chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Caliban / Heaven Shall Burn - The Split Program

Chronique

Caliban / Heaven Shall Burn The Split Program (Split-CD)
Le label Lifeforce ne pensait pas encore en l'an 2000 que les deux jeunes groupes qu'étaient Heaven Shall Burn et Caliban allaient être les plus gros piliers de la scène metal/hardcore européenne. Les deux groupes allemands, avaient sorti au préalable sur ce label leurs premiers véritables albums : A Small Boy And A Grey Heaven pour Caliban et Asunder pour Heaven Shall Burn. Ces derniers, très proches, ne pouvaient pas refuser une collaboration ou plutôt un affrontement de leur style respectif. Style hybride, source du bien nommé « metalcore » mais dans un genre le plus brut possible, donc je vous rassure ici pas de soupe infligée malheureusement par les centaines de groupes de ce genre où ceux qui se démarquent se comptent dorénavant sur les doigts de la main…

L'album se décompose en deux parties égales (quatre titres pour chaque groupe avec deux titres transitoires), commençons donc par le metal/hardcore haineux de Caliban. Il faut préciser que je ne suis pas spécialement fan du groupe mais qu'il faut quand même reconnaître que les débuts de groupe sont vraiment étonnants ! Et mieux vaut bien se préparer car le groupe commence de façon très rentre dedans avec le titre « Assassin Of Love » : cris de possédés encore plus effrayants d'Andy, riffs thrash rapides typés Slayer, moshparts ultra violents…Tout ceci ponctué par le chant parlé du guitariste et de ses quelques passages à la guitare acoustique…Bref comme titre d'ouverture çà met tout de suite dans le bain, qu'on aime ou pas Caliban : çà reste supra efficace ! Le deuxième titre « A Summerdream » rappellera fortement un certain Poison The Well par ses riffs mélodiques et son break au chant clair introduit dans une musique d'une furie incontrôlable. « Sunday´s Words » n'est pas non plus en reste avec des riffs et une fin très jouissives. Le dernier titre pour Caliban, « Partisan », n'est rien d'autre qu'un titre du mini-cd d'Heaven Shall Burn In Battle There Is No Law de 1998 (qui ressortira en 2002) : on sent la touche du compositeur original mais autant dire que la fusion avec Caliban rend franchement bien !

L « outro » arrive avec un discours de Samuel L.Jackson extrait de « Pulp Fiction », concluant la partie de Caliban mais introduisant bien heureusement celle d'Heaven Shall Burn. Pour commencer cette partie, ni plus ni moins que l'un des meilleurs titre du groupe, j'ai nommé « Suffocated In The Exhaust Of Our Machines » (pas évident le titre). Toujours un son relativement lourd et assommant (marque de fabrique du groupe) ainsi qu'une musique très sombre au rendez-vous. Ceci se traduisant par des paroles fortement engagées, des riffs qui virent au dark metal et un chant puissant poignant au possible qui vous dégagent une ambiance indescriptible totalement bluffante… Il suffit d'écouter la reprise de Caliban « One More Lie » (titre de leur mini-cd Same qui sera repris sur le deuxième Split) : samples obscures en tout genre, présence discrète de claviers et une musique qui n'aurait pas fait tâche sur un album de dark/doom ! La musique d'Heaven Shall Burn contraste avec celle de Caliban, clairement moins déchaîné avec un tempo beaucoup plus modéré mais où la brutalité dégagée et tout autant si ce n'est plus touchante. Les très typées death metal « No Single Inch » et « The Seventh Cross » aux gros riffs redoutables, passages pour headbang, cris gutturaux et martèlement de fûts, raviront les amateurs !

Ce premier Split, restent bien cher aux fans de la première heure, car ils marquent les débuts talentueux de deux groupes maintenant chez les « grands » mais aussi les influences d'un certain nombre de groupes de metal/hardcore d'aujourd'hui. La production pourrait cependant en braquer quelques uns par ce son très loin des derniers opus des deux groupes… Reste que Caliban se veut d'une efficacité monstre par sa musique très violente et qu'Heaven Shall Burn nous assène des titres d'une ambiance à vous tirer les tripes. En résulte un très bon album qui devrait ravir les fans des deux groupes ou les futurs amateurs du metal/hardcore européen. A ne surtout pas comparer avec l'ignoble deuxième Split…Une bien belle époque !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Caliban / Heaven Shall Burn
Metal/Hardcore
2000 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.5/10
Webzines : (2)  6.75/10

plus d'infos sur
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Metalcore/Death mélodique - 1997 - Allemagne
  
Caliban
Caliban
Metalcore - 1997 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
Caliban

01.   Intro
02.   Assassin Of Love
03.   A Summerdream
04.   Sunday's Words
05.   Partisan
06.   Outro

Heaven Shall Burn

07.   Suffocated In The Exhaust Of Our Machines
08.   No Single Inch
09.   The Seventh Cross
10.   One More Lie

line up
voir aussi
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Invictus
(Iconoclast III)

2010 - Century Media Records
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Wanderer

2016 - Century Media Records
  
Caliban
Caliban
The Awakening

2007 - Roadrunner Records
  
Caliban / Heaven Shall Burn
Caliban / Heaven Shall Burn
The Split Program II (Split-CD)

2005 - Lifeforce Records
  
Caliban
Caliban
The Opposite From Within

2004 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Mindlag Project
Mindlag Project
Karybda

2002 - Autoproduction
  
Born From Pain
Born From Pain
War

2006 - Metal Blade Records
  
Lokurah
Lokurah
The Time To Do Better

2012 - M&O Music
  

The Agony Scene
Get Damned
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique