de Jared Anderson (qui assure ici tous les vocaux, guitares et la basse) est pour l’instant l’objet d’un seul album sorti en 2001, soit pendant le break pris par Hate Eternal entre « Conquering the Throne » et « King of all Kings ». Conviant pour l’occasion deux des meilleurs batteurs du genre (Roddy joue sur 2 titres et Laureano sur les 6 autres, « Hymns of Sanctity » étant un simple interlude), Anderson a également appelé au renfort Erik Rutan, qui non seulement exécute quelques solos typiques de son style, mais produit en plus l’album ! Autant dire que les similitudes avec Hate Eternal sont trop nombreuses pour être innocentes…

Et musicalement Internecine se situe bien évidemment dans la continuité du premier album de HE, si ce n’est qu’ici Anderson est l’unique compositeur des titres. En résulte un Brutal Death plus posé que ce qu’HE propose en temps normal, et si les titres sont tous furieusement brutaux et remplis de blasts, les mid-tempos écrasants sont plus nombreux et travaillés que chez la Haine Eternelle. Preuve en est « For Thee I Bleed », l’un des meilleurs titres de l’album avec son refrain écrasant. Les compos sont aussi légèrement plus complexes que chez HE et nécessitent un bon nombre d’écoutes avant de bien cerner certaines structures de chansons en tiroirs. Les solos de Rutan apportent un semblant de mélodie à un déferlement de riffs qu’on rapprochera très logiquement de la grande famille Morbid Angel / Hate Eternal, dont les membres entrants et sortants sont décidément tous des brutes en puissance ! :p

Le chant d’Anderson est moins rauque que celui de Rutan, mais est tout cependant tout aussi puissant, véhément et « bœuf » dans l’esprit pour coller parfaitement au ton de l’album, accompagné en cela de quelques hurlements blacks dont il agrémentait déjà certaines compos chez HE. La prod est un peu décevante car légèrement confuse, j’aurais notamment aimé que la batterie soit plus en avant vu le pedigree des deux brutes aux fûts, mais on en prend quand même plein les oreilles sans avoir besoin de trop monter le volume.

« The Book of Lambs » est donc une valeur sure pour les fans des groupes précités, car sans être indispensable il complétera néanmoins avec fureur et brutalité la discothèque des apprentis bûcherons que nous sommes tous m/

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Internecine
Brutal Death
2001 - Hammerheart Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (14)  7.96/10
Webzines : (8)  7.66/10

plus d'infos sur
Internecine
Internecine
Brutal Death - 1997 † 2000 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   The Elder Gods
02.   Ceremonies Of Deceit (Effulgence Rituals)
03.   … For Thee I Bleed
04.   Hallowed Guidance
05.   Inverted
06.   Encrypting The Vehemence
07.   Divinity
08.   Hymns Of Sanctity
09.   The Calling Of The Hordes

line up
Essayez aussi
Emeth
Emeth
Insidious

2004 - Brutal Bands
  
Eye Of Solitude
Eye Of Solitude
Canto III

2013 - Kaotoxin Records
  
Extinction Protocol
Extinction Protocol
Aeonic Obliteration

2013 - P2
  
The Furor
The Furor
Impending Revelation

2014 - Autoproduction
  
Embryonic Devourment
Embryonic Devourment
Fear Of Reality Exceeds Fantasy

2008 - Deepsend Records
  

Metallica
Kill 'Em All
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique