chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
187 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Decadence - 3rd Stage Of Decay

Chronique

Decadence 3rd Stage Of Decay
Il y a des groupes comme ça dont la musique met du temps à faire biper les radars des responsables de labels, mais dont le talent est tel qu'ils finissent toujours par être récompensés de leur persévérance. C'est ainsi le cas de Decadence qui, avant d'atterrir récemment chez Massacre Records, avait déjà sorti son « 3d Stage of Decay » fin 2006, et les quelques veinards ayant alors eu l'occasion de laisser traîner une oreille sur le résultat avaient rarement fait la fine bouche à son propos. Aguiché par l'enthousiasme de ces quelques heureux élus, j'avais placé l'album sur la (longue) liste de mes achats « à faire absolument le mois prochain … ou celui d'après, si si, promis ». Et l'achat en question avait depuis été sans cesse retardé du fait d'autres sorties qui venaient irrémédiablement se positionner avant, pour de bonnes comme de – ne nous voilons pas la face (ni ne nous violons la fesse d'ailleurs) – mauvaises raisons. Et puis là, paf, le Deus ex-Thrashina par excellence: Mitch, pourtant grand amateur de metal sucré de la grande banlieue nord de Lille, propose en pâture à l'assemblée grouillante des chroniqueurs du site la silhouette alléchante de Metallic Kitty et de son death/thrash mélodique qui vient de là, qui vient de Suède. Foi de lapin jaune, celui-là il sera pour moi! A vos marques, prêt … démarrage à l'arrache en brûlant de la gomme, petit coup de volant traître pour mettre notre webmaster préféré dans le bas-côté (non Dead, c'est pas Dead Can Dance mais Decadence!), et finalement, premier sur la ligne d'arrivée … C'est pour moi M'sieur, prem's ! (Comment ça j'étais le seul en course ?)

Bon alors OK Cyril, ce CD a l'air de bien te botter, et la front woman du groupe affiche un joli minois, mais il a quoi dans le bide cet album, tu vas parler chacal ?

Tout d'abord, petit rectificatif: Miss Kitty n'a pas qu'un joli minois, elle est carrément Rhââ Lovely. Même que comparativement, Miss Gossow – dont le plumage (à poiiiiiiiiiiiill ! ) est déjà carrément pas mal, notamment rapporté à son ramage – n'a guère l'air plus féminine que le barracuda dont elle a des faux airs quand on la regarde avec l'angle et l'éclairage appropriés (oui bah j'ai mes entrées moi hein …). Mais il est vrai que sur un plan plus purement musical, il y a également de quoi avoir les extrémités sensorielles en émoi. En effet, le groupe pratique un thrash mélodique très inspiré et affublé d'une paire de cojones et d'une finition toutes scandinaves. En fait, d'un côté Decadence propose un chant éraillé très Gossow-esque et des mélodies rappelant fortement les Arch Enemy, In Flames ou autre Insomnium (avec ces derniers, le parallèle est évidemment plus flagrant sur les plans les plus épico-mélancoliques ), et de l'autre on a un bon vieux street thrash relativement teigneux, plein de ces automatismes rappelant les débuts ricains du style, notamment lors des courts mais remarqués chœurs « virils » - sur « Corrosion », « Claustrophobia » ou encore « Endgame » - qui feraient presque déplacés en ces lieux vu la qualité de la prod' et le gros son qu'on se prend dans la face. Je dois quand même prévenir les Pavloviens qui remuent leur excroissance caudale (voire pelvienne) à la simple évocation du terme « thrash »: le côté scandinave hyper mélodique est quand même franchement plus marqué que l'aspect hommage aux fallen Bay Area heroes. Bref, on n'est pas tout à fait chez Dark Angel ici hein.

Côté compos, on remarquera en particulier le titre éponyme, qui est un superbe compromis entre sensibilité à la Insomnium et réminiscences Arch Enemienne, et « Theater Of The Absurd », qui envoie une torgnole thrash incroyablement efficace, pleine de tout ce qui fait qu'on aime ça (et notamment cette « rythmique » béton, à 3:19, si simple mais tellement bonne, qui déroule un tapis rouge sang au soliste, qui le lui rend bien). Les mélodies sont vraiment bonnes et pas putassières, comme en témoignent le refrain de « Claustrophobia » à 0:39, le plan mélancolique à 1:15 sur « Settle The Score » ou le superbe travail lead à 3:05 sur « Invert ». Et matez-moi donc ces plans thrash géniaux, à 0:21 sur « Corrosion » ou, plus épique, à 0:21 sur « Endgame » … Autant de passages qui, à eux seuls, assurent que l'auditeur reviendra vers l'album lorsqu'il sera question de nourrir son autoradio pour aller avaler du bitume, au petit matin, au volant d'un Kangoo de compétition, entre Bezons et Le Pecq.

Bref, pour se faire botter les fesses avec vigueur mais en même temps délicatesse par une suédoise avenante et vicieuse, il y a maintenant une alternative au Sex Krisprolls & Leather Club (d'autant que la carte de membre a encore augmenté, les salauds !): Decadence vous apportera l'assurance d'un plaisir solitaire et non simulé, même que c'est ce que Maurice Swinkels, leader de Legion of The Damned, n'arrête pas de dire partout de par le wild wild web. Alors hein, c'est sûrement qu'il a raison …

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

Xenocidist citer
Xenocidist
15/10/2008 10:43
C'est con qu'ils aient déjà un forum les LotD, j'aurais pu proposer à l'ami Maurice d'en créer un ici! Mr Green
cglaume citer
cglaume
15/10/2008 10:40
note: 8.5/10
Xenocidist a écrit : Je crois que j'en avais écouté un morceau ou deux en 2006… Si je me souviens bien, il y a effectivement une très lointaine influence Death, mais mal digérée et paumée dans un melodeath niaiseux. Et dans mes souvenirs, il n'est pas vraiment virulent le coté thrash !
S'il y a un clip, je vais aller la… euh, le mater, histoire de me rafraichir la mémoire Mr Green


C'est cautionné par Legion of the Damned: achat en aveugle Xeno ! Moqueur
Xenocidist citer
Xenocidist
15/10/2008 10:22
Je crois que j'en avais écouté un morceau ou deux en 2006… Si je me souviens bien, il y a effectivement une très lointaine influence Death, mais mal digérée et paumée dans un melodeath niaiseux. Et dans mes souvenirs, il n'est pas vraiment virulent le coté thrash !
S'il y a un clip, je vais aller la… euh, le mater, histoire de me rafraichir la mémoire Mr Green
cglaume citer
cglaume
15/10/2008 10:02
note: 8.5/10
Ant'oïn a écrit : j'aurais du mettre un smiley parce que c'etait pas du tout aggressif. Sourire

Je le voyais pas comme qqchose d'aggressif, mais vu que l'objectif d'un chroniqueur est de faire partager son point de vue, c'est pas l'idéal de ne pas être compris ! Mr Green
Ant'oïn citer
Ant'oïn
15/10/2008 09:05
J'ai rien compris parce que comme ta musique ca part dans tout les sens Moqueur mais j'aurais du mettre un smiley parce que c'etait pas du tout aggressif. Sourire Et puis c'est que j'avais pas vue la photo de la meuf aussi avant de lire la chro Moqueur
cglaume citer
cglaume
15/10/2008 06:44
note: 8.5/10
@Ant'oïn: Bon, pour ce qui est l'influence Death (celui des derniers albums), je veux bien, surtout sur les derniers morceaux. Après avoir écrit ma chro, je suis allé en lire d'autres et certaines faisaient effectivement cette référence. En allant écouter les morceaux cités en exemple, il est vrai qu'on y retrouvait des plans rappelant papy Chucky ... Mais de là à dire que c'est flagrant, mouaif ... J'ai beau avoir et maitriser toute la disco Death-ienne, ça m'a pas franchement sauté aux oreilles, parce que tout ça est bien digéré, contrairement à la filiation scandinave qui est elle assez évidente je trouve.
Euh, sinon pourquoi t'as rien compris à la chro ? Moqueurleure:

@Mitch: l'inconvénient quand on s'injecte des litres et des litres de thrash/death/black hyper calorique dans les veines chaque mois, c'est qu'on ne voit plus/n'apprécie plus les petites pépites "classiques" bien branlées comme celle-ci, et qu'il n'y a plus que les cht'arberies de zigs comme les BTBAM qui font de l'effet. Fais gaffe Mitch, tu ne vas bientôt plus réagir qu'à l'écoute de Mr Bungle, Devin Townsend ou PinUp Went Down Mr Green
Ant'oïn citer
Ant'oïn
15/10/2008 02:21
Bon j'ai rien compris a la Chro, mais pour moi il y'a clairement une inspiration du groupe Death c'est FLAGRANT, par contre pour le Death Melodique je ne vois pas trop... peut etre les solos ? enfin la dessus je te suis pas.
Chri$ citer
Chri$
14/10/2008 19:32
pas écouté la zik mais bcp maté la chanteuse c'est une bombe Mr Green
Mitch citer
Mitch
14/10/2008 19:15
Bien gentils sur ce coup là Cyril... Du thrash/death mélo de seconde zone qui m'a value une bonne page blanche sous Word => Merci papy ! Moqueur
Hurukan citer
Hurukan
14/10/2008 15:44
Un album bien sympathique pour ma part. Ça fait forcément beaucoup penser à Arch Enemy au premier abord mais j'ai trouvé cet album plus intéressant que les derniers Arch Enemy, trop "popisants" à mon goût.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Decadence
Thrash/death mélodique
2008 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines : (12)  7.07/10

plus d'infos sur
Decadence
Decadence
Thrash/death mélodique - 2003 - Suède
  

tracklist
01.   Corrosion
02.   Claustrophobia
03.   3rd Stage of Decay
04.   Theater of The Absurd
05.   Settle The Score
06.   Sculpture
07.   Invert
08.   Endgame

line up
parution
22 Août 2008

voir aussi
Decadence
Decadence
Chargepoint

2009 - Spiritual Beast
  

Essayez aussi
Miseration
Miseration
Your Demons - Their Angels

2008 - Lifeforce Records
  
Dagon
Dagon
Terraphobic

2009 - Bombworks Records
  
Exmortus
Exmortus
Ride Forth

2016 - Prosthetic Records
  
In Thy Dreams
In Thy Dreams
Highest Beauty

2001 - War Music
  
Mors Principium Est
Mors Principium Est
...and Death Said Live

2012 - AFM Records
  

Overkill
The Electric Age
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast