chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
134 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Phantom - Handed To Execution

Chronique

Phantom Handed To Execution
L’Amérique du Sud, éternel pourvoyeur de formations Speed / Thrash ? Si l’Europe et les Etats-Unis n’ont jamais eu à démériter, il me semble pourtant évident que le continent sud-américain est encore aujourd’hui et cela depuis la seconde moitié des années 80, l’un des plus gros fournisseurs en la matière. Parmi ses récentes engeances particulièrement dignes d’intérêt, les jeunes Mexicains de Phantom.

Formé à Guadalajara en 2021, le groupe va tout d’abord enchaîner les démos (pas moins de trois rien qu’en 2022) et autres sorties de petites envergures (un split et deux singles l’année dernière) avant de passer finalement aux choses sérieuses. Intitulé Handed To Execution, ce premier album est ainsi paru en octobre dernier sur le label mexicain Inframetal Records (Chumbo, Tumba, Soldados Del Infierno, Warfare Noise...) avant d’être pressé au format cassette par Headsplit Records qui n’a pas manqué de flairer le plein potentiel de ces quatre garçons (à noter qu’il existe quelques petites différences entre la version numérique disponible sur Bandcamp et la version CD puisque sur la seconde l’excellent "Usurpers Of The Throne" est remplacé par un autre morceau intitulé "Desecreation" et que le titre "Hold Fast" a été remonté de quelques crans afin de laisser sa place à "Payback"). Passé entre les mains d’un certain Hector Ibarra pour tout ce qui a trait à la production (enregistrement, mixage et mastering), celui-ci se révèle aux yeux de tous à travers une illustration délicieusement obsolète et un brin naïve qui pue les années 80 dans ce qu’elles ont pu avoir de fauchées et d’excitantes à la fois.

Alors évidemment, entre mon premier paragraphe et cette œuvre tout les deux sans équivoques, le contenu de ce premier album ne fait absolument aucun doute. Adepte d’un Speed / Thrash primitif et rudimentaire, Phantom a choisi de s’inscrire dans une relecture fidèle du genre en allant notamment marcher à grandes enjambées dans les pas d’un certain Kreator à l’époque de ses deux premiers albums. On repassera donc pour l’originalité du propos puisque ce n’est clairement pas le sujet du jour ici... Non, ce qui prime chez Phantom c’est bel et bien cet amour du riff qui tâche, cette exécution un brin juvénile dont transpire urgence, passion et honnêteté, cette dynamique haletante et particulièrement jouissive et enfin ces mélodies abrasives et mémorables. Rien de bien sorcier donc mais une vision pure et sincère de ce qu’a pu être le genre à ses débuts. Passéistes et rétrogrades jusqu’à la mort (surtout celles de tous les « posers » croisés en chemin), les petits gars de Phantom jouent donc à fond la carte du mimétisme jusqu’à sonner comme un groupe tout droit sorti de la seconde moitié des années 80.

Sans surprise, c’est essentiellement pied au plancher que les Mexicains mènent leurs petites affaires. Un rythme frénétique marqué bien évidemment par de nombreuses séquences de toupa-toupa ("Winds Of Havok" à 1:15, "Handed To Execution" à 1:03, "Usurpers Of The Throne" à 0:30, "Necrohex" à 0:53...), tout un tas de riffs bien nerveux ("Winds Of Havok" à 1:00, "Usurpers Of The Throne" à 0:21, "Speedhammer" à 0:23, "Payback" à 0:52, "Hold Fast" à 0:07...) et de soli mélodiques bien sentis ("Winds Of Havok" à 2:28, "Reaper's Bane" à 1:18, "Handed To Execution" à 1:36, 2:09 et 3:36, "Usurpers Of The Throne" à 2:55…) et un chant arraché toujours sur le fil… Une formule vieille de plus de quarante piges et que Phantom s’applique à restituer avec beaucoup de réussite tout au long de ces trente-sept minutes qui devraient donc vous tenir en haleine jusqu’au bout.
Les Mexicains auraient très bien pu se contenter d’en rester là mais le groupe réussit néanmoins à varier son propos grâce notamment à quelques compositions à la fibre Heavy / Speed un peu plus prononcée. Je pense notamment à des titres comme "Reaper's Bane", "Speedhammer", "Ravager Hunts" ou "Payback" sur lesquels transparait de manière effectivement un petit peu plus significative l’influence des Anglais de Venom. Une approche un petit peu plus "Rock’n’Roll" qui évidemment fonctionne à plein tube et n’a aucun mal à convaincre grâce à ses riffs simples et efficaces et sa batterie tout aussi rudimentaire et généreuse. On appréciera également ces quelques arrangements mélodiques distillés tout au long de l’album comme par exemple cette guitare acoustique entendue à plusieurs reprises, d’abord sur "Usurpers Of The Throne" à 3:13 avec des sonorités sud-américaines brèves mais néanmoins particulièrement sympathiques (je ne comprends pas que ce morceau soit absent de la version CD) ou sur l’introduction et la conclusion de "Payback" dans un registre plus classique.

Loin d’être un album révolutionnaire, Handed To Execution est plutôt à considérer comme une lettre d’amour au Speed / Thrash des années 80. Seul petit regret ici, l’absence de ces rototoms qui se fait effectivement cruellement ressentir (oui, j’exagère un petit peu mais ils sont pourtant tellement symptomatiques de l’époque que ne pas en entendre sur un tel disque est presque une faute de goût). Quoi qu’il en soit, si les premiers Kreator ou les premiers Sepultura sont définitivement votre came et que vous prenez encore énormément de plaisir à l’écoute des plus récents Deathhammer, Vulture ou Midnight, il y a fort à parier que ce premier album de Phantom soit à même de vous satisfaire. Et si c’est le cas, j’ai une bonne nouvelle pour vous puisque les Mexicains ont sorti il y a quelques semaines un nouveau EP tout aussi réjouissant si ce n’est plus... Affaire à suivre donc !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
16/05/2024 21:31
coreandcoupdate a écrit : Bientôt la chronique de l’EP sorti fin avril ?

Oui, semaine prochaine sûrement Clin d'oeil
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
16/05/2024 19:18
Bientôt la chronique de l’EP sorti fin avril ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Phantom
Speed / Thrash
2023 - Inframetal Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Phantom
Phantom
Speed / Thrash - 2021 - Mexique
  

vidéos
Handed To Execution
Handed To Execution
Phantom

Extrait de "Handed To Execution"
  
Hold Fast
Hold Fast
Phantom

Extrait de "Handed To Execution"
  

tracklist
01.   Winds of Havok  (04:42)
02.   Reaper's Bane  (03:07)
03.   Handed To Execution  (04:33)
04.   Usurpers Of The Throne  (04:39)
05.   Necrohex  (04:51)
06.   Speedhammer  (02:43)
07.   Ravager Hunts  (04:17)
08.   Payback  (05:00)
09.   Hold Fast  (03:06)

Durée : 36:58

parution
27 Octobre 2023

voir aussi
Phantom
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)

2024 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Witching Hour
Witching Hour
Past Midnight...

2011 - Evil Spell Records
  
Merciless
Merciless
The Awakening

1990 - Deathlike Silence Productions
  
Vulture
Vulture
The Guillotine

2017 - High Roller Records
  
Whiplash
Whiplash
Unborn Again

2009 - Pulverised Records
  
Kalmah
Kalmah
Swampsong

2003 - Spikefarm Records
  

Sodom
Get What You Deserve
Lire la chronique
Lethal Blaster
Velocidad sangrienta
Lire la chronique
LIXIVIAT FESTIVAL #2
Blockheads + Feastem + P.L....
Lire le live report
La photo mystère du 16 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Tommyknockers
Mean Things
Lire la chronique
Verbal Razors
By Thunder and Lightning
Lire la chronique
Critical Defiance
The Search Won't Fall...
Lire la chronique
Phantom
Handed To Execution
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Mai 2024
Jouer à la Photo mystère
Assylum
Far Beyond Madness
Lire la chronique
Karabiner
Unbeaten (EP)
Lire la chronique
Aborted
Vault Of Horrors
Lire la chronique
Atrophy
Asylum
Lire la chronique
Battlecreek
Maze of the Mind
Lire la chronique
Le DSBM, c'est RASOIR ou tu as ça dans les VEINES ?
Lire le podcast
Suicidal Angels
Profane Prayer
Lire la chronique
Fatal Collapse
Fatal Collapse
Lire la chronique
Reavers
Violator (EP)
Lire la chronique
Forbidden
Twisted Into Form
Lire la chronique
European Assault 2024
Diocletian + Hexekration Ri...
Lire le live report
Darkest Hour
Perpetual | Terminal
Lire la chronique
Terravore
Spiral of Downfall
Lire la chronique
Diabolus In Musica - Exposition Philharmonie de Paris
Lire le dossier
Forbidden
Forbidden Evil
Lire la chronique
Brodequin
Harbinger Of Woe
Lire la chronique