chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
119 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Machine Head - The Blackening

Chronique

Machine Head The Blackening
Autant l'avouer tout de suite malgré le risque de me voir lynché en place publique, je fais partie des "CQPTMTCABME" (pour "Ceux Qui Préfèrent The More Things Change A Burn My Eyes"). Pour être tout à fait exact, je suis même le président-fondateur de ce club très fermé, puisque seulement dix personnes au monde en sont membres. Tant pis dès lors si je me vois discréditer au yeux de notre exigeant lectorat. Qu'il aille se faire foutre après tout!

Mon homosexualité révelée au grand jour, passons à l'essentiel, qui n'est autre que le très attendu nouvel album des rois du power/thrash, le grand Machine Head, groupe qui compte parmi mes amours les plus passionnels. Après s'être relevée du couac Supercharger avec un très bon Through The Ashes Of Empires, la bande à Flynn revient gonflée à bloc et plus forte que jamais. Quatre ans séparent The Blackening du dernier opus. Quatre ans pendant lesquelles la formation a encore muri et a pu laisser pleinement s'exprimer son immense talent. Car cet album est sublime, magistral, fantastique, monumental, bandant, dantesque, grand, violent, mélodique et j'en passe.

Admirez en premier lieu le somptueux artwork à la fois classieux et sombre qui pourrait presque faire penser à un groupe de black métal. Jamais un album de Machine Head n'avait été aussi bien emballé. Un souci du détail qui marche main dans la main avec les compositions fouillées et travaillées comme jamais par un groupe au meilleur de sa forme. The Blackening est en effet l'album le plus ambitieux réalisé à ce jour par le gang d'Oakland. Robb Fynn avait annoncé vouloir sortir le Master Of Puppets des années 2000 mais il vient plutôt de mettre au monde son ...And Justice For All, les deux oeuvres partageant un penchant pour les longs morceaux à tiroirs bourrés de riffs, de breaks, de soli, de passages violents, de moments tristes et mélancoliques sur un fond particulièrement sombre. Seule la production quasi parfaite de The Blackening marque la différence avec le son quelque peu bâclé du quatrième album des Mets.

Voilà donc évoqué, comme le souhaitait ce cher Robb, le parallèle avec Metallica et plus largement avec bon nombre de groupes des années 1980/1990 (suis-je le seul, au passage, à attendre bêtement le riff culte de "Raining Blood" à la fin d"Aesthetics Of Hate"?). Ca se ressent beaucoup dans les nombreux soli de shredders du couple Fynn/Demmel qui se renvoient la balle comme au bon vieux temps. Mais Machine Head n'a nul besoin de ce glorieux rapprochement. Vous avez aimé Through The Ashes Of Empires? Vous adorerez The Blackening, lui qui suit la même direction mais avec plus d'inspiration. A savoir que The Blackening rassemble le meilleur des deux faces de Machine Head: la puissance avec ce mur de guitares qui faisait tant d'effets sur Burn My Eyes et The More Things Change... et la mélodie, l'émotion, qu'on retrouve dans certains riffs plus mélodiques qu'à l'accoutumée ou dans quelques intros/breaks/outros calmes, mais surtout dans la magnifique voix de Robb Flynn qui assoie une bonne fois pour toute sa place sur le podium des meilleurs chanteurs de métal musclé aux côtés de James Hetfield et Phil Anselmo. A tel point que certaines séquences me font presque tirer une larme ("Beautiful Mourning", "Now I Lay Thee Down", "Halo" le meilleur titre et son refrain sublimissime, "A Farewell To Arms"). Et quand les paroles sont également à la hauteur de la performance vocale, on ne peut qu'applaudir et sortir les mouchoirs! Ne vous inquiétez pas celà dit, Flynn passe quand même plus de tant à hurler sa rage et croyez-moi, il le fait avec toujours autant de conviction! Il suffit d'écouter les hymnes guerriers que sont "Clenching The Fist Of Dissent" ("Sing revolution's song") et "Wolves" ("Unleash the wolves") pour s'en convaincre.

Si Flynn et Demmel sont les grandes stars de ce The Blackening, il ne faudrait toutefois pas oublier les prestations sans faille d'Adam Duce et Dave McClain. La quatre-corde vrombissante du grand roux accompagne toujours intelligemment les guitares, tout en soulignant et accentuant la gravité de certains passages. Quant à la batterie du chauve McClain, elle ne fait pas dans la surenchère et l'exhibition, elle étale simplement sa classe avec un jeu millimétré sans fioriture. Tout le monde participe ainsi à la réussite de l'oeuvre. L'inspiration est telle que même avec plus de 7 minutes en moyenne, les morceaux ne sont jamais trop longs, forcés ou poussifs. Tout est parfaitement bien pensé, calibré, assemblé et ce grand ensemble (plus d'une heure!) se laisse écouter avec délectation, nous faisant passer par tout un tas de sentiments, de la rage à l'amour ou de la haine à la tristesse.

On dit souvent qu'il faut écouter plusieurs fois un album pour se faire un avis définitif. J'ai dû écouter The Blackening au moins une quarantaine de fois et mon opinion n'a pas changé depuis ma 1ère écoute. Aucune lassitude, aucune découverte d'un défaut bien caché, aucune mauvaise impression n'est venue gâcher mes longues écoutes de ce magnifique opus. Et Machine Head ne pouvait pas me faire plus plaisir en ajoutant en bonus track la reprise de "Battery" du meilleur groupe de tous les temps. Si Burn My Eyes (The More Things Change... pour ma part) restera inégalé dans le coeur de bon nombre de métalleux, The Blackening n'est vraiment pas loin. Machine Head a réussi haut les mains son pari et le voilà revenu tout en haut de l'échelle comme en 1997 où les Californiens avaient été notamment élus groupe de l'année par les lecteurs d'Hard Rock Mag suite à la sortie de l'inoubliable The More Things Change.... Quoiqu'en disent les mauvaises langues, Machine Head est grand, et grand il restera. Mesdames et messieurs, voici tout simplement l'album de l'année.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

24 COMMENTAIRE(S)

Un Chevelu citer
Un Chevelu
27/03/2017 18:33
note: 9.5/10
10 ans déjà ?
armageddon200 citer
armageddon200
13/01/2011 12:32
note: 8/10
Bon ben dès l'intro de l'album ça tabasse de suite et ça le donne le ton de ce qui va se passer sur la galette!!!!!! ça encoie du gros et c'est jouissif... le seul truc qui me chiffonne c'est que les titres sont un peu long pour du Machine Head...
crocoscar citer
crocoscar
16/12/2008 22:33
note: 10/10
Je suis allé les voir en live l'année de la sortie, ce qui m'a fait découvrir ce groupe. PUTAIN QUELLE BAFFE !
St0ne citer
St0ne
12/06/2008 13:26
note: 10/10
The album of the année 2007 !!
Des riffs a couper le souffle , des passages speed a reveiller un gars mort ecrasé par un camion puis violer puis enterré puis violer !!!
Une puissance inimaginable et des solos remarquablement executés par le duo Flynn et Demmel qui se repondent l'un a l'autre (le plus bel exemple etant sur Clenching the Fists of Dissent)

franchement j'ai beau l'ecouté , je trouve aucun defaut a cette merveille
Je le trouve bien au dessus de Burn my Eyes , que je trouvait un peu poussif parfois

Album mythique , a la limite on pourrait croire que c'est un autre groupe que a l'epoque de The Burning Red !
Ark Age citer
Ark Age
18/01/2008 10:44
note: 8/10
Cet album est génial, c'est avec celui ci que je me suis intéréssé de prés au groupe et j'en suis vraiment pas déçu, malheureusement en cette année 2007, de meilleur albums sont sortis...
Cannibal JC citer
Cannibal JC
17/01/2008 14:21
note: 10/10
mdr même pas fait gaffe. Avec le recul, je l'aime encore plus maintenant qu'à l'époque ça veut vouloir dire sûrement XD


PS : j'aime bien les "recommandé par..." , "approuvé par...", "decrié par..." sur le bilan 2007 de thrasho. Pas mal pas mal ^^
Ander citer
Ander
28/12/2007 00:03
note: 8/10
Cannibal JC a écrit : J'aime beaucoup ton style littéraire mon cher Keyser (des phrases finement écrites, avec souvent pas mal d'humour... j'aime beaucoup la tournure suivante : "les deux oeuvres partageant un penchant pour les longs morceaux à tiroirs bourrés de riffs"Clin d'oeil.

Totalement d'accord sinon (on se comprend entre accrocs de MH ;-)), voici l'album de l'année !!! En ce qui conçerne le côté "Raining Blood" de la batterie à la fin d"Aesthetics Of Hate", j'ai fait le même rapprochement que toi, oep' ^^


'Tiens JC, j'avais pas remaqué que t'avais mis un point de plus ici par rapport à ta kro sur U-Zine... Moqueur
Keyser citer
Keyser
19/09/2007 13:27
note: 9.5/10
cglaume a écrit : Au fait, "Ceux Qui Préfèrent The More Things Thange A Burn My Eyes", ça fait CQPTMTTABME !!

Thange ?
Moqueur


Il voit tout le Papy dis donc Clin d'oeil
cglaume citer
cglaume
19/09/2007 13:24
Au fait, "Ceux Qui Préfèrent The More Things Thange A Burn My Eyes", ça fait CQPTMTTABME !!

Thange ?
Moqueur
Cannibal JC citer
Cannibal JC
13/09/2007 19:45
note: 10/10
J'aime beaucoup ton style littéraire mon cher Keyser (des phrases finement écrites, avec souvent pas mal d'humour... j'aime beaucoup la tournure suivante : "les deux oeuvres partageant un penchant pour les longs morceaux à tiroirs bourrés de riffs"Clin d'oeil.

Totalement d'accord sinon (on se comprend entre accrocs de MH ;-)), voici l'album de l'année !!! En ce qui conçerne le côté "Raining Blood" de la batterie à la fin d"Aesthetics Of Hate", j'ai fait le même rapprochement que toi, oep' ^^
Caacrinolas citer
Caacrinolas
13/09/2007 19:37
J'ai toujours pas accorché a cet album je le trouve chiant au possible et les rares passages qui commencent a être interessant sont vite gacher par ce chant clair de merde
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
13/09/2007 12:32
note: 8.5/10
Très bon album doté d'une bonne durée de vie, ce qui n'était pas le cas des précédents. Avec The Blackening, MH efface le spectre de Burn my Eyes et marque enfin les années 2000 de son empreinte. Sûrement dans mon top en fin d'année !
cglaume citer
cglaume
12/09/2007 22:42
Keyser a écrit : je fais partie des "CQPTMTCABME"

Tiens, sans le vouloir (coïncidence !!), je t'ai fait une spéciale dédicace dans la chro du dernier Amoral ! Clin d'oeil
Dead citer
Dead
12/09/2007 18:46
Perso, j'ai laché Machine Head depuis "The Burning Red" (plus trop ma came...) mais j'ai tout de même jeté une oreille sur le titre en écoute, "Aesthetics Of Hate". Ca me parait plus sombre et couillu qu'auparavant (et plutôt pas mal donc), mais je trouve que les hurlements de Robb ont beaucoup perdu en expressivité : son chant est vraiment linéaire sur ce titre. Enfin bon, je ne suis pas une institution dans le domaine non plus Moqueur
Seb57 citer
Seb57
12/09/2007 14:53
note: 10/10
y a rien à jeter sur ce cd !
GanjannibaL citer
GanjannibaL
12/09/2007 13:10
Pour c'est vraiment, mais vraiment bien en-dessous de DS et disavowed :P
Keyser citer
Keyser
12/09/2007 07:19
note: 9.5/10
cglaume a écrit : "Mesdames et messieurs, voici tout simplement l'album de l'année."

Et ton Defeated Sanity au fait Clin d'oeil


Le DS a eu 9, album death de l'année. Le MH a eu 9.5/10, album métal de l'année tous styles confondus Clin d'oeil
Gothenburg citer
Gothenburg
12/09/2007 07:00
note: 9.5/10
le seul truc qui me gène ans l'album c'est le dernier morceau, sinon cet album c'est la perfection ni plus ni moins, javais complètement été deçu au départ, comme quoi...
Ander citer
Ander
11/09/2007 23:35
note: 8/10
Sans vouloir encencé Machine Head (loin de moi cette idée :mrgreenSourire cet album est quand même plus travaillé et véhicule plus d'émotions que le Defeated Sanity.

Je vais pas faire ma vache quand même: très bon album très réfléchis, avec d'excellents riffs, c'est progressif comme j'aime mais certains chant clairs sont pas gégés (j'aime beaucoup celui de Nom I Lay Thee Down par exemple, mais je suis réfractaire au break mélodique de Clenching The Fists Of Dissent) bon après c'est pas l'album de l'année pour moi... On fera le bilan quand celle-ci sera finie. Sourire
cglaume citer
cglaume
11/09/2007 23:05
"Mesdames et messieurs, voici tout simplement l'album de l'année."

Et ton Defeated Sanity au fait Clin d'oeil
Niktareum citer
Niktareum
11/09/2007 22:46
note: 8.5/10
Très bon album ça c'est sûr! Le meilleur depuis TMTC sans problème.
Par contre pas l'album de l'année pour moi. Je lui trouve quand même quelques longueurs sur certains titres où ça se sent qu'ils ont voulu dépasser les 9-10 minutes. Et puis quelques chants clairs à la limite du gnagnan, perso le refrain de "Halo" il me gave un poil quand même.

Mis à part ça, les riffs sont excellents, le son dantesque! Et ça rattrappe le reste! Headbang
cglaume citer
cglaume
11/09/2007 22:22
J'avoue n'avoir pour l'instant fait que 2-3 écoutes distraites de l'album ... et avoir pourtant été convaincu !
cava76 citer
cava76
11/09/2007 21:57
D'accord avec la Kro , album de l'année et vraiment pas si loin que ça de BMY
John citer
John
11/09/2007 20:56
note: 10/10
Moi aussi je suis un CQPTMTCABME et je vous emmerde ! Mr Green

Très bonne chronique depuis le temps que tu dois la faire mon salaud ! Clin d'oeil

Putain d'album, qui égale presque (voir qui égale tout court) les meilleures sorties du groupe.

9.5/10 :hbg:

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Machine Head
Power/Thrash
2007 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (65)  8.69/10
Webzines : (38)  8.41/10

plus d'infos sur
Machine Head
Machine Head
Melodic Groove/Thrash/Néo Metal - 1991 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Clenching The Fist Of Dissent
02.   Beautiful Mourning
03.   Aesthetics Of Hate
04.   Now I Lay Thee Down
05.   Slanderous
06.   Halo
07.   Wolves
08.   A Farewell To Arms
09.   Battery (bonus track)

Durée : 66'10

line up
parution
27 Mars 2007

voir aussi
Machine Head
Machine Head
Through The Ashes of Empires

2003 - Roadrunner Records
  
Machine Head
Machine Head
Catharsis

2018 - Nuclear Blast Records
  
Machine Head
Machine Head
Burn My Eyes

1994 - Roadrunner Records
  
Machine Head
Machine Head
Bloodstone & Diamonds

2014 - Nuclear Blast Records
  
Machine Head
Machine Head
Elegies (DVD)

2005 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Contradiction
Contradiction
The Voice Of Hatred

2005 - Armageddon Music
  
Seven Tongues Of God
Seven Tongues Of God
MentalizatioN

2007 - Autoproduction
  
Anthrax
Anthrax
For All Kings

2016 - Megaforce Records
  
eOn
eOn
Unscared

2009 - La Fissure Productions
  
Chimaira
Chimaira
Resurrection

2007 - Roadrunner Records
  

Album de l'année
Grip Inc.
Incorporated
Lire la chronique
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Les belles gueules du Black Metal
Lire le podcast
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast
PPCM #16 - Top 5 du Thrash qui tache
Lire le podcast
Metalhertz - S02E03 - Surveillez le ciel!
Lire le podcast
BLACK METAL 1990-1994 : Le top 10 / Le pas-top 3
Lire le podcast
Affront
World in Collapse
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 3 - Le Chant du Cygne
Lire le podcast
Fabulous Desaster
Off With Their Heads
Lire la chronique
BM Grec... Mais fais pas chier avec ROTTING CHRIST !!!
Lire le podcast
Spécial 20 ans de Thrashocore : Interview de Chris le fondateur !
Lire le dossier
Misery Index
Rituals of Power
Lire la chronique
Thrashback
Sinister Force
Lire la chronique
Black Metal : Foutre à gogo
Lire le podcast
A Thousand Lost Civilizations March MMXIX
Lire le dossier
Truth Corroded
Bloodlands
Lire la chronique
Children Of Bodom
Hexed
Lire la chronique