chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
103 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Machine Head - Supercharger

Chronique

Machine Head Supercharger
Je vous avoue que j'appréhendais beaucoup ce nouvel album de Machine Head, car bien qu'ayant toujours adoré ce groupe depuis 1997 quand j'ai découvert "The More Things Change.." et "Burn My Eyes", j'avais été très déçu par "The Burning Red" sorti en 1999 et le virement spectaculaire de style qu'avait opéré le groupe. Les rumeurs parlaient d'un retour à la grande époque de "Burn..." mais je pense qu'on peut plutot parler de progression du style de "The Burning Red" tout en oublaint la plupart des éléments métal et en rajoutant la put#### de peche qu'avait "Burn...". Et le tout donne le retour de Machine Head dans toute sa splendeur!

Ca commence par une petite intro (on commence à avoir l'habitude cette année, après le nouveau Slipknot et le nouveau Slayer), et on enchaine directement avec "Bulldozer" et un gros roulement de batterie qui fait tout de suite penser au mythique "Davidian"...Cependant ce n'est pas du "Davidian", mais néanmoins un très bon morceau de MH, alternant passages calmes et grosses rythmiques aggressives comme ce qu'on a toujours aimé chez MH! Ca continue avec "White-Knuckle Blackout", ou Robb crie comme si demain n'allait jamais arrivé, et rappe vers le milieu du morceau mais d'une facon joussive, pas à la "Burning Red" quoi, plutot du style débit ultra rapide de la voix avec derrières des grosses guitares et un rythme de batterie énergique :)

"Crashing Around You" qui suit constitue le premier single de l'album, et c'est vrai que le refrain est très sympa et mélodique, Robb a définitivement appris à chanter et ca s'entend! Un très bon morceau, très accrocheur et reposant avant la déferlante que constitue "Kick You When You're Down", et qui renoue avec les tempos rapides dont on avait malheureusement un peu perdu l'habitude avec "Burning...", le tout entrecoupé d'un refrain quasi-athmospérique, et de paroles très positives "you have to trust in yourself"...

On laisse retomber un peu la pression avec "Only The Names" et son arpège d'intro, qui est suivi par une rythmique en harmoniques rappellant là aussi furieusement les grands moments de "Burn My Eyes" comme "None But My Own"...Les paroles sont aussi très interessantes ici, car symbolisant une conversation entre deux amis qui constitue en fait une habile façon détournée de parler des drogues dures inhérentes au monde du rock. Probablement une des meilleures chansons de l'album, aussi bien pour ses paroles très bien écrites que pour les arrangements diverses que l'on détecte en l'écoutant au casque...

Ensuite, c'est "All In Your Head", du Machine Head nouvelle époque typique avec un refrain mélodique, des rythmiques au gros son et un chant rappé sur les couplets rappellant un peu "Burning Red", mais en mieux! "American High" qui suit raconte avec beaucoup d'humour l'enfance de Robb, comment il séchait les cours pour répeter avec ses amis, comment il a arreté d'écouter Led Zeppelin pour passer à Slayer (le brave garçon! ;), le tout avec une bonne humeur communicative (style le cri de Tarzan qui débute la chanson, les rires qu'on peut entendre juste après, ou tout simplement les paroles qui sont très sympas :). Et pour ne rien gacher, le refrain est excellent et accrocheur, que demandez de plus? Certainement ma préféré de l'album!

Un petit interlude "Brown Acid" et on passe à "Nausea", une chanson bien revendicative dans le style de l'ancien Machine Head, mais avec des couplets chantés par Robb d'une façon limite "jazzy" (dur à exprimer, mais de toute facon vous l'entendrez pas vous-meme en achetant l'album :p). Encore une excellente chanson, de toute façon je n'en vois aucune qui m'ait déçu sur cet album..."Blank Generation" est une autre soupape de sécurité entre deux chansons bien violentes, et après une alternance couplet/refrain est enchainé sur un break ou dans un long monologue Robb nous fait partager son émotion sur les dysfonctionnements de la société Américaine, partant d'une rythmique calme pour finir en grosse furie comme seul MH en est capable...Un grand moment, et aux premières écoutes frissons dans le dos garantis...

"Trephination" est la chanson qui suit et certainement une grosse tuerie en live, on sent une fois de plus les progrés réels que Robb a fait au chant, arrivant à exprimer au mieux ce qu'il ressent, le tout sans l'aide d'un pseudo-producteur manitou à la mode...."Defeaning Silence" est la seule vraie ballade de l'album, et un autre futur single en puissance avec un refrain une fois de plus très accrocheur et mélodique, et l'album se conclue par "Supercharger", qui désormais conclue les concerts de MH en beauté, 3min48 de folie furieuse :)

Je pense que vous l'aurez compris, j'adores cet album et chacune de ses chansons, et meme si comme beaucoup je regrettes un peu la nouvelle orientation de Machine Head vers plus de mélodie, devant un tel résultat on ne peut que s'incliner et saluez bien bas Robb et ses camarades, pour tout le plaisir ressenti à l'écoute de ce "Supercharger"!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

heylel citer
heylel
28/11/2016 18:39
note: 4.5/10
Après the burning red assez sympa mais pas au niveau des premiers, j'attendais bcp de celui ci... et bien non...

trop dans l'ère du temps à l'époque, MH a un peu perdu de son identité et surfant sur la vague des groupes de neo entre autre.
armageddon200 citer
armageddon200
08/02/2011 09:03
note: 9/10
Pour moi c'est l'album qui m'a fait aimer ce groupe, je le trouve excellent et y'a plein de morceau excellent... MH fait du commercial? tant mieux...
Saikicekon citer
Saikicekon
19/03/2009 02:04
Euh c'est moi qui ai abusé sur ma bouteille de rhum ou le riff d'intro de "Bulldozer" est carrément un copier/coller du riff de break d'"Angel of Death" de Slayer ?!?!?!?! Ca doit être une sorte d'hommage....
Niktareum citer
Niktareum
30/03/2005 22:36
note: 7.5/10
j'aime beaucoup aussi...c toujours mieux que "the burning merde"
j'adore "deafening silence" elle est très joliiiieu...
space monkey citer
space monkey
01/03/2005 21:51
note: 8/10
Tout comme chris, j'aime beaucoup cet album. C'est loin d'être le meilleur du groupe (faut voir le reste de la disco quand même !) mais on a le droit à de très bons morceaux : only the names, trephination, supercharger entre autres.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Machine Head
Power métal
2001 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (22)  6.43/10
Webzines : (16)  6.26/10

plus d'infos sur
Machine Head
Machine Head
Melodic Groove/Thrash/Néo Metal - 1991 - Etats-Unis
  

vidéos
Crashing Around You
Crashing Around You
Machine Head

Extrait de "Supercharger"
  

tracklist
01.   Declaration
02.   Bulldozer
03.   White-Knuckle Blackout!
04.   Crashing Around You
05.   Kick You When You're Down
06.   Only The Names
07.   All In Your Head
08.   American High
09.   Brown Acid
10.   Nausea
11.   Blank Generation
12.   Trephination
13.   Deafening Silence
14.   Supercharger

line up
voir aussi
Machine Head
Machine Head
Bloodstone & Diamonds

2014 - Nuclear Blast Records
  
Machine Head
Machine Head
The Blackening

2007 - Roadrunner Records
  
Machine Head
Machine Head
Burn My Eyes

1994 - Roadrunner Records
  
Machine Head
Machine Head
Unto The Locust

2011 - Roadrunner Records
  
Machine Head
Machine Head
Through The Ashes of Empires

2003 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Falconer
Falconer
Falconer

2001 - Metal Blade Records
  
Derdian
Derdian
DNA

2018 - Indépendant
  
Lonewolf
Lonewolf
Raised On Metal

2017 - Massacre Records
  
Fifth Angel
Fifth Angel
Third Secret

2018 - Nuclear Blast Records
  
Noble Beast
Noble Beast
Noble Beast

2014 - Tridroid records
  

Metal Church
Metal Church
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique