chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Soulfly - Dark Ages

Chronique

Soulfly Dark Ages
Oui oui, vous avez bien lu. Vous ne rêvez pas, vous n'êtes pas bourré (du moins ça n'en est pas la cause) et votre ordinateur ne bug pas: une bonne note à un album de Soulfy! Et croyez moi, je suis le premier surpris. Lassé des expérimentations hasardeuses de Max Cavalera, de ses bondieuseries mal placées et tout simplement de la médiocrité de sa musique, je n'attendais plus rien de Soulfly. Pire que ça, après un 3 très moyen et un Prophecy complètement raté, c'est avec le sentiment de remplir une corvée (genre la vaisselle) que j'écoutai ce nouvel album, d'autant qu'il arrivait seulement un an après ce Prophecy de triste mémoire. Pourtant, un signal aurait pu me mettre la puce à l'oreille sur ce qui m'attendait: l'artwork. Dessinée par Michael Whelan, l'homme derrière les covers de Sepultura (Beneath The Remains et Arise notamment), la pochette de Dark Ages (étrangement la même qu'un bootleg de Dissection, Frozen in Wacken!) contraste brutalement avec les pochettes colorées, festives et pleine d'espoir des productions de Soulfy. Et puis il y a ce nom, Dark Ages, "les temps sombres". Max aurait-il eu une soudaine envie de renouer avec son passé, se rendant enfin compte que l'avenir ne lui souriait plus?

Autant vous mettre tout de suite au parfum: Dark Ages est l'album le plus violent, le plus brut et surtout le plus sombre de la discographie du groupe. Je ne sais pas si ce sont les récents événements, la mort de Dimebag Darell et de sa belle-petite-fille, qui l'ont poussé à composer quelque chose de moins joyeux, mais une chose est sûre, ça fait du bien!

Le bougre renoue donc avec son glorieux passé."Babylon", "Carved Inside", "Frontlines", "Corrosion Creeps" ou encore "Fuel The Hate" ramènent ainsi tous à du Sepultura période Beneath The Remains, Arise ou Chaos A.D. Quelques morceaux de Prophecy faisaient aussi penser à du Chaos A.D. mais là c'est bien plus flagrant et bien plus inspiré. Max qui refait du bon vieux thrash, j'y croyais encore moins qu'à un 3è titre de champion de France du PSG, c'est dire! Avec ça, des soli dans la pure veine de l'âge d'or nous sont gracieusement offerts ("I And I", "Arise Again", "Frontlines", "Fuel The Hate"). Grands moments!
Le passé de Max, c'est également Nailbomb. Devinez quoi? "Riotstarter" et surtout "(The) March" nous replongent directement dans le thrash indus de son vieux projet. L'est pas belle la vie?

Ce retour à une musique plus couillue et plus technique, on le doit pour moi à un homme. Pas Max, mais Marc Rizzo. Le seul qui mettait un peu de lumière dans l'obscur néant de Prophecy par ses qualités de musiciens et son feeling naturel, éclabousse ce Dark Ages de toute sa classe. En apportant une touche plus technique et plus extrême, il rend la musique de Soulfly bien plus intéressante. On remarquera aussi ses expérimentations sonores, comme ces guitares plaintives sur "Babylon". Et puis il a décidé d'avoir l'air moins con et plus crédible en abandonnant son sac à dos! En gros, merci Rizzo! Merci également à la prod' massive, qui donne toute sa dimension aux guitares lourdes et à la bonne grosse voix de Max, qui met bien en avant les grondements de la basse et qui donne à la batterie un son tribal très brut (quoiqu'un peu trop en retrait) collant parfaitement à la volonté d'envoyer la purée.

Max n'a donc plus peur de nous ressortir ce qu'il savait faire dans Sepultura. Très bien! Cependant, il le fait sans renier ce qu'il a fait avec Soulfly depuis 1998 car, que les choses soient claires, Dark Ages n'est pas un album de Sepultura mais bien de Soulfly. Ce n'est finalement pas plus mal, Max ne pourra ainsi pas se faire traiter de retourne-veste ou d'opportuniste. Mais c'est malheureusement sur ce terrain que les points négatifs font leur apparition. Premièrement, les invités, une tradition chez Soulfly. Si le jouissif et très hardcore "Molotov", avec un coreux russe (Paul de Faq) et Billy Milano (S.O.D entre autres) qui beugle ses paroles au téléphone (véridique!), est déjà culte, il n'en va pas de même pour "Inner Spirit" et "Stay Strong". Le premier voit le retour de Kojot du groupe de ragga serbe Eyesburn, qui était déjà invité sur l'épouvantable "Moses" (Prophecy). Résultat, le morceau, qui démarrait bien, se trouve complètement gâché par son intervention. Les Serbes semblent être décidément bien meilleurs dans le génocide de Kosovards que pour la musique! Sur "Stay Strong", c'est à nouveau Richie Cavalera, le beau-fils de Max, qui pousse la chansonnette. Je ne pourrai que lui conseiller de s'acheter une voix parce que le pauvre ne dégage rien et n'a aucune puissance vocale, en plus de ne pas savoir chanter. C'est bien beau d'inviter la famille mais bon, à un moment faut arrêter quoi...

Tout n'est donc pas parfait et Soulfly retombe par moment dans ses travers, à savoir comment casser le rythme d'un morceau par un plan tribalo-mélodique soporifique ("Corrosion Creeps", "Fuel The Hate"). Mais les passages inutiles, c'est un peu la marque de fabrique de Soulfly, alors on est un peu indulgent, surtout qu'ils sont plus inspirés que d'habitude et que certaines parties acoustiques sont même excellentes (la fin de "Frontlines" et la deuxième partie de "Soulfly V"). Par contre, il faudra m'expliquer l'intérêt d'enregistrer deux minutes de pluie et d'orage pour l'outro de "Stay Strong". Idem pour le sacro-saint instrumental mélodique final "Soulfly V", que je zappe pratiquement à chaque fois (comme les 4 premiers d'alleurs), étant trop répétitif et surtout très chiant (exepté la seconde partie très réussie à la guitare espagnole). On pourrait également montrer du doigt la structure parfois simpliste des morceaux et une recette usée juqu'à la corde (gros riffs basiques et pas foncièrement originaux, éternelles gimmicks vocales de Max, paroles au ras des paquerettes ...) mais je ne le ferai pas car ça ne me gène en rien.

Mise à part quelques défauts persistants qui font de toute façon partie de la culture Soufly, cet album est franchement et étonnament très bon. Max s'est un peu replongé dans son passé sepulturesque, ce qui ne peut que nous réjouir, mais a gardé sa crédibilité en n'égratignant pas la personnalité propre de Soulfly. Bien meilleur que 3 et Prophecy, je garde néanmoins une préférence pour les deux premiers, Soulfy et Primitive, quand même plus accrocheurs et plus homogènes. Bien belle surprise en tout cas!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Northern Wolf citer
Northern Wolf
01/06/2009 22:03
note: 8.5/10
Dark Ages c'est l'album de Soulfly à écouter en priorité ! En effet, c'est tout simplement le meilleur qu'ils aient fait jusqu'à présent. Cet album marque un peu le retour aux sources, c'est à dire à ce qui a fait la gloire de Sepultura, une musique sombre, quelques passages ambients, tout cela accompagné de riffs ravageurs. Cet album a mis sur le cul plus d'un, si c'est pas encore fait, écoutez et vous verrez!
Seb57 citer
Seb57
28/08/2007 16:16
Excellent album, je savais qu'il savait encore faire de la musique le gros Max .
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
14/04/2007 13:54
note: 5/10
Un album faiblard,je suis surpris qu'on appelle ça du thrash. C'est juste du thrash de fillette.
J'ai pas du tout aimé,certains riffs sont pas mauvais mais vraiment basiques,sans folie,totalement plat.
Pic-Pic citer
Pic-Pic
07/04/2007 23:08
note: 9.5/10
Je met un bon 9/10 pour Dark Ages, c'est une bombe, les titres s'enchainent à une vitesse folle, ça speed, les grattes sont démentes, le pied, et en live, c'est "LA CLAQUE".

Pas mauvaise chronique, hormis que je ne suis pas d'accord pour Prophecy, je le trouve très bien. Pour moi, c'est Primitive et 3 qui sont hasardeux, les trois autres opus sont de très bon niveau.
Jayraw citer
Jayraw
15/11/2005 3:16
C'est moi ou y'a presque une mosh-part sur Frontlines?
citer
Eküd (invité)
06/10/2005 16:29
Putain d'album m/, j'aurais jamais imaginé ça de la part de soulfy
citer
JR Ewing (invité)
04/10/2005 15:16
Primitive: quel daube cet album, non celui ci est bien meilleur. Sur primitive, c est même plan batterie et gratte tt long et trop d'invité de daube... enfin Soulfly redresse la barre avec dark ages, com koi tt arrive... j y croyais plus
NEjo citer
NEjo
02/10/2005 21:18
note: 9/10
Cher Keyser je t'es manqués hein ?! Clin d'oeil bon je vais pas me faire chier je vais recopier se que j'ai mi sur u-zine !

Et bien moi je donne un 9/10 a cet album (surnoté ?! non pas pour moi) j'ai vraiment été bleuffé par cette album , d'un coté pour moi il reste un peu dans la ligné de prophecy sur certain titre mais puissance X 1000 . Aucune chanson me casse les couilles et j'iame même la chanson avec le serbe .
Parlons un peu de la batterie( hihi ) , je trouve ces parties vraiment bonne pas non plus enormément complexe mais elle sont rapides , éfficaces , puissantes ! Je préfere largement Nunez que Roy.
Marc Rizzo, marco comment tu ma impressioné ! Bravo vraiment un très bon gratteux ( qui le cachait vraiment chez Ill Nino )

maintenant j'espere que Max a trouvé le bon line-up , pour moi c'est le bon et qu'il le garde !

Voila la flemme d'argumenté + , 9/10 et si sa plait a personne jvous enc*le =)
Evil_Nick citer
Evil_Nick
02/10/2005 17:34
Ce que j'ai écouté de la e-card me parait mieux en effet donc je vais peut-ê bien me le procurer. Sinon, c vrai que Marc Rizzo se démerde plutôt bien d'après ce que j'ai pu voir sur le DVD.
Alexis citer
Alexis
02/10/2005 17:05
note: 8/10
Tout est dit Sourire
toukene citer
toukene
02/10/2005 15:43
Parfaitement d'accord avec toi Keyser !! dur de ne pas l'être t'as resumer soulfly et cet album...je savais pas que rizzo avait jarté son sac c'est cool ca!! enfin coool pour lui....lol ca devait chambrer qd mem....
Gothenburg citer
Gothenburg
02/10/2005 14:22
excelent l'album
Keyser citer
Keyser
02/10/2005 13:38
note: 7.5/10
Dans les bacs demain (le 3/10) je crois. Une e-card est aussi en ligne!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Soulfly
Thrash tribal
2005 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (22)  7.59/10
Webzines : (30)  7.97/10

plus d'infos sur
Soulfly
Soulfly
Néo / Thrash - 1997 - Brésil
  

vidéos
Frontlines
Frontlines
Soulfly

Extrait de "Dark Ages"
  

tracklist
01.   The Dark Ages
02.   Babylon
03.   I And I
04.   Carved Inside
05.   Arise Again
06.   Molotov
07.   Frontlines
08.   Inner Spirit
09.   Corrosion Creeps
10.   Riotstarter
11.   Bleak
12.   (The) March
13.   Fuel The Hate
14.   Stay Strong
15.   Soulfly V

Durée totale: 66'49

line up
voir aussi
Soulfly
Soulfly
Conquer

2008 - Roadrunner Records
  
Soulfly
Soulfly
Soulfly

1998 - Roadrunner Records
  
Soulfly
Soulfly
Primitive

2000 - Roadrunner Records
  
Soulfly
Soulfly
3

2002 - Roadrunner Records
  
Soulfly
Soulfly
Omen

2010 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Sepultura
Sepultura
Quadra

2020 - Nuclear Blast Records
  

Malevolent Creation
Retribution
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique